Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 30 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mitt Romney sort de sa retraite pour appeler à un front contre Donald Trump dans un discours cinglant

"C'est un escroc", "Il n'a ni le tempérament, ni la compétence pour être président"

2016

Publié le
Mitt Romney sort de sa retraite pour appeler à un front contre Donald Trump dans un discours cinglant

Mitt Romney, ancien candidat républicain à l'élection présidentielle américaine de 2012, est sorti de la réserve qu'il s'était imposée depuis sa sortie de la vie politique, pour faire un discours appelant les électeurs républicains à rejeter Donald Trump. 

Son discours était absolument cinglant : après avoir détaillé l'implausibilité des politiques prônées par Trump, Romney s'est ensuite attaqué à sa personne. Selon lui, Trump "n'a ni le tempérament, ni la compétence pour être président", et il joue sur la peur. De plus, il est un "menteur", un "escroc", moins intelligent qu'il ne le prétend. Il a mis Trump au défi de lui répondre : "Va-t-il me répondre sur le fond, ou va-t-il lancer des attaques personnelles contre moi ? ... Sa réponse vous dira tout ce que vous aurez besoin de savoir sur sa personne, et sa capacité à être président."

"Ses promesses valent autant qu'un diplôme de Trump University", a-t-il encore lancé, faisant référence à l'université en ligne lancée par Trump, qui a fait faillite et est aujourd'hui l'objet de plusieurs procès pour fraude. 

Romney avait déjà défrayé la chronique en appelant Trump à rendre publiques ses déclarations d'impôts, disant qu'elles étaient une "bombe".

Trump a refusé de le faire, et Romney a répété son appel. Selon lui, elles prouveraient que Trump est beaucoup moins riche qu'il ne le prétend, et qu'il ne donne pas autant qu'il le prétend à des oeuvres caritatives. "Je parie qu'il ne le fera jamais. S'il refuse de le faire, vous saurez que j'ai raison, et qu'il est un escroc."

Il est très inhabituel pour un ancien candidat de s'insérer dans des primaires d'un parti comme cela, mais c'est une primaire très inhabituelle. Les républicains qui s'opposent à Trump commencent seulement à se réveiller et à essayer de faire front uni. 

A LIRE AUSSI : Comment les Républicains, paniqués, se préparent à la catastrophe Trump

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par perceval - 03/03/2016 - 19:58 - Signaler un abus Il y a probablement du vrai

    dans ce que dit Romney, mais ces prises de position que l'on voit fleurir de plus en plus sont bien la preuve que Trump n'est PAS le candidat de la trilatérale et qu'ils font tous flèche de tous bois pour éviter son élection. Il y a un mode opératoire global, dans l'ensemble de nos pays, pour couper la route de ceux qui n'ont pas eu leur investiture et donc pas obtempéré à leur programme.

  • Par Texas - 03/03/2016 - 21:02 - Signaler un abus Comme le dit...

    ...si justement Allen West , il était ou durant toutes ces années du mandat d' Obama , Mitt Romney ? . La Cartellisation du pouvoir en dix leçons .

  • Par vangog - 04/03/2016 - 01:17 - Signaler un abus Trump va-t.il lancer des attaques personnelles contre Romney?

    "Escroc", "menteur", "incompétent"! Ah ben non. Ça c'était Romney...et donc, Trump doit répondre à ces insultes, sur le fond...quel fond? Pas clair, le Romney...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€