Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Marine Le Pen : ce qu'il faut retenir de son intervention dans "L’Émission politique"

La présidente du FN a notamment évoqué son débat de l’entre-deux tours, confiant avoir "raté un rendez-vous important avec les Français".

Résumé

Publié le
Marine Le Pen : ce qu'il faut retenir de son intervention dans "L’Émission politique"

C’était le premier grand rendez-vous télévisuel de Marine Le Pen depuis le débat de l'entre-deux tours de la présidentielle qui l'avait opposée à Emmanuel Macron. Invité de L'Emission politique de France 2 a tenté de faire oublier les derniers mois chaotiques de son parti, entre échecs électoraux et départ fracassant de Florian Philippot . Elle a indiqué avoir lancé une rénovation du parti, "continue, nécessaire et attendue.

Sur tous les sujets nous devons être force de proposition, présenter un projet municipal, régional, départemental".

Sur la sortie de l’euro, elle a estimé attendre les actions d’Emmanuel Macron pour une indépendance de la BCE. "J'ai une vision pragmatique, je n'ai pas une vision idéologique de la monnaie. Si l'euro était positif pour la France, après tout, je me contenterais de l'euro, mais je considère qu'il continue à être négatif". Alors que tout Hollywood est ébranlé par le scandale Weinstein, elle a assuré que "la vraie question, c’est l’omerta qui a entouré ces agissements. Beaucoup savent et personne ne parle". Marine Le Pen insiste : "Il faut lever l’omerta sur les actes de harcèlement sexuel. J’appelle les femmes victimes à déposer plainte".

Opposé à Bernard Rougier sur les questions de terrorisme, le spécialiste de l'islam radical a jugé que "les djihadistes se réjouissent des avancées électorales du FN et souhaitaient sa victoire à l'élection présidentielle car vos propositions contribuent à augmenter la fracture entre Français de souche et ceux issus de l'immigration". Réponse de la présidente FN : "Vos propos sont graves. Si le FN n'existait pas, il n'y aurait pas de fondamentalisme islamiste".

Interrogée en fin d’émission sur son débat de l’entre-deux tours, elle a confié avoir "raté un rendez-vous important avec les Français, et je suis consciente de cette déception, reconnaît une Marine Le Pen posée. J’assume l’intégralité des responsabilités parce que je suis le chef". 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gilbert perrin - 20/10/2017 - 10:20 - Signaler un abus Marine LE PEN , c'est la vraie opposition....

    il devient incompréhensible que le FN devienne toujours le parti à abattre...INVRAISEMBLABLE... Marine LEPEN fait 41% d'audience dans le débat... Entre nous par rapport à 52% à PHILIPPE, c'est pas mal quand même. Quand je vois la composition des interlocuteurs OUI, je trouve que c'est bien ... DARMANIN, PARISOT, l'IMMAM, l'ANIMATRICE ont tout fat pour l'étouffer. ELLE A TENU le COUP ......

  • Par clint - 20/10/2017 - 15:55 - Signaler un abus MLP s'est "ramollie" victime de la "gauche" et/ou fatiguée ?

    Elle a accepté de passer par le trou d'une petite souris quand elle était confrontée aux traquenardx de FR2 / Salamé. Face à Darmanin elle ne l'a même pas taclé en lui parlant de ses convictions "changeantes" en fonction des portefeuilles ! Wauquiez a bien fait d'avoir refusé d'être son "attaquant" : Salamé and co, pas de chance, il n'est pas tombé dans le panneau !

  • Par gilbert perrin - 20/10/2017 - 16:30 - Signaler un abus à clint

    pasd'accord avec vous, elle s'est très bien défendue du traquenard de FR2, je luis dis bRAVO....

  • Par l'enclume - 20/10/2017 - 16:56 - Signaler un abus Tout en gueule !!!!!!!

    "Marine Le Pen insiste : "Il faut lever l’omerta sur les actes de harcèlement sexuel. J’appelle les femmes victimes à déposer plainte". Blabla de politique, madame Le Pen, ex avocate, bien planquée à la tête de la petite entreprise familiale, devrait savoir que 65 à 75% des femmes qui osent alerter sur les harcèlements sexuels qu'elles subissent, perdent leurs emplois où que l'affaire est classée sans suite dans 95% des cas révélés.

  • Par Deudeuche - 20/10/2017 - 19:10 - Signaler un abus @l’enclume

    Sur le harcèlement que pouvait elle dire d’autre surtout elle une elle, “laissez vous faire c’est foutu”?

  • Par Deudeuche - 20/10/2017 - 19:10 - Signaler un abus @l’enclume

    Sur le harcèlement que pouvait elle dire d’autre surtout elle une elle, “laissez vous faire c’est foutu”?

  • Par Citoyen-libre - 21/10/2017 - 14:01 - Signaler un abus Une stratégie à la main du peuple

    Une certitude : le FN ne peut et ne pourra jamais gouverner en France. Et c'est très bien ainsi. Pourtant face à l'Allemagne, il est le meilleur allier du peuple français. Merkel ne cèdera rien face à Macron, sauf si en 2022, il existe un risque que le FN gagne la présidentielle. Mélanchon ne pèse rien, c'est un trublion intelligent, mais cynique, qui n'a comme objectif que la mairie de Marseille. Le FN est un formidable contre pouvoir face à l'Allemagne. C'est un jeu subtil, mais c'est notre meilleure chance d'évolution en Europe. L'Allemagne ne peut rien sans la France.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€