Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Marine Le Pen invite Laurent Wauquiez à "proposer une alliance politique" au FN

"Quand on tient des propos comme il les tient, il faut qu'il aille au bout de cette logique" a lancé dimanche la présidente du FN.

Demande

Publié le
Marine Le Pen invite Laurent Wauquiez à "proposer une alliance politique" au FN

Une demande en forme de piège ? Invitée dimanche du Grand Jury de RTL - Le Figaro – LCI, Marine Le Pen a suggéré à Laurent Wauquiez, grand favori pour devenir le prochain président des Républicains, de "sortir de l'ambiguïté" et de lui "proposer une alliance politique".

"Quand j'entends le discours de Monsieur Wauquiez aujourd'hui je me dis après tout s'il est sincère, compte tenu des propos qu'il tient, il devrait aller jusqu'à proposer une alliance politique" a-t-elle affirmé. "Je lui demande de sortir de cette ambiguïté, quand on tient des propos comme il les tient, il faut qu'il aille au bout de cette logique ou alors il démontre que ces propos ne sont pas sincères" ou que ce sont "des propos électoraux qu'il envisage de ne pas mettre en oeuvre lorsqu'il sera élu à la tête des Républicains".

Estimant que le FN a "imposé les thèmes qui sont les thèmes essentiels dans la réflexion que l'on a sur l'avenir du pays", elle a poursuivi : "Monsieur Wauquiez ne peut pas dire sincèrement la même chose que nous, et parfois avec des mots plus crus que les nôtres, et en même temps expliquer que nous devrions être au banc de la vie politique française -  il faut être cohérent, il faut être logique". La présidente du FN a évoqué des "désaccords sur la politique économique", mais estimé qu'"on peut parfaitement, dans certains cas, trouver des terrains d'entente" avec Les Républicains.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Beredan - 20/11/2017 - 10:20 - Signaler un abus DESCente aux enfers

    S.il reste encore à MLP une once d.amour-propre , elle déclinera l.invitation du Chef de l.Etat qui la situe mardi parmi les deuxieeèmes choix , pour s.entretenir sur l.europe ...

  • Par vangog - 20/11/2017 - 12:35 - Signaler un abus Oui, il existe de nombreux terrains d’entente

    avec les Républicains: en admettant que le Front National ait une position plus diplomatique à propos de l’Euro et de l’Europe (après tout, le FN est un parti démocratique qui accepte la négociation), et en admettant que les positions économiques puissent s’enrichir d’un libéralisme intelligent venu de droite, avec une dose négociable de patriotisme économique et de re localisation industrielle...il ne reste plus beaucoup de points d’achoppements entre deux. Le FN est en phase avec les Républicains sur les réformes indispensables de l’Education Nationale (sic), de la Justice et du périmètre étatique pour renforcer le pluralisme et les fonctions régaliennes. La volonté de budget a 3% pour l'armée peut être négociée. De même, si les Républicains veulent conserver un ministère de la Culture de copinage et de subventions à l’inculture de masse, libre à eux...qu’ils le gèrent! On pourrait imaginer un gouvernement où les patriotes FN assumeraient les fonctions régaliennes, et où les patriotes républicains assumeraient l’economie, le budget, la culture, les négociations indispensables avec l’UE...

  • Par kelenborn - 20/11/2017 - 19:54 - Signaler un abus hehe

    Il va être piégé le Lolo parce que, même si MLP a fait un score un peu foireux au second tour, avec un électeur sur trois, on peut considérer que le FN est dédiabolisé. D'ailleurs on entend plus les braillards qui après de nombreuses Nuits debout ont fini par aller se coucher bourrés. Il en résulte que je ne vois pas très bien comment le Zorro du Puy en Velay peut se démarquer sans se trahir! Prenons l'immigration: s'il se juppéise il est mort, s'il se durcit l'électeur ne comprendra pas pourquoi il refuse le bisou de ma mort! Sur l'Europe qui vient de prendre un sale coup avec ce qui vient d'Allemagne, quelle est sa marge entre Macroléon et le FN? Un discours villiériste remaké? On va rire!

  • Par kelenborn - 20/11/2017 - 19:59 - Signaler un abus ouais

    Si j'étais cadre du FN en charge d'encadrer Vangode ( Doit bien en avoir un!) je lui passerais une avoinée. z'avez vu la répartition des ministères! Le FN laisse l'économie, les finances aux LR!!! Notre grand agité veut-il dire par la que le FN est incapable de gérer l'économie ? Franchement! la vérité sort de la bouche des ?????

  • Par vangog - 20/11/2017 - 20:31 - Signaler un abus @kelenborn Je suis un libéral constructif...

    qui pense que l’économie n’a pas à être gérée par l’état , qui doit se contenter d’offrir un cadre favorable à l'économie afin qu’elle s'épanouisse naturellement. L’état peut nationaliser provisoirement, pour éviter le dépeçage de son industrie, ou intervenir en cas de crise grave. Mais les nationalisations, même partielles, font peur aux Français. Voilà pourquoi je préférerais laisser l’economie aux LR...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€