Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 15 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Médecine : Agnès Buzyn annonce la fin du numerus clausus

Dans une interview au “Parisien”, ce lundi 17 septembre au soir, la ministre de la Santé a annoncé la fin du dispositif qui limite le nombre d’étudiants admis en seconde année de médecine à l’université.

La fin d’une époque

Publié le
Médecine : Agnès Buzyn annonce la fin du numerus clausus

 Crédit ERIC FEFERBERG / AFP

Agnès Buzyn a annoncé la fin du numerus clausus, ce lundi 17 septembre au soir dans une interview au Parisien. Supprimé à la rentrée 2020, il limitait jusque là le nombre d’étudiants admis en second année d’études de médecine, mais aussi de sages-femmes, d’odontologie ou de pharmacie.
 
La mesure fait partie du plan que présentera Emmanuel Macron, mardi. Dans les colonnes du quotidien, la ministre de la Santé a estimé que la fin du dispositif “ne réglera pas le problème de la démographie médicale” mais permettra au moins d’”arrêter le gâchis humain”.
 
Ça suffit de désespérer des générations entières de jeunes qui obtiennent le bac parfois avec une mention bien ou très bien, mais qui se voient refuser l’entrée dans des études de médecine et vivent cela comme un échec fondamental.”, a encore estimé la ministre. 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par alam - 17/09/2018 - 23:19 - Signaler un abus La fin d ' une absurdité?

    Il serait étonnant que l ' ordre des médecins qui a toujours eu pour objectif de maintenir une méthode de sélection débile (organiser la pénurie de médecins pour préserver leurs revenus et favoriser les enfants du milieu pour qu 'ils accèdent aux études médicales considérées comme des rentes financières) ne s ' y oppose pas.

  • Par gerint - 18/09/2018 - 07:40 - Signaler un abus J'attends pour juger

    La formation de médecins supplémentaires risque de buter sur le nombre insuffisant de postes possibles à l'hôpital, les malades ne pouvant pas être examinés par une ribambelle d'étudiants avides de savoir certes mais quand-même... Et sur le coût de formation très élevé

  • Par zen aztec - 18/09/2018 - 07:50 - Signaler un abus mouais!

    comme au bac 80% de reçus?

  • Par tubixray - 18/09/2018 - 09:05 - Signaler un abus Enseignement médical

    Et pas de réforme des méthodes d'enseignement de la médecine inchangées depuis les années 50 ??? Toujours gratuit y compris pour ceux qui exercent dans le privé dès la fin de leur internat .???

  • Par Poussard Gérard - 18/09/2018 - 10:15 - Signaler un abus Et pourquoi pas en 2019??

    Car on constate que ce sont les médecins étrangers parfois sous-diplômés qui exercent en France..une hérésie.. Quant à l'assistant médical, c'est proposer de la médecin e au rabais ou demander aux infirmières de se substituer aux médecins?? Pauvre pays...

  • Par vangog - 18/09/2018 - 10:19 - Signaler un abus Agnès Buzyn, c’est elle qui menaçait de démissionner...

    si son mari Yves Levy n'était pas re-nommé directeur de l’INSERM? ...C’est aussi elle qui a interdit les médicaments codéinés antalgiques et les sirops contre la toux en vente libre en pharmacie, et qui a deremboursé les médicaments anti-alzheimer...son prochain fait d’armes socialistes: derembourser les médicaments homéopathiques...une folle-furieuse (il suffit de voir sa tronche)!

  • Par gerint - 18/09/2018 - 14:18 - Signaler un abus @Vangog

    Elle a par contre une politique vaccinale coûteuse,dictatoriale et à mes yeux délirante pour ne pas dire plus

  • Par vangog - 18/09/2018 - 22:36 - Signaler un abus @gerint Oui, cinq vaccins obligatoires suffisaient largement ...

    au lieu de trois actuellement...mais les socialauds ont tellement l’obsession maladive de diriger nos vies, du haut de leur orgueilleuse suffisance, qu’ils vont nous imposer tous ces vaccins coûteux et inutiles, pour satisfaire leur petit ego...ensuite, ils augmenteront nos cotisations de 10% , pour nous faire payer le fait d’avoir étés sauvés virtuellement par eux, en se disant « c’est pas cher payé, pour tant de vies sauvées! »

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€