Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 12 Novembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Plan banlieue en action ? Opération anti-drogue avec le démantèlement d’un vaste réseau à Marseille

Le gouvernement avait promis des résultats sur la lutte contre le trafic de drogue dans les zones sensibles de l’Hexagone ces derniers mois, notamment lors de l’annonce du plan banlieue.

Coup de filet

Publié le
Plan banlieue en action ? Opération anti-drogue avec le démantèlement d’un vaste réseau à Marseille

 Crédit ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

La police vient de dévoiler ce vendredi que la police a démantelé "le plus important réseau de trafic de stupéfiants de Marseille". Ces informations ont été dévoilées par le parquet et par la police judiciaire ce vendredi 22 juin. 

Cette vaste opération s’est déroulée à Marseillle dans la cité de la Castellane, dans les quartiers Nord. Huit personnes ont été mises en examen et écrouées pour "trafic de stupéfiants, association de malfaiteurs, infraction à la législation sur les armes", selon le procureur de la République Xavier Tarabeux.
Elles occupaient les postes de "gérant", de guetteur ou de nourrices.  
 
Ce vaste coup de filet a été réalisé lundi. Un total de 250 policiers ont été mobilisés. Au total, vingt personnes ont été arrêtées. Cette opération policière met un coup d’arrêt au premier point de vente de stupéfiants à Marseille. 
 
Près de 200 kilos de résine de cannabis, 9 armes (dont 2 kalachnikov), une grenade, deux gilets pare-balles et 30 000 euros ont été saisis. 
 
Le Directeur interrégional de la police judiciaire Eric Arella a détaillé ces éléments lors d’un point presse. Selon Eric Arella, une tête de réseau figure parmi les personnes écrouées. Reste à savoir si d'autres opérations de ce type seront menées dans les prochains mois en Ile-de-France et dans d'autres zones impactées par le trafic de drogue dans l'Hexagone. 
 
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par winnie - 23/06/2018 - 07:32 - Signaler un abus Joli coup de pub!

    donc il n y aurait plus de trafique a Marseille? on en reparlera au prochain dealer qui se fera descendre a la kalach

  • Par lasenorita - 23/06/2018 - 11:25 - Signaler un abus Les musulmans vendent de la drogue à nos enfants!

    Ce n'est pas la première fois que nos policiers arrêtent ces trafiquants de drogue, dans les quartiers Nord de Marseille! Ces dealers sont des musulmans qui gagnent des milliards d'euros en empoisonnant nos enfants et qui achètent, ensuite, des propriétés, dans notre pays, avec de ''l'argent sale''. .On met ces assassins en prison, aux frais des contribuables, et pendant leur séjour en prison, ils CONTINUENT à s'enrichir avec la drogue... car leur réseau se reforme aussitôt.. ces dealers sont des ASSASSINS et il faut les considérer comme tels: soit leur couper la tête (comme on fait dans les pays musulmans),soit les expulser vers ''leur'' pays! Nos ''gouvernants'' ont trop d'indulgence envers ces musulmans qui pourrissent la vie des ''vrais'' Français! eux, les musulmans n'ont pas eu de scrupule pour chasser TOUS les non-musulmans de leur pays natal et leur voler leurs biens!...

  • Par Atlante13 - 23/06/2018 - 11:42 - Signaler un abus Pipeau,

    dans 48h ils seront tous relâchés, ils connaissent par coeur les couloirs du palais de justice, et les bureaux des assistants sociaux qui s'empressent de les prendre en charge. De toute façon, il faut savoir que le principal "marché" se trouve sur le domaine dépendant de la justice où sont "casernés"les mis en épreuve et les condamnés aux TIG.

  • Par Anouman - 23/06/2018 - 18:38 - Signaler un abus Plus gros réseau

    Ils en ont arrêté 20? Je parie que suite à ces arrestations la pénurie ne durera pas longtemps, d'autres vont reprendre leurs clients sans traîner.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€