Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 13 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Marine Le Pen accuse la Société Générale et HSBC de "fatwa bancaire"

Marine Le Pen a annoncé qu'elle allait poursuivre les deux banques pour discrimination politique, déclarant que "la démocratie française" était "menacée par les oligarchies financières".

Règlement de comptes

Publié le
Marine Le Pen accuse la Société Générale et HSBC de "fatwa bancaire"

Dans une conférence de presse donnée mercredi 22 novembre 2017, la candidate perdante à l'élection présidentielle a annoncé qu'elle ouvrait des poursuites contre la banque HSBC et la Marine Le Pen en a profité pour partager le verbatim de sa conversation avec une personne d'HSBC. Il y est notamment clairement affiché la volonté de la banque de se débarasser de sa cliente du fait de son positionnement politique. Pour l'instant, les banques n'ont pas réagi. 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 22/11/2017 - 18:13 - Signaler un abus des commentateurs

    lui reprochent le mot "fatwa ".Pourquoi "fatwa "disent ils . ? eh bien pourquoi pas ? ( il faut que la langue s'enrichisse )

  • Par vangog - 22/11/2017 - 18:34 - Signaler un abus @cloette Ces commentateurs sont des in-con-pétents...

    pour nous interdire de prononcer des mots, dont ils croient, seuls, connaitre le sens...de la même gaine de fasciste que ceux qui veulent nous interdire un compte bancaire FN...Avec Macron-Rothschild, force est de constater que l'intolérance explose!

  • Par Anouman - 22/11/2017 - 21:16 - Signaler un abus SG, HSBC

    Ca ne leur suffit pas de prendre des frais à tire-larigot, ils font aussi dans l'exclusion sociale?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€