Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 14 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Martine Aubry : "J'aime l'entreprise, quand elle fait de l'entreprise, quand elle crée des richesses, quand elle investit sur l'avenir"

La maire de Lille a ponctué son déplacement dans une école primaire par de nombreuses références au discours de Manuel Valls prononcé face au Medef, le 27 août.

Point de vue

Publié le

Martine Aubry ne fait pas partie du gouvernement et la maire de Lille n'hésite jamais à se démarquer de Manuel Valls. Ce mardi, c'est sur le thème de l'entreprise qu'elle a donné son point de vue alors qu'elle était en visite dans une école primaire de la métropole du Nord. N'aurait-elle pas supporté que le Premier ministre soit ovationné par les patrons du Medef après avoir dit qu'il aimait l'etreprise ? Reste qu'elle a repris la formule en l'enrichissant quelque peu.

"Moi, j'aime l'entreprise, j'y ai travaillé, contrairement à d'autres" a-elle lancé comme première pique.

Mais elle a aussitôt affirmé : "J'aime l'entreprise, quand elle fait de l'entreprise, quand elle fait de l'économie, quand elle crée des richesses, quand elle investit sur l'avenir, quand elle fait de la recherche, quand elle forme ses salariés. J'aime l'entreprise sous toutes ses composantes".

Pour elle, l'entreprise doit être dirigée par "un chef d'entreprise (...) de l'économie et pas de la finance". Il ne faut pas non plus que le patron "essaie de verser des dividendes à ses actionnaires, ou à lui-même des stock-options à court terme, mais qu'il crée des richesses, qu'il prépare l'avenir". Questionnée sur le pacte de responsabilité, Martine Aubry a indiqué que le Medef doit apporter "les contreparties qu'il a annoncées, parce que là aussi, nous sommes dans le respect des règles".

"Donc, oui, on aime tous l'entreprise, l'entreprise qui fait son métier : créer des marchés, des biens, des services (...), malheureusement, aujourd'hui, je n'ai pas l'impression que ce soit l'état d'esprit du Medef, puisqu'il ne répond pas, y compris à des textes qu'il a signés avec le Premier ministre sur le pacte de responsabilité" a-t-elle terminé.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 02/09/2014 - 17:50 - Signaler un abus Faut-il que les socialos aient peur de perdre leurs postes...

    et leurs prébendes pour inciter Aubry à déclarer qu'lle "aime l'entreprise"...un monde (rose) s'écroule!

  • Par assougoudrel - 02/09/2014 - 17:53 - Signaler un abus Elle aime tellement

    les entreprises qu'elle les a plombées avec ses 35 heures. Elle devait dire ça, le litron à la main, avachie dans une brouette.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€