Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 28 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Michaël Blanc, prisonnier oublié en Indonésie : sa famille appelle à l'aide

Le Français Michaël Blanc est incarcéré en Indonésie depuis 2000 pour un trafic de drogue qu'il a toujours nié. Pour sa famille, la libération de Florence Cassez est l'occasion de ne pas faire oublier leur proche.

L'autre Florence Cassez

Publié le

Florence Cassez est libre, pas lui. Depuis 2000, Michaël Blanc, un Français de 39 ans originaire de Haute-Savoie, est incarcéré en Indonésie, pour un trafic d’herbe de cannabis qu’il a toujours nié. Sa famille s'est félicitée de la libération de Florence Cassez. La mère de Michaël Blanc a dit, dans une interview au Parisien être "très heureuse pour Florence et ses proches, comme je le suis à chaque fois que le cas d’un français incarcéré loin de chez lui est résolu..." Elle voit dans ce dénouement "un espoir supplémentaire que nous soyons les prochains sur la liste".

"C’est une grande joie. Nous sommes très content pour elle", s'est de son côté réjouit Alfredo Descalzi, son oncle par alliance et secrétaire de son comité de soutien.

Mais la grand-mère de Michaël Blanc est plus critique : "Je suis révoltée. Nous sommes abandonnés. Personne ne s’intéresse à ce que nous vivons et à ce que Michaël endure. Seul le député-maire de Bonneville tente de nous aider, sans succès".

Condamné à la prison à vie, Michaël Blanc a vu sa peine commuée à 20 ans en 2008 par décision du président de la république indonésien. Il n'est pas libérable avant 2016. Mais d’après la loi indonésienne, il pourrait d’ores et déjà bénéficier d’une libération conditionnelle."Plusieurs institutions ont donné leur accord, mais le ministère local de l’immigration bloque la décision, en refusant de lui attribuer un permis de séjour", explique sa mère. "On a écrit plusieurs fois à M. Fabius, qui n’a pas eu l’élégance de nous répondre", déplore Alfredo Descalzi.

2 216 ressortissants français sont détenus à l'étranger.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par skylone - 25/01/2013 - 13:51 - Signaler un abus c'est étrange

    les aides qu'on pu obtenir les parents et ce n'est vraiment pas ordinaire; on ne sait pas tout dans cette affaire beaucoup de zones d'ombres restent aux dépens des autres qui n'ont pas le talent de FC, tout le monde en france non plus ne partage pas l'enthousiasme des journalistes et autres.

  • Par freddy - 25/01/2013 - 14:17 - Signaler un abus 2216 français détenus à l'étranger...

    2216 victimes?

  • Par Ravidelacreche - 25/01/2013 - 15:22 - Signaler un abus 2 216 ressortissants français sont détenus à l'étranger.

    Et combien de ressortissant étranger en France ?

  • Par Nickymexico - 31/01/2013 - 11:25 - Signaler un abus 2216 innocents ou coupables ?

    Ne confondons pas les prisonniers innocents et ceux qui sont coupables. Dans le cas de Florence CASSEZ, pour ceux qui ont pris la peine de se pencher un peu sur l'affaire, il est clair et prouvé que tout a été fabriqué de toute pièce. De nombreux journalistes, reporters, français, mexicains et autres, ont pris de grands risques pour vous informer. Florence CASSEZ, lors de sa fausse arrestation en direct à la TV a été jetée en pature. Elle a été accusée avant même d'être jugée, parce qu'une grande partie des mexicains, traumatisés par les rapts et les meurtres quotidiens, ont pris la fausse nouvelle comme argent comptant. Mais depuis 7 ans, une grande partie d'entre nous a évolué (contrairement à certains d'entre vous) et ont compris, en s'intéressant au dossier, que Florence n'était pas celle que l'on avait présentée. Des cas comme celui-ci, c'est courant au Mexique, et que ceux qui ne connaissent pas mon pays ne jugent pas. Pour être un peu plus complet, sachez qu'Israël VALLARTA n'a toujours pas été jugé à ce jour, donc il est présumé innocent. Dont acte.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€