Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 20 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mayotte : Annick Girardin annonce des mesures de sécurité dans un climat très tendu

La visite de la ministre des Outre-Mer a lieu dans un contexte de violence généralisée.

Calmer le jeu

Publié le
Mayotte : Annick Girardin annonce des mesures de sécurité dans un climat très tendu

Une série de mesures pour calmer les tensions. Alors que Mayotte est aux prises avec une vive contestation sociale depuis le 20 février dernier et que la violence gangrène l'île, Annick Girardin, arrivée ce lundi, a souhaité rassurer au cours d'une conférence de presse, à Petite-Terre. La ministre des Outre-mer a souligné être "bien là pour dialoguer". Et d'ajouter : "Le gouvernement par ma présence tend la main aux élus qui n'auraient pas encore décidé de venir dialoguer avec moi".

Elle a confirmé le maintien sur le territoire, jusqu'à la fin de l'année scolaire, de 60 gendarmes supplémentaires de l'escadron de gendarmes mobiles.

Ces renforts sont arrivés début mars. Par ailleurs, le demi-escadron de gendarmes mobiles affecté au renfort de la gendarmerie départementale depuis 2016 est pérennisé, et une brigade de gendarmerie nationale est créé à Koungou. Dans les colonnes du site de franceinfo, la ministre a également évoqué "la création d'un état-major opérationnel de lutte contre l'immigration".

Les Mahorais sont confrontés à une immigration massive en provenance des Comores voisines, où le niveau de vie est inférieur à celui de Mayotte. Sur BFMTV, Annick Girardin a déclaré que "Mayotte est une terre d'accueil mais elle a beaucoup trop accueilli et l'État n'a pas suffisamment, jusqu'à aujourd'hui, été aux côtés des Mahoraises et des Mahorais pour répondre à ces besoins de lutte contre l'immigration illégale mais aussi de sécurisation de l'espace public".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 12/03/2018 - 22:33 - Signaler un abus « État-major de lutte contre l’immigration »??????

    Ah putain!...Mais comment réagissent les bobos de Libé, du Monde, de l’Obs, et la faschosphere extrême-gauchiste de l’anti-racisme patenté? Que disent les P.Cohen, Apathie, Bourdin, L.Joffrin, et autres gardiens de la moraline déversée copieusement par les groupuscules open-society du Nouvel Ordre Mondial Orwellien?...ce fameux « État-major de lutte contre l’immigration«  paraît donner le coup d"envoi d’une rébellion interne, une quasi-trahison pour ces macronistes qui avaient cru que l’ouverture totale des frontières était le prélude à l’amour universel....encore une fois, l’idéologie gauchiste se casse le nez contre le principe de réalité! Vous imaginez, si c’avait été un gouvernement de patriotes qui avait utilisé ces termes guerriers anti-immigrationnistes...on aurait eu droit à une volée de bois vert des médias gauchistes (Atlantico inclus), et une crise d’hystérie de la faschosphere ultra-gauchiste...là, ça vient des macronistes: j’attends avec curiosité les réactions...

  • Par walchp - 13/03/2018 - 04:00 - Signaler un abus vangog craque

    ,

  • Par Atlante13 - 13/03/2018 - 10:03 - Signaler un abus Il semblerait

    que notre Jupiter1er , n'aie pas d'idées sur le problème Mayotte. Surprenant, n'est-ce pas? Alors je vais , discrètement, lui en souffler une, d'autant que celui qui l'a déjà utilisée est devenu une idole en France. Pourquoi ne pas faire un Référendum pour savoir si Mayotte doit rester française ou prendre son indépendance. Cette solution aurait le mérite de satisfaire tous ces fanatiques africains qui nous traitent de sales colonialistes, d'être dans le "vent de l'histoire" et enfin rétablir la dignité de ces gens que la France prime depuis si longtemps. Nous avons déjà utilisé ce processus en Algérie, il y eut des drames à l'époque, mais tout st rentré dans l'ordre. ET même les cocos, Libé, NObs, Le Sous-Monde, ont applaudi.

  • Par Djib - 13/03/2018 - 10:20 - Signaler un abus Des mesurettes pipoteuses et du "dialogue". Pourquoi?

    Parce que le pékin moyen se dmanderait rapidement pourquoi les seules mesures efficaces, un temps envisagées pour le cas spécifique de Mayotte, comme l'aménagement du droit du sol et la suppression du droit au séjour automatique pour toutes celles qui pondent sur le territoire national, ne sont pas étendues à la métropole. Mais comme ici elles seraient étrangement contraires à nos "vâââleurs" et aux directives immigrationnistes des cacochymes de Bruxelles, le gouvernement va laisser tomber. Personnellement, sachant que nous allons bientôt être submergés par la vague migratoire arabo-africaine, je me fous bien du sort des habitants de mayotte, envahis par leurs cousins.

  • Par vangog - 13/03/2018 - 13:45 - Signaler un abus La réponse de la bécasse Girardin: « il faut donner du temps...

    On a le top des bécasses dans le gouvernement Macron! ...Non, Mayotte doit rester française, et on doit y appliquer (commme dans toute la France) la seule mesure intelligente qui permettra aux Mahorais de retrouver la paix civile: l’abrogation du droit du sol! Ah ben oui, mais c'était dans le programme de Marine Le Pen! à l’issue d’une heure de débat, Marine Le Pen a prouvé qu’elle était mauvaise en économie aux Français qui en connaissent des tonnes, en économie, comme l’attestent les succès de la France (sic)...Donc, pas de droit du sol, parce que c’etait dans le programme intelligent de MLP...continuez les khommeries, avé ça Macrouille et Girardin...ils ont le temps, eux!

  • Par winnie - 13/03/2018 - 14:31 - Signaler un abus Depuis le temps...

    que ca leurs pendaient au nez, a ces politicards, voila que ca lui saute au nez comme une b..e au c.l au Macron. Et comme il n y connait rien et que la terre entiere a vocation a habiter la France, il est pas pres de prendre les mesures qui s'imposent. C'est a dire supression du droit du sol sur toute la France, et des prestations sociales avant 5 ans de residence.

  • Par jurgio - 13/03/2018 - 18:51 - Signaler un abus Enfin la France à l'ouvrage dans sa spécialité !

    Un pays spécialiste de l'étanchement des voies d'eau qu'il a lui-même provoquées. L'essentiel est d'occuper des hommes qui vont faire l'illustration que la France est active.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€