Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 21 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Issep : Marion Maréchal lance officiellement son école de sciences politiques à Lyon

Marion Maréchal a donc tourné la page de la politique et entame un nouveau chapitre important avec la création de l’Institut de sciences sociales, économiques et politiques (Issep) qui ouvre ses portes à Lyon en septembre prochain.

Rentrée universitaire

Publié le
Issep : Marion Maréchal lance officiellement son école de sciences politiques à Lyon

 Crédit JEFF PACHOUD / AFP

Marion Maréchal a dévoilé dans le cadre d’une conférence de presse, ce vendredi 22 juin, les grandes lignes du projet de cet établissement d’enseignement supérieur. L’ancienne membre du Front National occupera la fonction de directrice. 

L’Issep (l'Institut de sciences sociales, économiques et politiques) doit offrir une "alternative éducative" aux écoles traditionnelles de commerce et de sciences politiques. 
 
"L'objectif n'est pas politique mais d'offrir une alternative éducative dans un monde du supérieur sclérosé.  (…) Nous allons étudier les grands courants dominants qu'ils soient économiques, politiques, et nous allons adjoindre à ça d'autres auteurs, d'autres courants de pensée et cela sera livré à la discrétion des étudiants.
A eux de s'en emparer et de le traduire comme ils l'entendent. Nous savons que nous sommes attendus au tournant et nous serons à la hauteur".
 
L’Issep va proposer des magistères qui ne seront pas reconnus par l’État. Cet établissement doit ouvrir en septembre 2018 à Lyon. 
 
Marion Maréchal a donné les premiers chiffres pour cette toute première rentrée universitaire. L’Issep aurait donc reçu "une soixantaine" de demandes de pré-inscription en magistère et 160 pour la formation continue. 
 
Les candidats sont issus des filières "droit, économie-gestion, géopolitique, hypokhâgne/khâgne, sciences politiques". Selon Marion Maréchal, ils ont "tous le souhait d'un engagement politique futur".
 
Le niveau requis est à Bac+3. Les promotions seront composées de trente élèves maximum par classe. La formation coûtera 5 590 euros par an en master et  1 190 euros pour la formation continue. 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 22/06/2018 - 17:24 - Signaler un abus Avant même d'être élue...

    Marion a commencé le grand débroussaillage de l'éducation...vous imaginez quand elle aura remplacé le minet-à-cougars?...

  • Par assougoudrel - 22/06/2018 - 17:42 - Signaler un abus "Non reconnu par l'Etat"

    Pour le moment.

  • Par Mario - 22/06/2018 - 17:47 - Signaler un abus Elle me plaît . Avec l’espoir

    Elle me plaît . Avec l’espoir qu’i n’est pas trop tard !

  • Par cloette - 22/06/2018 - 22:54 - Signaler un abus Se pointera-t-elle

    en 2022, sur les listes ?

  • Par Benvoyons - 23/06/2018 - 12:41 - Signaler un abus :)::)) L'idole d'une nouvelle Religion se met en scène !:)::)

    Les Croyants sont là partout dans les campagnes, dans les villes, dans les réseaux sociaux !

  • Par cloette - 23/06/2018 - 13:49 - Signaler un abus Benvoyons

    c'est parce que tout le monde sait inconsciemment que ce sera elle la prochaine présidente de la République ,en 2022 ou 27.

  • Par Benvoyons - 23/06/2018 - 15:16 - Signaler un abus Je n'ai rien contre elle bien que j'aimerai être contre elle !

    Cloette les commentaires d'adoration de la Madone m'a fait écrire ironiquement mon billet d'humour avec les paroles de sa Tante. Cette adoration d'une personne quelle qu'elle soit par des Humains m'a toujours semblé incongru en regardant l'Histoire Humaine.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€