Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 24 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Marseille : arrestation de deux individus soupçonnés de préparer un attentat pendant l'élection présidentielle

Des explosifs et un drapeau de l'Etat islamique ont été découverts lors des perquisitions.

À suivre

Publié le
Marseille : arrestation de deux individus soupçonnés de préparer un attentat pendant l'élection présidentielle

Mise à jour 21h05

Une semaine après l'ouverture d'une enquête préliminaire par la section antiterroriste du parquet de Paris, deux hommes radicalisés appartenant à la mouvance islamiste, soupçonnés d'avoir préparé des attentats pendant la campagne présidentielle, ont été arrêtés mardi 18 avril à Marseille. 

"Les éléments recueillis attestent que ces deux hommes se préparaient à mener une action imminente sur le territoire national". Mais la date de ce projet d'attentat, sa ou ses cibles et "les circonstances du passage à l'acte" n'ont pas été établies avec certitude, a déclaré le procureur de la République François Molins lors d'une conférence de presse mardi soir. 

Trois kilos de TATP, un explosif artisanal prisé des djihadistes, plusieurs armes, des sacs de munitions et un drapeau de l'Etat islamique ont été saisis mardi à Marseille dans l'appartement occupé par les deux hommes soupçonnés de préparer un attentat, a déclaré mardi le procureur de Paris.

Depuis Le Creusot, François Hollande a commenté cette double interpellation mardi après-midi : "Tout ce que je peux dire, c'est que nos services et nos policiers ont travaillé de manière remarquable nous permettant d'arrêter deux personnes qui vont maintenant être confrontées devant des juges et des policiers pour que nous sachions exactement quelles étaient leurs intentions. C'est une prise remarquable (…) Je voudrais vraiment saluer le travail qui a été mené par les services et par la police". 

Les deux suspects, nommés Mahiédine M. (30 ans) et Clément B. (24 ans), sont de nationalité française et sont originaires des Hauts-de-France. Ils ont été arrêtés à la sortie d'un appartement. 

Ces deux hommes "avaient l'intention de commettre à très court terme, c'est-à-dire dans les tout prochains jours, un attentat sur le sol français", a indiqué le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl.

Sur ce cliché, on voit un fusil mitrailleur, "associé à la une du journal Le Monde du 16 mars (sur laquelle on voit François Fillon), un drapeau de l’État islamique et un lot de munitions formant les mots "La loi du talion". Mahiédine M. et son ami Clément B., se seraient radicalisés à la prison de Sequedin (Nord)", peut-on lire sur France Info. 

La sécurité a été renforcée autour de l'ancien Premier ministre depuis vendredi 14 avril, avec notamment des tireurs d’élite présents lors de ses déplacements et meetings.

>>>> À lire aussi : Attaque terroriste de Londres: France, Allemagne, ou Royaume-Uni, pourquoi la remise en question des modèles d’intégration, de laïcité, ou de politique étrangère, n’a plus de sens face à l’uniformité des attaques

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Beredan - 18/04/2017 - 13:45 - Signaler un abus Électoral snipers ....

    Ils veulent la peau de Fillon par tous les moyens , craignant qu'il soit sur le podium dimanche soir... le Canard n'a pas suffit... on fignole...

  • Par bern4243 - 18/04/2017 - 15:40 - Signaler un abus efficacité de la notion " etat d'urgence"

    Le plus âgé des suspects connu des services de renseignement. Né en juillet 1987, ce Français avait déjà été condamné pour des faits de droit commun : des violences et des braquages. En décembre 2016, dans le cadre de l'état d'urgence, son domicile avait été perquisitionné. Une assignation à résidence avait été délivrée, mais il avait disparu.

  • Par clint - 18/04/2017 - 15:57 - Signaler un abus Le positif : Fillon n'est pas perçu comme de "l'eau tiède" par..

    .. les islamistes : son programme en ferait l'homme à abattre ainsi que son soutien aux chrétiens d'orient et son attachement à la culture et aux racines françaises.

  • Par assougoudrel - 18/04/2017 - 17:51 - Signaler un abus Il est dit sur France Info

    que F. Fillon aurait refusé un gilet pare-balle et qu'il ne changera pas son programme d'un iota. A mon avis, tout sera peut-être mise en œuvre pour dissuader aux gens d'aller à ses meetings.

  • Par Beredan - 18/04/2017 - 17:55 - Signaler un abus On l'avait pourtant prévenu....

    C'est bien Hollande et son porte-flingue cambadelis qui avaient enjoint Fillon de se retirer voici quelques semaines...

  • Par Geolion - 18/04/2017 - 18:41 - Signaler un abus C'est la preuve....

    Fillon menacé par les islamistes ? C'est bien la preuve que lui et lui seul a le mailleur programme notamment pour lutter contre l'islamisme !

  • Par Geolion - 18/04/2017 - 18:44 - Signaler un abus Les comiques...

    Macron: "Je pêche un peu à droite ..".- Pourquoi, vous n'aimez pas la gauche ? - "Mais si, c'est pour ça que je pêche aussi à gauche"..."Et vice et versa"....

  • Par Geolion - 18/04/2017 - 18:48 - Signaler un abus Le sprint final vainqueur de Fillon !

    Il gagnera car les citoyens, au moment de mettre un bulletin dans l'urne, se diront : "Bon d'accord, Mélanchon, Macron, Hamon, Artaud, Poutou et les autres nous ont bien amusés, mais maintenant c'est sérieux ! Seul Fillon a la stature d'un chef d'Etat, avec un programme solide car cohérent et sans concession !

  • Par Beredan - 18/04/2017 - 18:56 - Signaler un abus Disons-le tout net :

    Seul Fillon peut redresser la barre et nous éviter la guerre civile ...

  • Par Pourquoi-pas31 - 18/04/2017 - 19:55 - Signaler un abus On peut etre d'accord

    avec l'autoroute ou le boulevard de Macron, entre l'Afrique et l'Europe, a une condition : SENS UNIQUE - EUROPE vers AFRIQUE.

  • Par vangog - 19/04/2017 - 00:24 - Signaler un abus Mercredi 19 Avril, meeting de Marine Le Pen à Marseille...

    mais les analystes biberonnés à la pensée unique néo-marxiste ne voient aucune relation entre l'arrestation des assassins potentiels, aujourd'hui, préparant un attentat "imminent" et le meeting de Marine Le Pen demain...retournez sonder la ménagère de cinquante ans, car vous n'êtes bons qu'à ça! Ah putain, si Macron avait fait son dernier meeting de campagne demain, on aurait eu toute la presse bobo-gauchiste larmoyante autour de son bébé-cadum Macron-Rothschild sauvé in-extrémiste (je l'adore, celle-là...) des méchants barbures, assassins de démocratie...Mais Marine Le Pen, même pas une larme pour elle! (il y en a même qui auraient préféré que l'arrestation survienne deux jours plus tard...)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€