Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 02 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Marseille pénalise
la mendicité

Après les villes de Montpellier et Nice, Marseille d'interdit aussi la mendicité. Solliciter de l'argent aux passants du centre sera puni d'une amende.

A votre bon coeur

Publié le

Selon les élus marseillais, cette décision vise à préserver la tranquillité publique. Mais l'arrêté municipal pris le 17 octobre ressemble bien à une décision anti mendicité. "Il est interdit", dans plusieurs quartiers du centre-ville de Marseille, "de se livrer à toute forme de sollicitation ou appel à la quête de nature à entraver la circulation des personnes (...)", selon cette décision.

Caroline Pozmentier, l'adjointe à la sécurité à la mairie de Marseille se refuse d'employer le terme "d'anti mendicité". Elle rappelle que le texte réprime aussi la consommation d'alcool sur la voix publique.

Dorénavant, les policiers pourront verbaliser la mendicité et la consommation d'alcool par une amende de 38 euros si l'infraction a lieu dans le périmètre autour du centre.

Plusieurs villes de France comme Nice, Montpellier ou Chartres ont déjà pris des mesures similaires. Mais elles ne font pas l'unanimité. A Marseille, si le syndicat de police Alliance s'est réjoui de cet arrêté municipal qui va "faciliter la tâche des patrouilles de gardiens de la paix", l'opposition estime qu'il s'agit là d'une "chasse aux pauvres".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Aie - 18/10/2011 - 07:50 - Signaler un abus pourquoi ne pas travailler au

    pourquoi ne pas travailler au lieu de mendier ?

  • Par shaolin - 18/10/2011 - 08:28 - Signaler un abus L'opposition estime qu'il s'agit là d'une "chasse aux pauvres".

    Ce n'est pas étonnant la gauche n'a vraiment jamais encouragé le travail !! Cette gauche ne s'alimente elle que de misérabilisme et d'assistanat .. Elle fabrique des pauvres tous les jours ! 5 millions, 8 millions, 14 millions ....

  • Par fauvette13 - 18/10/2011 - 09:41 - Signaler un abus le centre ville

    n'est plus qu'une immense poubelle sous chaque distributeur de banque vous avez un Rom. La pauvreté n'est pas chassée, c'est la main mise de gang de Roms. Si la gauche ne le supporte pas qu'elle nous dise quoi faire pour l'instant leur programme sur ce point là est d'un vide abyssinal...

  • Par texarkana - 18/10/2011 - 11:27 - Signaler un abus ENFIN!

    Maintenant il faut évacuer les campements illégaux. Pas plus tard que ce matin à 2 endroits différents j'ai vu des familles roumaines qui campaient dans la rue. Mais évidemment les ramasser et les loger quelque part en attendant leur expulsion serait désormais considérer comme du nazisme.

  • Par Tuffgong - 18/10/2011 - 12:45 - Signaler un abus Bravo

    Bravo aux réponses de bons fachos qui méprisent les étrangers et les pauvres. jean marine peut compter sur vos votes Vous ètes à vbomir Heureusement que tout cela est bientot fini...

  • Par sheldon - 18/10/2011 - 16:24 - Signaler un abus Mais la mendicité se fait dans tout le maghreb

    Alors pourquoi Marseille s'insurge, c'est sa culture. Au fait où ça en est de la "capitale de le culture" ? !!! Là encore c'est tout Marseille, la tchathe et rien derrière

  • Par Thierry5635 - 18/10/2011 - 18:40 - Signaler un abus Mendicité ou commerce local, il faut choisir

    Je vis dans une cité balnéaire en Bretagne et j’aimerais bien que notre maire prenne la même initiative, fût-elle impopulaire auprès de ces socialistes qui veulent tant partager l’argent des autres. Car quand je vois un clodo importuner les gens tous les 50 mètres dans une rue commerçante, je me demande combien de touristes disposés à dépenser de l’argent dans le commerce local ces SDF font fuir.

  • Par fms - 19/10/2011 - 05:09 - Signaler un abus taxer de 38 euro un SDF...

    autant chercher une bouteille d'eau minérale sur un alcoolique ! Si les flics n'avaient rien d'autre à faire que d'évacuer les SDF et autres Roms des centres villes, ils pourraient s'intéresser aux trafics de drogue, aux violences inciviles et conjugales, au grand banditisme... Mais c'est tellement plus "électoral" de faire de la démagogie que du travail de fond...

  • Par texarkana - 19/10/2011 - 09:21 - Signaler un abus Ils me font marrer ces donneurs de leçons de gauche

    ...qui s'indignent contre la misère, mais trouvent normal et social que les mendiants et les sans-abri fassent désormais partie du paysage urbain, il y a une légére contradiction!

  • Par kaptanoglux - 19/10/2011 - 11:35 - Signaler un abus Partage des richesses

    Il y a au moins autant de gens très riches à gauche qu'à droite. Bien vétus et bien nourris, tous s'accordent pour dire qu'il faut partager les richesses (des autres) Mais en plus de cet égoïsme presque universel, les riches de gauches sont hyppocrites

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€