Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 29 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Migrants : nouvelle évacuation sous le métro parisien

Les réfugiés installés sous la station Stalingrad du métro aérien ont été délogés, une seconde fois.

Re-belote

Publié le
Migrants : nouvelle évacuation sous le métro parisien

Ils sont Soudanais, Erythréens et Afghans, pour la plupart des hommes, même si quelques femmes et enfants y sont mélangés. Environ 500 migrants avaient trouvé refuge sous le métro aérien de la station Stalingrad, dans le nord de Paris. Pour la seconde fois, après le 7 mars dernier, ils ont été délogés par la police, ce mercredi matin. Des centaines d’entre eux, se massaient déjà devant les bus pour les emmener vers un hébergement d’urgence. "Je ne sais pas où on va, mais ce sera toujours mieux qu'ici", explique à France Tv Info Ahmed, un Afghan qui a fui "la guerre et les talibans."

Le camp avait été évacué de quelques 400 personnes, le 7 mars, mais rapidement des dizaines de migrants étaient revenus s’y installer et le camp avait repris sa densité normale, quelques jours plus tard.

Cette évacuation est la 18ème à Paris en moins d’un an.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Yves3531 - 30/03/2016 - 11:05 - Signaler un abus Des hommes ...?!!!

    il faut les envoyer en camp d'entraînement militaire, les armer et les envoyer se battre pour leur pays. A moins que ce ne soient des déserteurs génétiques, des boulets en puissance. Oups, ce n'est pas politiquement correct !

  • Par vangog - 30/03/2016 - 11:06 - Signaler un abus À quoi bon accueillir cette misère dans la misère sociale

    française? Quel avenir pour eux, après l'hébergement d'urgence? La manche sous le métro? Le socialisme, dans toute sa misérable dérision...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€