Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 25 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Massacre à Las Vegas : un deuxième suspect dans le collimateur du FBI

La police fédérale américaine (FBI) a ouvert une enquête sur la possible implication d’une deuxième personne dans le massacre de Las Vegas, qui a fait 58 morts et plus de 800 blessés le 1er octobre.

Enquête

Publié le
Massacre à Las Vegas : un deuxième suspect dans le collimateur du FBI

L'enquête concernant le massacre de Las Vegas, qui avait fait 58 morts le 1er octobre, continue. Le FBI a ouvert une enquête sur une deuxième personne qui pourrait avoir été liée à cette fusillade, la plus meurtrière de l'histoire américaine récente, a déclaré vendredi le shérif de Las Vegas Joe Lombardo.

"Le FBI a ouvert un dossier contre une personne d’intérêt au niveau fédéral", a-t-il déclaré, précisant qu’il ne s’agissait pas de Marilou Danley, la compagne du meurtrier Stephen Paddock. Mais le shérif n'a pas souhaité communiquer plus de détails sur ce suspect. Au contraire, il a semblé minimiser son potentiel rôle dans l'attentat : "Je sais et crois qu’il n’y a eu qu’un suspect qui a tué 58 personnes et en a blessé des centaines d’autres. Toutes les preuves collectées dans ce dossier appuient cette théorie.

Il n’y avait qu’un seul tireur le 1er octobre, il n’y avait qu’un responsable et c’était Stephen Paddock", a-t-il insisté.

Cette déclaration a eu lieu alors que le shérif commentait un rapport policier préliminaire de 80 pages publié sur le massacre, résumant les 2000 pistes et les 20000 heures de vidéos regardées par les enquêteurs. "Ce n’est qu’un rapport préliminaire, nous n’avons pas fini (...) il ne va pas répondre à toutes les questions ni même à la plus grosse d’entre elles, « pourquoi il a fait ça ? »", a commenté le shérif.

Le tueur n'a pas laissé de "notes déclarant son intention de se suicider ou de manifeste. Aucun signe de radicalisation ou d’idéologie n’a été découvert". Et ce, alors que Daech a revendiqué l’attaque dans un communiqué.

Ce rapport précise le bilan des victimes. En plus des 58 morts, "nous avons connaissance de 422 individus ayant souffert d’une façon ou d’une autre de blessure provenant des tirs" et en incluant celles blessées lors de la bousculade, "au total nous avons comptabilisé 851 personnes blessées lors de la fusillade du 1er octobre".

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€