Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

#MeToo : "Il ne saurait y avoir de tribunal médiatique" prévient François Molins

Interrogé par le Parisien, le procureur rappelle le droit à la présomption d'innocence.

Présomption d'innocence

Publié le
#MeToo : "Il ne saurait y avoir de tribunal médiatique" prévient François Molins

Figure désormais bien connue des Français, le procureur antiterroriste François Molins s'occupe aussi de la justice du quotidien à Paris. L'occasion pour lui de revenir sur le mouvement #BalanceTonPorc et #MeToo. "Si cela permet de prendre conscience de la gravité de certains comportements, d’identifier et de punir des gens ayant commis des infractions -bref, si cette chape de plomb cède enfin-, c’est très bien. Mais il ne faudrait pas que « rumeur » vaille « condamnation »" souligne-t-il au Parisien.

"Il existe un droit absolu à l’information mais il ne saurait y avoir de tribunal médiatique."

Entre l'incarcération de Tariq Ramadan et le classement de la plainte contre Darmanin, il n'existe pas de justice à deux vitesses assure le procureur. "Nous avons déjà démontré, au parquet de Paris, que nous n’avions pas peur de mettre en cause des gens haut placés, voire des membres du gouvernement" explique-t-il.

Que peut-il conseiller à une femme victime d'agression sexuelle ? "De le signaler sans attendre" affirme-t-il. "Plus une victime tarde à le faire, plus elle rend difficile le travail de la police et de la justice. En gardant les choses pour soi, on ne rend service à personne et surtout pas à soi."

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 26/02/2018 - 09:49 - Signaler un abus Un appel à la pornographie!

    Les nouveaux délires societalistes gauchistes sont un véritable encouragement à la pornographie, et un nouveau découragement de la famille: la gauche dans toute sa médiocrité! Affirmer qu’il y a 15% de violeurs potentiels parmi les hommes, et dénoncer tout dragueur éconduit comme un harceleur va transformer les jeunes hommes en moutons peureux, comme les aime la gauche...encore une fois, celle-ci ne maîtrise pas les conséquences désastreuses pour la famille, et extraordinaires pour le porno, que va susciter sa nouvelle morale à deux balles construite par des dogmatiques sectaires sans vision...

  • Par Atlante13 - 26/02/2018 - 18:49 - Signaler un abus Il se rappelle

    à notre bon souvenir, le procureur à tout faire de Hollande? Il a fait une longue sieste, en 2017, le temps que "les tribunaux mérdiatiques" aient fait leur sale boulot relayés par un PNF et une "justice" à la botte.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€