Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 29 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Médicament au cannabis : il pourrait être disponible en France en 2015

Le Sativex, destiné à soulager la douleur de la sclérose en plaques, est déjà présent dans 17 pays européens.

Bientôt dans vos pharmacies

Publié le
Médicament au cannabis : il pourrait être disponible en France en 2015

L'agence du médicament ANSM a reçu la demande d'autorisation de mise sur le marché du Sativex en juillet. Crédit Reuters

Le Sativex est un médicament dérivé du cannabis destiné à soulager certains patients atteints de sclérose en plaques. Il devrait obtenir son feu vert pour être commercialisé en France "d'ici la fin de l'année", mais ne sera disponible qu'"en 2015", selon l'agence du médicament ANSM. C'est le laboratoire Almirall qui distribuera ce spray buccal, déjà disponible dans 22 pays, dont 17 pays européens : Autriche, Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Slovaquie et Suède.

Le laboratoire, qui a franchi la formalité européenne, doit désormais travailler avec l'agence française du médicament pour répondre à ses exigences spécifiques, explique Libération. Une fois l'autorisation de mise sur le marché (AMM) obtenue, il lui faudra encore passer par le processus de fixation du prix et du remboursement.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par yavekapa - 22/10/2013 - 11:12 - Signaler un abus quelqu'un à penser à informer

    la Dufilout ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€