Lundi 21 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Médicaments dangereux : une liste noire dévoilée

La revue médicale "Prescrire" a dévoilé ce jeudi sa liste des "médicaments plus dangereux qu'utiles".

Black list

Publié le 1 février 2013
 
Les médicaments à ne plus prendre sont ...

Les médicaments à ne plus prendre sont ...  Crédit Flickr / William Hamon (aka Ewns)

Décidément, la polémique sur la dangerosité de certains médicaments n'est pas prête de désenfler. Et pour cause, la revue médicale et indépendante, Prescrire, a décidé de publier sa liste des "médicaments plus dangereux qu'utiles". Ainsi, elle demande leur retrait du marché à cause des risques sanitaires "disproportionnés" qu'ils représentent par rapport aux bénéfices apportés. La revue rappelle d'ailleurs que "les autorités sanitaires ont la responsabilité de retirer ces médicaments du marché. Plus elles tardent, plus elles laissent les patients exposés aux dangers injustifiés de ces médicaments, prescrits ou conseillés par des soignants trop peu informés".

Cette liste arrive en période de tempête, notamment sur les pilules de troisième et quatrième génération mises en cause. En outre, le médicament contre l'acné mais utilisé comme contraceptif, Diane 35, aurait provoqué la mort de quatre personnes.  Or, "certains de ces médicaments sont nouveaux, d'autres sont plus ou moins anciens mais encore autorisés, disponibles et promus ", évoque la revue.

Les produits concernent tous types de cibles comme la cancérologie, la dermatologie ou la neurologie. Pour cette dernière, par exemple, la flunarizine et l'indoramine, qui sont des neuroleptiques en prévention des crises de migraine, sont décrites comme provoquant des effets indésirables excessifs au regard de l'efficacité. La liste de ces "médicaments plus dangereux qu'utiles" est disponible ici.

Lu sur FranceTVinfo

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Satan - 02/02/2013 - 20:36 - Signaler un abus Pauvres laboratoires pharmaceutiques,

    pauvres pharmacies...
    Pas facile de vivre sur le dos du contribuable...

  • Par vangog - 02/02/2013 - 13:27 - Signaler un abus culture internet!

    Si les français passaient moins de temps sur des médias ou des sites internet dits "grand publics" qui ont autant de vertus que les émissions "grand public", ilsauraient plus de temps pour faire du sport et pour s'aérer le cerveau: excellente prévention des maladies cardio-vasculaires et psychiques...

  • Par Harmaggedon - 02/02/2013 - 11:36 - Signaler un abus pourquoi pas ?

    pourquoi ne pas interdire totalement la commercialisation de l'aspirine, en vente libre en tant que produit grand public, qui fait des dizaines de morts chaque année, soit par allergie, soit par interaction médicamenteuse comme avec les anti-coagulants ?
    Pourquoi ne pas interdire la vente de fraises, super allergènes alimentaire connu ? ....
    La revue "Prescrire", c'est la presse people du médicament et du médical, fait pour les ménagères de 50 ans regardant "les feux de l'amour" quotidiennement.

  • Par Cap2006 - 02/02/2013 - 09:29 - Signaler un abus et si on mettait en vente libre... qu'elle différence ?

    je m'accorde un petit verre de vin chaque soir, tranquille.... c'est mon anti stress prefere.... j'exige qu'il soit remboursé par la secu... car bien plus efficace que ces pillules... ;-))

  • Par bagad - 01/02/2013 - 19:38 - Signaler un abus arbitrage

    et si on mettait l'autorité sanitaire hors d'état de nuire ?

Fermer