Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 20 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

The Mask-Careto : un Etat serait à l'origine du virus dédié au cyberespionnage

Ce logiciel malveillant permet d'intercepter différentes données comme le trafic Internet, les frappes sur le clavier, les conversations Skype, et voler les informations des appareils connectés.

Alerte

Publié le
The Mask-Careto : un Etat serait à l'origine du virus dédié au cyberespionnage

Qui se cache derrière "The Mask" ? Ce virus dédié au cyberespionnage aurait frappé gouvernements et entreprises de 31 pays, dont les Etats-Unis, la France, l'Allemagne et la Chine, ont annoncé lundi des experts en sécurité informatique. Selon les chercheurs de l'entreprise de sécurité Kaspersky Lab, ce logiciel malveillant, également connu sous le nom de "Careto", serait sponsorisé par un Etat. Particulièrement complexe, The Mask a été utilisé au moins depuis 2007.

Ce virus ne touche pas uniquement les ordinateurs. Il peut aussi infecter les téléphones portables et les tablettes. Les experts ajoutent que ses concepteurs, qui semblent parler espagnol, pourraient utiliser ce logiciel pour voler des documents sensibles comme des clés d'encodage. Les principales cibles sont apparemment des gouvernements et missions diplomatiques, des entreprises du secteur énergétique, des organismes de recherche, des sociétés de capitaux privés ou encore des militants politiques.

"Careto intercepte tous les canaux de communication et recueille les informations les plus essentielles de l'appareil de la victime", explique Kaspersky Lab dans un communiqué. Les pirates peuvent intercepter des données comme le trafic Internet, les frappes sur le clavier, les conversations Skype etc. "Le détecter est extrêmement difficile", ajoute l'entreprise.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pemmore - 11/02/2014 - 14:12 - Signaler un abus Pour décrypter un code il faut une liaison longue,

    je pense que la sagesse serait de couper la ligne entre deux usage sous internet. Le décryptage simple d'un wi-fi peut durer d'une heure à 2 jours (c'est un spécialiste qui m'en a parlé) mais pour ça la ligne ne doit pas s'arréter. Sans doute dans d'énormes systèmes il faut plusieurs mois. Donc couper voire resetter la ligne entre deux usages ne facilitera pas le travail du hackeur . Pareil pour votre smarphone en wi-fi.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€