Mercredi 23 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Moins d'insectes pollinisateurs, gros danger pour l'agriculture ?

Le déclin de toutes les espèces d'abeilles menacerait de manière importante les rendements de nombreuses cultures agricoles...

Ça met le bourdon...

Publié le 1 mars 2013
 
Les abeilles en danger tout comme l'agriculture

Les abeilles en danger tout comme l'agriculture Crédit Reuters

On connaît depuis de nombreuses années le sort dramatique vécu par les insectes pollinisateurs. Mais une étude publiée aux États-Unis montrerait que la diminution des pollinisateurs sauvages représenterait une grande menace pour la productivité agricole mondiale d'où la nécessité de protéger ces espèces pour améliorer le rendement à long terme. C'est sur la revue américaine Science du 28 février, réalisée dans 20 pays différents, sur 600 parcelles par 50 chercheurs, que l'on apprend que les abeilles domestiques ne sont pas aussi efficaces que ces pollinisateurs sauvages.

"Jusqu'à présent, l'abeille domestique était considérée comme "la reine des pollinisateurs", mais cet article montre que son action seule ne permet pas d'optimiser la pollinisation pour maximiser les rendements des cultures", a expliqué sur Le Monde Bernard Vaissière qui travaille à l'Institut national de la recherche agronomique, l'INRA. Sur Science, Jason Tylianakis de l'Université de Canterbury, explique que le "taux de fructification est relativement bas lorsque les fleurs sont visitées par les abeilles domestiques, et une fréquentation accrue, par ces mêmes abeilles, n'augmente guère que de 14 % la production fruitière sur les sites étudiés".

L'étude publiée par Science montre donc que le système de gestion de la pollinisation ne permet pas d'obtenir des rendements aussi importants par rapport aux insectes sauvages.

Lu sur Le Monde

 


Fermer