Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 23 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Maroc : face à la colère de la rue, le roi annule la grâce accordée à un pédophile espagnol

Condamné à 30 ans de prison en 2011 pour le viol de onze mineurs, Daniel Galvan a bénéficié mardi dernier d'un pardon royal. Devant l'indignation de nombreux Marocains, le roi est revenu sur sa décision.

Machine arrière

Publié le
Maroc : face à la colère de la rue, le roi annule la grâce accordée à un pédophile espagnol

La grâce accordée à un pédophile espagnol a provoqué la colère de nombreux Marocains. Crédit Reuters

La révolte de la rue a eu raison de la grâce accordée au pédophile espagnol Daniel Galvan. Dimanche, après plusieurs jours de manifestations et de protestations des Marocains, le roi Mohammed VI a finalement décidé d'annuler sa libération, une démarche inédite visant à apaiser la colère populaire. Cette décision est motivée par "la gravité des crimes commis et le respect du droit des victimes", a indiqué le Palais royal dans un communiqué.

Samedi, face à la polémique grandissante engendrée par cette grâce, le roi avait annoncé l'ouverture d'une enquête dont l'objectif, selon un communiqué, était de "déterminer [...] les points de défaillance qui ont pu mener à cette regrettable libération" et "d'identifier le ou les responsables de cette négligence afin de prendre les sanctions nécessaires". "Il est évident que jamais le souverain n'aurait consenti" à ce que cet homme "puisse arrêter de purger sa peine, au regard de l'atrocité des crimes monstrueux" commis.

Daniel Galvan, 63 ans, a été condamné en 2011 à 30 ans de prison pour des viols sur onze mineurs. Sa libération est intervenue dans le cadre d'une grâce royale accordée à 48 prisonniers espagnols au nom - selon les médias officiels - de l'excellence des relations bilatérales, quelques jours après une visite du roi Juan Carlos.

Le Maroc va maintenant devoir retrouver le condamné : selon plusieurs médias, celui-ci a déjà quitté le territoire. A ce titre, le Palais royal note que le ministre marocain de la Justice devra "examiner avec son homologue espagnol les suites à donner à l'annulation de cette grâce".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Gilles - 05/08/2013 - 09:42 - Signaler un abus Manipulation

    Ce predateur n’a pas ete relache par hasard. Le roi, ou du moins ses proches, avaient bien vu que la condamnation etait de 30 ans de prison. Pas une bagatelle. Ce personnage en sait certainement long sur des dignitaires. Les monarques ont cru qu’il passerait inapercu au milieu de la masse. De toutes facons il serait etonnant qu’il soit retrouve. En fait personne n’y tient vraiment. A propos qu’en est il de l’affaire de Marrachech avec des garcons mineurs dans laquelle un ancien ministre de gauche aurait ete implique ? Omerta.

  • Par rolavite - 05/08/2013 - 10:46 - Signaler un abus SI VOUS NE COMPRENEZ PAS POURQUOI UN TEL INDIVIDU

    Puisse bénéficier du soutien d'un roi, voire de deux rois.... http://fr.gloria.tv/?media=83031

  • Par ISABLEUE - 05/08/2013 - 11:03 - Signaler un abus Le fils du Roi ......fait machine arrière...

    Si ce n'avait pas été un Etranger, les marocains seraient-ils descendus dans la rue ?? Qu'aurait fait Hassan II ??? Il aurait au moins lu et peut être, été plus discret...et fait virer son Minsitre de la Justice, pour l'exemple.

  • Par Skagerrak - 05/08/2013 - 11:19 - Signaler un abus Un roi malgré lui

    Il ne voulait pas être roi , mais il est là et pas brillant , entouré par une cour corrompue qui empêche les forces vives du pays de jouer leur rôle . De nombreux jeunes Marocains diplômés ne rentrent pas au pays faute d'argent pour payer les bakchichs et mettent leurs talents au service du pays où ils ont émigré . Dommage pour un grand et beau pays .

  • Par casanova - 05/08/2013 - 12:24 - Signaler un abus @ Gilles

    + 1000...mais peut-être pas que de gauche .

  • Par un_lecteur - 05/08/2013 - 12:59 - Signaler un abus avantages de la royauté

    - Un Roi est formé à cette fonction depuis son enfance. Un élu est formé ...à être élu ( promesses mensongères, clientélisme...) - Un Roi n'a pas besoin de promesses mensongères ni de clientélisme pour devenir roi. Il est libre. - Un Roi est le maillon d'une chaîne, après ses ancêtres, et avant ses enfants. Avec le souci de laisser un pays en état de marche à ses enfants. Un élu fonctionne plutôt sur le court terme avec comme horizon l'élection suivante. Et après moi le déluge. - Un Roi nait riche et n'a pas besoin de piquer dans la caisse. Un élu a quelques années pour se remplir les poches un max. . Enfin, avec le niveau de nos gouvernants, un Roi ferait mieux. Sans difficulté !

  • Par yoda - 05/08/2013 - 14:33 - Signaler un abus on accorde donc une grace la bas

    sans savoir réellement ce que la personne à fait ? super et vraiment sérieux un pays comme cela !

  • Par ledevois - 05/08/2013 - 16:15 - Signaler un abus ils ont raison les marocains

    ce que je déplore c'est qu'ils ne disent rien quand c'est un des leur , je pense à la petite chloée dans le gard et d'autres affaires ,

  • Par Thot7 - 05/08/2013 - 16:17 - Signaler un abus Paroles en l'air

    d'un ancien ministre français à une certaine époque sur des parties pédophiles au Maroc, y a-t-il un rapport ?

  • Par Karamba - 05/08/2013 - 18:24 - Signaler un abus Bonne méthode

    Mohammed VI renvoie les prisonniers ressortissants étrangers dans leur pays d'origine pour libérer des cellules. Nous devrions en faire autant. A commencer par nos prisonniers marocains. Vive la coopération internationale.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€