Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 15 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Méprisant", "à la limite du racisme", "incident diplomatique" : la blague de Macron sur le président du Burkina Faso passe mal

Dans un communiqué publié mardi, les élus de La France insoumise ont estimé que cet "écart de langage" était des plus méprisants".

En roue libre

Publié le
"Méprisant", "à la limite du racisme", "incident diplomatique" : la blague de Macron sur le président du Burkina Faso passe mal

Emmanuel Macron s'est il senti l'âme d'un pro du stand-up ? Mardi, le président français a prononcé un long discours à l'université d'Ouagadougou, avant de se prêter au jeu des questions-réponses avec des étudiants. Si plusieurs analystes ont estimé que le chef de l'Etat avait réussi sa prestation sur la forme, certains passages ont suscité la controverse, notamment celui sur la "clim".

Retour en arrière : mardi, une étudiante pose une question au président français sur une centrale électrique française et le fait de savoir si la climatisation des salles de l'université liée à cette installation allait perdurer. "Vous m'avez parlé comme si j'étais le président du Burkina Faso" rétorque le locataire de l'Elysée. "C’est le travail du président ! Alors par contre je vous rassure [le Président burkinabé quitte la scène]. "Il s'en va", sourit Emmanuel Macron. 'Reste là!'", tutoie-t-il.

"Du coup, il est parti réparer la climatisation" lâche le chef de l'Etat français.

Rires dans l'assistance. Selon une journaliste du Parisien présente sur place, l'entourage du chef d'État burkinabé aurait ensuite justifié son départ de l'estrade par un besoin pressant.

Mais la petite blague n'a pas beaucoup fait sourire certains élus en France, comme le relève Le Lab. Dans un communiqué publié mardi, les élus de La France insoumise ont estimé que cet "écart de langage" était des plus méprisants", une sortie "indigne" qui aurait "entaché les relations diplomatiques" entre la France et le Burkina Faso. Nicolas Dupont-Aignan a évoqué de "l'arrogance", de la violence "à la limite du racisme". De con côté, le vice-président Nicolas Bay a parlé sur France 2 d'une "attitude assez scandaleuse" et d'un "incroyable mépris".  

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par LICOT - 29/11/2017 - 14:18 - Signaler un abus méprisant?

    j'ai écouté son discours ,méprisant oui ,mais chez lui c'est sa nature ,il se sent si invincible mais aussi si supérieur ,on s'incline devant lui ,il peut tout se permettre ,insultes,y compris des chefs d état,personne ne trouvera à redire,les médias nous abreuvent de macron chaque jour pour en faire les louanges tout ces médias de plateaux (toujours les mêmes et sur toutes les chaînes ,il en font tantôt un Bonaparte ,tantôt un saint louis ect.......... ,jamais je n'ai vu des médias aussi peu critiques,alors pourquoi s'indigner? je vais donc lui donner raison ,face à tant de lâcheté ,de sournoiserie ,bien que je n'apprécie pas ses manières ,je ne peux que lui donner raison de les traiter ainsi! tant que personne ne se dressera devant lui ,pour enfin l'affronter ,et lui faire comprendre que sa fonction ne lui donne pas le droit de parler ainsi. cet homme joue ,ou se joue du monde et personne ne dit mot ,au contraire ils applaudissent !!!! il y a un tel vide dans ce pays ! ah! si sarko en avait dit tout autant ? c' est fou comme ces médias trouvent maintenant cela de, normal?

  • Par assougoudrel - 29/11/2017 - 14:20 - Signaler un abus Mélenchon et sa bande

    de "traîne ton cul par terre" comme les chiens qui ont des vers, ont trouvé un os à rogner. Obono et Maboula Soumahoro sont dans tous les états. Les propos de ces dernières ne sont jamais choquantes et "Mélencon tête de chon" fait des bonds de lémurien; il finira par avoir une fracture du crane contre la poutre d'un plafond.

  • Par zen aztec - 29/11/2017 - 14:56 - Signaler un abus Rappelez vous

    "l'homme africain n'est pas suffisamment entré dans l'histoire" Imaginez une seconde Sarko dans cette scène à la place de Macron...

  • Par gerard JOURDAIN - 29/11/2017 - 16:04 - Signaler un abus vingt dieu,??toujour aussi fort le Français pour la critique..;

    ....depuis sa moquette.... je n'ai pas voté Macron.j' ai regardé l'émission en entière.. ce n'est pas une raison pour taper sur sa prestation. il a été bon globalement; pour l'intérêt de la France; pour l'intérêt du pays concerné. le style plait ou pas; mais le fond est excellent. je ne supporte plus les" y'a qu'a faut qu'on" de 40 ans de laxisme....

  • Par Pharamond - 29/11/2017 - 16:10 - Signaler un abus Obono

    La France insoumise est encore dans le paternalisme colonial et le mépris de la France. N'est-ce pas madame Obono qui criait il y a peu:"nique la France"?

  • Par jurgio - 29/11/2017 - 16:40 - Signaler un abus Macron en chien savant de salon

    Ou, pour les lettrés, le trissotin de la politique. Mais, à sa décharge, il est difficile de parler en ancien colonisateur à un pays qui n'est pas encore entré dans l'Histoire mais qui rêve d'envahir ceux qui l'ont faite.

  • Par Carl Van Eduine - 29/11/2017 - 16:50 - Signaler un abus Veule

    Au nom de la défense du Burkina Faso, qui ne lui a rien demandé, la France Insoumise met à mal le drapeau dans le seul but de nuire au Président. Quand l'autre n'est pas suspect de racisme, et que l'antiracisme convenu, voire mondain est votre fond de commerce, alors il est de bonne politique d'accuser l'autre de racisme. Ca permet de le dénigrer et de se blanchir parallèlement de ses propres errances. Veule !

  • Par Carl Van Eduine - 29/11/2017 - 16:50 - Signaler un abus Veule

    Au nom de la défense du Burkina Faso, qui ne lui a rien demandé, la France Insoumise met à mal le drapeau dans le seul but de nuire au Président. Quand l'autre n'est pas suspect de racisme, et que l'antiracisme convenu, voire mondain est votre fond de commerce, alors il est de bonne politique d'accuser l'autre de racisme. Ca permet de le dénigrer et de se blanchir parallèlement de ses propres errances. Veule !

  • Par Djib - 29/11/2017 - 16:57 - Signaler un abus Les chaisières françaises de la "bien pensance" outrées,

    alors que les Africains ont plutôt rigolé. Cela en dit long sur nos complexes anti racistes.

  • Par cloette - 29/11/2017 - 17:18 - Signaler un abus Je n'ai pas trouvé la prestation Macron bonne

    Il ne tenait pas son amphi, aucune autorité ! @Djib, si les Africains ont rigolé, , c'est de l'homme blanc qui gesticulait à sa chaire,qu'ils se sont foutus, leur président lui n'a pas ri, et comme diplomatie c'est tout à fait raté , mais on le savait n'est pas Villepin qui veut !

  • Par lexxis - 29/11/2017 - 17:38 - Signaler un abus MAUVAISE PENTE

    Les moins que rien, les illettrés, les alcooliques, les fainéants, ceux qui ne peuvent pas se payer un beau costume, les crimes de guerre de la France, les kwassa-kwassas,les rentiers etc. la liste est longue et pire elle croît chaque jour. L'arrogance et une détestable inclination au mépris marquent ce début de quinquennat et leur persistance plus de six mois après le début du mandat devient inquiétante. Pour l'heure, si elle est confirmée, cette regrettable familiarité n'était pas de mise et elle ne grandit pas celui qui la pratique en le rapprochant ainsi d'un prédécesseur qui laisse une triste image.

  • Par walchp - 29/11/2017 - 17:59 - Signaler un abus ET POURTANT....

    Des alcolos,des fénéants,des illetrés..... Y'EN A !!!!

  • Par kelenborn - 29/11/2017 - 18:04 - Signaler un abus Oui la liste est longue

    J'ai une théorie particulière qui vaut ce qu'elle vaut: je pense que les gens , même les moins intelligents peuvent mobiliser ce qu'ils ont de neurones pour exceller dans un domaine qui sera d'autant plus étroit qu'ils en ont peu: ainsi des gens capables d'apprendre tous les horaires de la SNCF et heureux d'étaler leur savoir comme des blaireaux devant des blaireaux en extase. J'avais été frappé, à l'ENA , par le fait que des collègues intelligents puissent avoir des comportements infantiles ( comme des gamins qui se moquent d'un autre parce qu'il n'a pas de "Nikes") Et bien Macron en est la parfaite illustration: ses neurones lui ont permis de maitriser un large spectre de connaissances. Il pourrait en revanche, être nul en bricolage, mais non: le terrain qu'il a déserté c'est le contrôle de soi-même ! Un gamin qu'on exhibe comme un chien savant ou qui vous jouera un concerto de Mozart devant les invités puis qui, soudain, donnera un coup de pied au chien ou écrasera un canapé sur la tête de sa soeur! C'est ça Macroléon et , franchement, il a fait pire que cette fois!!!Mais... On voudrait pas qu'il soit coincé au point de faire dans sa culotte car... sa maman le gronderait ! MK

  • Par kelenborn - 29/11/2017 - 18:06 - Signaler un abus Des alcolos,des fénéants,des illetrés...

    Tiens...Obono s'est abonnée à Atlantico!!! Pov Bruno! Et l'Amere qui ne rentre toujours pas...

  • Par kuruzawa - 29/11/2017 - 18:20 - Signaler un abus bof

    Il n'y a pas de quoi en faire des tonnes.Fidèle à son style:maintenant tout le monde connait.Il est spontané,plutôt cash.Je ne vois pas ce qu'il y a de "méprisant" dans sa prestation.Mélanchon &co se rabattent sur ce qu'ils peuvent...Et si on parlait un peu de leur mauvaise foi systématique,surtout quand il n'y a rien à dire!

  • Par Semper Fi - 29/11/2017 - 20:05 - Signaler un abus Fabuleux !!!!

    J'ai regardé l'intégralité du jeu de questions réponses et j'ai plutôt aimé le style, notamment les réponses exemptes de langue de bois où il renvoyait vertement dans leurs buts les étudiants qui ont posé des questions. Toutefois, je ne peux m'empêcher de penser au déchaînement médiatique qui aurait eu lieu si cela avait été Morano, Sarko, Trump, ou pire MLP ou NDA qui avait tenu exactement les mêmes propos.

  • Par Mamounette - 29/11/2017 - 20:52 - Signaler un abus Le discours de Dakar

    Sarkozy a été honni pour le dis cours de Dakar et pour la phrase rappelé par zen aztec : "l'homme africain n'est pas suffisamment entré dans l'histoire". La gauche s'est déchainée, les médias n'en parlons pas ...!!!! Pourtant un chef d'état africain et pas de moindres avait approuvé le discours de Sarkozy, il s'agit du président M'Béké à l'époque il était à la tête de l'Afrique du Sud. Macron peut dire n'importe quelle ânerie, tout le monde est béat , il parle de la colonisation, Wauquiez lui répond à juste titre pour un agrégé d'histoire (reçu le premier à 22 ans) que c'est un problème d'historien. Si j'avais la possibilité je poserais la question suivante à ce foutriquet : Le déclin de l'Empire du Mali a

  • Par Anguerrand - 29/11/2017 - 20:58 - Signaler un abus Les medias ont oublié un petit détail

    Apres s'en être pris 3 fois au president de Burkina devant les siens le Président et ses ministres ont quitté la salle. Sa com finira sur une haine accentué envers la France. Bravo Macron pour sa politique spectacle

  • Par Mamounette - 29/11/2017 - 21:10 - Signaler un abus la suite..

    Le déclin de l'Empire du Mali a commencé en 1848. Pourquoi ? Lé réponse : en 1848 la Seconde République sous l'impulsion de Victor Schoelcher vota la fin de l'esclavage, cette empire dont c'était une des ressource principale se trouva comme la cigale fort dépourvu suite à cette décision de la France. Je lui conseillerais de regarder la serie "Les Chevaux du Soleil " tité du roman de Jules Roy qui retrace l'Algérie de 1830 jusqu'à l’indépendance, et surtout le débat qui a suivi, je pense qu'il aurait ce petit monsieur beaucoup de choses à apprendre sur la colonisation et ses "méfaits", l'Algérie, la plaine le Mitidja qui était riche, un intervenant d'origine algérienne déplorait que depuis le départ du colon, il ne poussait plus rien (Attention, il faut se placer à l'époque de la diffusion de la série).

  • Par Lazydoc - 29/11/2017 - 23:06 - Signaler un abus « Un besoin pressant »

    Partir, pour éviter de se faire insulter en public! Partir pour rester diplomate devant le roquet! Partir pour ne pas sortir la sulfateuse!

  • Par vangog - 30/11/2017 - 02:11 - Signaler un abus Macron, nouveau roi d’Afrique?...

    Il a pris le burkinabais pour un sous-fifre: « mais va donc changer les plombs, je ne vois que tes yeux et tes dents! » et il a réveillé le Burkina insoumis, qui roupillait dans un coin...tout cela, c’est de la politique africaine, pas de la politique française, Macron l’Africain!

  • Par Deudeuche - 30/11/2017 - 09:42 - Signaler un abus Les crimes de la colonisation

    Sont indiscutaaaables heu le negre règle la clim et fissa! Il est fort le Bobo Macron. Faut pas broyer du noir, il ne recommencera plus la pointe d’arrogà ce, d’ignares, par Jupiter!

  • Par ISABLEUE - 30/11/2017 - 11:46 - Signaler un abus bravo Macron

    (ben oui, une fois n'est pas coutume !!) et non je n'ai pas bu...

  • Par Mario - 30/11/2017 - 11:52 - Signaler un abus de toutes façons la France n

    de toutes façons la France n'est plus grand chose en Afrique sauf pour profiter de notre culpabilité. macron remet les pendules à l'heure. je me marre rien qu'à penser à la gueule de nos gauchistes qui ont voté pour lui.

  • Par patafanari - 30/11/2017 - 12:14 - Signaler un abus En même temps,

    S'il avait pris d'avantage de précautions pour vanner un noir qu'un blanc, on l'aurait aussi traité de raciste.

  • Par cloette - 30/11/2017 - 17:01 - Signaler un abus le continent le plus riche du monde en ressources

    C'est ... l'Afrique !

  • Par pierre de robion - 30/11/2017 - 20:59 - Signaler un abus Pour aller dans le sens de @LICOT

    Faut lire d'édito du sieur Joffrin dans Libé de ce jour! Je me demande ce qu' "On" Iui a promis, ou ce qu'il a à se faire pardonner!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€