Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 23 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Menaces et accusation de racisme : comment Tariq Ramadan a finalement obtenu son doctorat

Le parcours de Tariq Ramadan à l'université de Genève a été particulièrement chaotique.

Passe-droits

Publié le
Menaces et accusation de racisme : comment Tariq Ramadan a finalement obtenu son doctorat

 Crédit MEHDI FEDOUACH / AFP

L'islamologue Tariq Ramadan, dans la tourmente suite à plusieurs accusations de viol, est désormais accusé d'avoir enjolivé son CV et de se prévaloir de titres universitaires qu'il ne possède pas. Son statut de "professeur" à l'université de Fribourg au sujet duquel il communique abondamment depuis les années 2000 est notamment contesté.

Ce samedi, le magazine Le Point revient sur un autre sujet de controverse : la thèse de doctorat de Tariq Ramadan. Selon le magazine, lorsque l'étudiant a présenté la première version de son travail sur son grand-père, Hassan al-Banna, fondateur des Frères musulmans égyptiens, son directeur de thèse, Charles Genequand, s'est "étranglé". "Le prédicateur loue la profonde spiritualité et l'immense humanité d'Hassan al-Banna, ignorant totalement les violentes campagnes antisémites menées par la Confrérie" et ne cite pas les demandes des Frères musulmans, toujours d'actualité, par exemple de considérer la fornication comme un crime puni de sanctions ou de confisquer les livres "qui sèment le doute sur la foi".

Quand Charles Genequand a demandé  à Tariq Ramadan d'apporter des corrections à son travail, ce dernier a refusé, menacé un membre du jury, et harcelé le jury pour obtenir sa thèse au plus vite. "Résultat, trois membres du jury démissionnent. Que fait Tariq Ramadan ? Il se lance dans la théorie du complot : c'est parce qu'il est arabe que l'université lui refuserait sa thèse", écrit le magazine.

Le monde politique de gauche se mobilise alors et, craignant le scandale, l'université de Gèneve décide de constituer un second jury. Jury qui finalement accepte la thèse en 1999, mais il ne lui accorde même pas la mention "très honorable", ce qui signifie en langage universitaire que les portes des facultés de Suisse sont fermées à Tariq Ramadan.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deneziere - 10/03/2018 - 12:41 - Signaler un abus Les arabo-mysulmans qui vivent en Europe...

    ... semblent fonctionner souvent comme cela. On rencontre ce type de tactique en entreprise, aussi.

  • Par Borgowrio - 10/03/2018 - 13:00 - Signaler un abus Selon que vous soyez ...etc

    Et ça marche . Qui n'a pas connu ça lors d'un conflit avec un arabe , se faire accuser de raciste pour que les autorités chient dans leur froc et s'empresse de vous donner tort ... Pas de vagues

  • Par ISABLEUE - 10/03/2018 - 14:12 - Signaler un abus serpent

    Et bien entendu nous les européens serions racistes Non on n'aime pas les cons antisémites haineux moyenâgeux incultes souvent issus d'accouplement cousins germains

  • Par vangog - 10/03/2018 - 14:23 - Signaler un abus « Le monde politique de gauche se mobilise alors... »

    Une éternelle mentalité de collabos, ces gauchistes!...

  • Par Stargate53 - 10/03/2018 - 18:07 - Signaler un abus Et une découverte de plus !

    Ce type n’est vraiment pas fréquentable ! Ceux qui l ont porté aux nues et toute cette mouvance de gauche sera t elle capable de reconnaître sa duplicité sur ce dossier !

  • Par assougoudrel - 10/03/2018 - 18:25 - Signaler un abus Il n'y a pas que la Gauche qui baisse son froc

    Mitterrand n'est passé qu'en 1981. Après la guerre d'Algérie, jusqu'à la fin des années 90 (je ne sais pas pour aujourd'hui), beaucoup de militaires d'origine maghrébine, en particulier les algériens, devenaient Sous-officiers supérieurs (Adjudant et Adjudant-chef) sans passer d'examens comme les français de souche qui attrapaient des cheveux blancs pour étudier, car ils devaient étudier et faire en même temps leur travail normal. Comme la plupart ne savaient ni lire ni écrire, il leur était demandé de démonter et de remonter un fusil genre FSA et un PM (pistolet mitrailleur). Alors qu'on était bien content d'avoir un 12 de moyenne, ils avaient 18 ou 19. On leur donnait un poste qu'un caporal pouvait tenir sans problème, mais il leur fallait un secrétaire (car illettrés, mais ils savent compter). Début 1991, il était demandé au Commandement de donner aux peu d'appelés du contingent d'origine maghrébine, le permis VL (même pour les burnes). la plupart préférait passer 23 mois de Service en Algérie que 10 mois en France. Quand ils revenaient en France, il s'inscrivaient à Pôle Emploi. Tout ces gens sont intouchables. Pour Tarik Ramadan, c'est pareil; on lui a donné ses diplômes.

  • Par vangog - 10/03/2018 - 23:49 - Signaler un abus @assougoudrel Exactement comme le Cambadelis...

    qui a eu son diplôme à l’arraché, après des dizaines d’années d’efforts répétés...ils lui ont donné son diplôme pour ne plus le voir traîner à la cafét...déjà, avec les grecs- la discrimination positive!

  • Par Deudeuche - 11/03/2018 - 09:11 - Signaler un abus Une belle réalisation de

    L’islamogauchisme. Les ordures s’entraident!

  • Par Paul Emiste - 11/03/2018 - 09:18 - Signaler un abus ou baisse la pantalon...

    « Pour que le mal triomphe, il suffit que les hommes de bien ne fassent rien. » E. Burke

  • Par Ceolwyn - 11/03/2018 - 10:55 - Signaler un abus La chute : ))) jubilatoire

    Faire chuter DSK et Fillon était honteux En revanche pour Ramadan, ce n'est que justice, et c'est mettre hors d'état de nuire par sa presence médiatique, ses conferences etc un homme dangereux par l'idéologie qu'il sème à tout vents. Que ce con est eu une sexualité perverse et légalement reprehensible est une chance. Meme le Qatar le laisse tomber. Et cela est une varie victoire. Bravo Macron, je n'ai pas voté pour lui, mais là vraiment chapeau bas. Il nous débarrasse d'un individu nuisible... la presse faite travail en ce moment : ) top En sera t'il de même de l'Islam perverse qui ce déverse chez nous ? Cela donne espoir. En tous cas on commence à fermer le robinet

  • Par Liberdom - 11/03/2018 - 16:59 - Signaler un abus Ce n'est pas fini...

    Il ne faut pas crier victoire trop tôt. L'islamologue a réussi à se faire hospitaliser grâce aux pressions exercées sur le toubib de Fleury-Mérogis par les frères. Attendons le suite.

  • Par vangog - 11/03/2018 - 20:58 - Signaler un abus @Liberdom J’espère que les infirmières sont voilées!

    sinon, frère Tariq va encore triquer grave...

  • Par POLITQ - 11/03/2018 - 22:21 - Signaler un abus NOS RESPONSABLES COMPLICES.....

    Nous sommes trahis : nous n'avons que des Giscard, Chirac, Juppé, Hollande, Macron, Raffarin, Cazeneuve, Busseraud, Dray, Benbassa, Mélenchon, Pécresse, Lemaire, Lang, Villepin, Royal, Hidalgo, Aubry, Strauss-Kahn, etc, etc, des milliers de sales pourris..... Comment nous protéger? Comment combattre?...

  • Par vangog - 12/03/2018 - 00:31 - Signaler un abus @POLITQ avec les Nationaux, pardi!

    Marine Le Pen a encore appelé de ses vœux une grande alliance des amoureux de la France, des Républicains convaincus et des Nationaux, pour les prochaines élections, dans le respect de leurs différences...le meilleur moyen pour virer la clique malfaisante que vous citez!...

  • Par crobard007 - 12/03/2018 - 11:52 - Signaler un abus Tariq RAMADAM

    Plus proche de DSK que du Coran....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€