Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Août 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mariage gay : Peillon s'en prend à l'enseignement catholique

Le ministre de l'Education nationale a appelé "à la plus grande vigilance" les recteurs des établissements catholiques concernant le débat sur le mariage homosexuel.

Au coin !

Publié le - Mis à jour le 5 Janvier 2013
Mariage gay : Peillon s'en prend à l'enseignement catholique

Vincent Peillon hausse le ton face aux recteurs des établissements catholiques Crédit Reuters

Le débat sur le mariage homosexuel revient. Cette fois, c'est Vincent Peillon qui a annoncé avoir écrit aux recteurs des établissements catholiques pour les appeler "à la plus grande vigilance" un mois après la lettre du secrétaire Eric de Labarre aux chefs d'établissements proposant d'y organiser des débats. "Il ne me semble pas opportun d'importer dans l'école le débat sur le mariage pour tous. Je considère même qu'en adressant une lettre aux chefs d'établissement, le secrétaire de l'enseignement catholique a commis une faute", s'est emporté le ministre de l'Education nationale, ce vendredi.

Dans ce courrier adressé le 12 décembre, Eric de Labarre avait écrit : "chaque école, collège ou lycée peut prendre les initiatives qui lui paraissent localement les plus adaptées pour permettre à chacun l'exercice d'une liberté éclairée à l'égard des choix aujourd'hui envisagés par les pouvoirs publics".

Vincent Peillon a réaffirmer son intention de ne "pas raviver la guerre scolaire" avant d'ajouter être "très respectueux du caractère propre de l'enseignement catholique. Mais, en retour, cet enseignement, qui est sous contrat avec l'Etat, doit respecter le principe de neutralité et de liberté de conscience de chacun. Il est du devoir de l'Etat d'être garant du respect de ces principes". "N'oublions jamais que nous avons affaire à des adolescents et que les tentatives de suicide sont cinq fois plus fréquentes chez les jeunes qui se découvrent homosexuels que chez les autres", a-t-il conclu.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Karamba - 04/01/2013 - 15:35 - Signaler un abus Débat de société non souhaitable

    En revanche la propagande pro gay dans les programmes scolaires pas de souci...

  • Par gargamel - 04/01/2013 - 15:38 - Signaler un abus YES , SIR !!!!!!

    Vincent Peillon a réaffirmer son intention de ne "pas raviver la guerre scolaire" avant d'ajouter être "très respectueux du caractère propre de l'enseignement catholique. Mais, en retour, cet enseignement, qui est sous contrat avec l'Etat, doit respecter le principe de neutralité et de liberté de conscience de chacun. Il est du devoir de l'Etat d'être garant du respect de ces principes" ........et "le principe Hallal" t'en fait quoi ? pignouf

  • Par Equilibre - 04/01/2013 - 15:39 - Signaler un abus Guerre des religions

    Le franc-macon Peillon, qui considère la franc maconnerie comme une religion, rappelle à l'ordre. Marrant, Non? Une nouvelle guerre des religions en vue? Rappelons aussi l'épisode sur l'identité sexuelle. Là, invitation au débat, sur une théorie bien pourrie. Les propagandastaffelistes sont de sortis.

  • Par sheldon - 04/01/2013 - 15:42 - Signaler un abus En // : que fait il pour les écoles musulmanes ?

    Ne pas en parler pour ne pas stigmatiser ? Faire l'éloge de la liberté laïque ? : je plaindrais alors les profs !!

  • Par mariecl29 - 04/01/2013 - 15:43 - Signaler un abus Qui a commencé à importer le débat dans l'école?

    Il pourrait envoyer la même lettre à sa collègue,la porte-parole Najate B.qui est allée prêcher la bonne parole dans un collège,il y a quelques mois !

  • Par carredas - 04/01/2013 - 15:46 - Signaler un abus Moi président, je...

    réconcilierai les français... Donc, le ministre "recadre" l'enseignement catholique... alleluia ! :-)

  • Par Sétouvu - 04/01/2013 - 16:04 - Signaler un abus Ce qu'il faut quand même

    Ce qu'il faut quand même rappeler au ministre Peillon, c'est que l'école laÏque, ELLE, est censée être NEUTRE. Or cette école prétendue « neutre » VIOLE la prétendue "neutralité" de l'école publique, en enseignant la théorie du "gender" ou en faisant intervenir des lobby comme "SOS Homophobie" qui transmettent aux enfants l'idéologie gay. En face, l'école catholique s'est contenté de demander à pouvoir être… NEUTRE ! … impartiale. A ne pas transmettre UNIQUEMENT l'idéologie officielle, mais à permettre aux enfants d'avoir accès, en même temps, aux arguments des dissidents, lors de vrais DÉBATS. Et c'est cette neutralité élémentaire, qui devrait, normalement, être la règle dans l'école publique, que le tyran Peillon prétend interdire MÊME dans les écoles libres ! On savait déjà que, pour Peillon, l'école publique doit transmettre l'idéologie officielle (ce qui est déjà totalitaire). On découvre maintenant qu'il y a bien pire : Peillon a atteint un tel point de sectarisme que la simple neutralité (qui devrait être la caractéristique de l'école… publique) le fait vomir MÊME dans l'école libre ! A quand la séparation de l'école publique et de la franc-maçonnerie ???

  • Par Sétouvu - 04/01/2013 - 16:12 - Signaler un abus Un ministre amnésique… ou sectaire ?

    Il y a quelques mois, la sinistre Najat-Belkacem (qui semble être, au gouvernement, la ministre chargée de la propagande gay) est venue publiquement prêcher la bonne parole dans une école PUBLIQUE (et donc censément NEUTRE) : « Le mariage pour tous, ça sera très très bien, et c'est une très bonne idée de notre très bon gouvernement de progrès et de liberté, et bla bla bla et bla bla bla… » Là, il a rien dit, le Peillon. Rien du tout. Qu'on fasse de la propagande socialiste et gay dans les écoles publiques (prétendues neutres), ça lui paraît très bien. Il en redemande. En revanche, que l'école LIBRE puisse oser essayer de s'affranchir de la propagande officielle, là, le Peillon, il voit rouge et il menace de se fâcher très fort. Dis, Peillon, c'est bientôt fini, ce totalitarisme maçonnique ?

  • Par golvan - 04/01/2013 - 16:23 - Signaler un abus Sous l'égide de ce

    Sous l'égide de ce franc-maçon sectaire donneur de leçon les fameuses "assises" sur l'éducation ont débouché sur trois jours de vacances supplémentaires pour les enseignants et l'embauche de 60000 profs supplémentaires et un énième changement de rythme scolaire hebdomadaire. Et voilà tout. Alors ses gesticulations de militant anti-chrétien impressionnent-elles encore grand-monde ? L'aspect positif que je vois là-dedans, c'est que de nombreux citoyens français découvrent avec effarement que la lutte perpétuelle de ces affairistes athéistes contre les racines culturelles de la France n'est pas une légende. Les musulmans sont clairement leurs alliés objectifs depuis trente ans et même lorsqu'on est naïf, il est difficile de ne pas s'en rendre compte. Le problème c'est que ces crétins franc-maçons vont être complètement dépassés par leurs protégés sans avoir rien anticipé. Bien joué...

  • Par iznogoud - 04/01/2013 - 16:46 - Signaler un abus Surtout ne pas en parler.....

    Elle est belle la démocratie selon le PS : ne pas parler des sujets qui fâchent, il vaut mieux les faire passer en force et en cachette.....

  • Par troiscentsalheure - 04/01/2013 - 16:50 - Signaler un abus Dommage qu'il soit plus fumette

    que roulette.

  • Par ZOEDUBATO - 04/01/2013 - 17:18 - Signaler un abus PEILLON pratique le terrorisme intellectuel

    La constitution reconnaît à chacun sa liberté de penser et d'expressio Par conséquent en écrivant aux recteurs pour entamer un procès d'intentions aux écoles Catholique PEILLON viole la Constitution et outrepasse ses pouvoirs Ce délit doit peut être instruit par une action en justice avec transmission éventuelle à la Haute Cour D'autre part toute l'histoire montre que ce sont les idéologies basée sur de la lutte des classes et la recherche de boucs émissaires qui sont principalement responsables d'actes racistes : le PS et PEILLON sont-ils à classer dans cette catégorie ? Si PEILLON respecte la démocratie, les droits de l'homme et l'Etat de droit il doit démissionner pour avoir tenter d'instrumentaliser l'homophobie pour un profit clientélisme à relent de stigmatisation d'ostracisme et d'épuration idéologique et ethnique

  • Par Teo1492 - 04/01/2013 - 17:20 - Signaler un abus Recadrons l'enseignement franc-maçon !

    et là, il y a du boulot...

  • Par NicoLeFou - 04/01/2013 - 17:23 - Signaler un abus Faites comme je dis!

    C'est sur que l'école doit être un lieu d'endoctrinement socialiste avec les profs tous a gauche et les livres d'Histoire rédigés en ce sens qui présentent TOUT les évènements sous un filtre idéologique bien à gauche! Et il ne faut surtout pas porter le débat sur le mariage homo à l'école, par contre les associations qui viennent parler et dire du bien de l'homosexualités sont les bienvenue. N'y aurait'il pas comme un parti pris plus que flagrant, doublé d'une mauvaise foi évidente là dessous?

  • Par jmpbea - 04/01/2013 - 17:24 - Signaler un abus un petit garçon a deux parents homo....

    oh papa, comme tu as une belle quéquette! ça n'est rien, mon fils, si tu voyais celle de ta mère !!!

  • Par antiflambyste18 - 04/01/2013 - 17:29 - Signaler un abus Tolérant avec ceux qui pensent comme eux...

    Les Piteux Sociopathes et Bernardo le présidant des profs devraient plutôt s'occuper d'héberger des SDF chez eux, pour mettre en accord leur discours et leurs actes, au lieu de donner des leçons sur un sujet important qui ne les concerne nullement et d'aucune manière. ...Ou alors que Flamby la potiche donne l'exemple, pour une petite fois, et se marie avec la Présidante! Dehors les flambystes et ...pauvre Pion de l'éducation nationale socialiste!

  • Par EOLE - 04/01/2013 - 17:33 - Signaler un abus Qui sème le vent...

    En quoi le prêche du ministre NAJAT-BELKACEM serait-il différent de celui de qui que soit d'autre sur le même sujet, opinion mise à part? Qui sème le vent...

  • Par VeLiVoS - 04/01/2013 - 17:37 - Signaler un abus pour confirmer vos propos, Teo1492…

    Voici le début du courrier de Vincent Peillon … → “Le gouvernement s'est engagé à “s'appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités.”” ÉNORME ‼‼   Rousseau l'écrivait déjà dans son "Émile…". Un jeune, sans famille mais avec un gouverneur qui ne cherche qu'à le manipuler notamment en lui faisant croire qu'il est libre¹ dans ses décisions, alors qu'il n'a rien pour le former bien au contraire² et pas de soutien, notamment de la tradition par le biais de sa famille. Les jeunes, qui sont plus facilement malléables avec des formations du type "méthode globale³", seront donc les fers de lance d'un LAÏCISME RELIGIEUX DESTRUCTEUR des valeurs familiales.   ¹ : "Il n'y a point d'assujetissement si parfait que celui qui garde l'apparence de la liberté ; on captive ainsi la liberté même." → T. 1 P. 125 ² : "je hais les livres" → T. 2, P. 10 ³ : http://soseducation.com/methode-syllabique/le-probleme/les-responsables

  • Par EOLE - 04/01/2013 - 17:37 - Signaler un abus une socio-démocratie fascisante

    LES ministres du gouvernement prennent par trop l'habitude d'exprimer des positions totalitaristes et fascisantes: une socio-démocratie qui promet (et ne tient pas grand chose)...

  • Par ZOEDUBATO - 04/01/2013 - 17:40 - Signaler un abus @ZOEDUBATO : Pan sur le bec : mon post de 17h18

    Pour la denière phrase à la place de "Si PEILLON respecte la démocratie, les droits de l'homme et l'Etat de droit il doit démissionner pour avoir tenter d'instrumentaliser l'homophobie pour un profit clientélisme à relent de stigmatisation d'ostracisme et d'épuration idéologique et ETHNIQUE" Lire "Si PEILLON respecte la démocratie, les droits de l'homme et l'Etat de droit il doit démissionner pour avoir tenter d'instrumentaliser l'homophobie pour un profit clientélisme à relent de stigmatisation d'ostracisme et d'épuration idéologique et ETHIQUE"

  • Par EOLE - 04/01/2013 - 17:42 - Signaler un abus Ni père ni mère (ni Dieu ni maître!)

    Un petit garçon ou une petite fille n'aura plus ni père ni mère mais le code civil sera modifié pour qu'il (elle) ait un parent 1 (le quel? laquelle?) et un parent 2 (le quel? laquelle?).

  • Par EOLE - 04/01/2013 - 17:48 - Signaler un abus Quelle (mauvaise) éducation!

    "S'appuyer sur la jeunesse pour faire changer les mentalités..", ça ne vous rappelle personne à moustache? A vous de choisir le type de bacchantes à la mode germanique ou soviétique... Quelle (mauvaise) éducation!

  • Par ヒナゲシ - 04/01/2013 - 17:48 - Signaler un abus Bravo !

    « […] en retour, cet enseignement, qui est sous contrat avec l'État, doit respecter le principe de neutralité et de liberté de conscience de chacun. Il est du devoir de l'État d'être garant du respect de ces principes. »   Dans la lettre qu'il vint d'adresser aux recteurs d'académie, il écrit aussi : « Le caractère propre de ces établissements ne saurait leur permettre de déroger au strict respect de tous les individus et de leurs convictions. » On ne saurait mieux dire ! C'est l'élémentaire application de la « loi Debré »de 1959.   J'ajouterai pour ma part que rien n'oblige les établissements catholiques à se déclarer *sous contrat* ; il ne tient qu'à eux de demander à exercer leur délétère endoctrinement de nos chères têtes blondes *hors contrat* s'ils y voient une condition de leur « liberté ». Ce n'est pas moi qui les en empêcherai ! (Évidemment il faudra faire une croix sur le financement public — payé par les contribuables — soit, je le rappelle, *7 milliards d'euros* déversés sur l'enseignement catholique en 2012 !)

  • Par kettle - 04/01/2013 - 18:10 - Signaler un abus La photo me rappel ca

    http://www.youtube.com/watch?v=r8Hgw6OMhoc

  • Par Morlez - 04/01/2013 - 18:11 - Signaler un abus Tous à la manif le 13

    A13 janvier Paris, départ à 14h00 en 3 cortèges : Denfert, Place d'Italie ou Porte Maillot www.lamanifpourtous.fr

  • Par Morlez - 04/01/2013 - 18:11 - Signaler un abus Tous à la manif le 13

    A13 janvier Paris, départ à 14h00 en 3 cortèges : Denfert, Place d'Italie ou Porte Maillot www.lamanifpourtous.fr

  • Par kettle - 04/01/2013 - 18:13 - Signaler un abus Dans les ecoles coraniques aussi ?

    Non?

  • Par gabbrielle - 04/01/2013 - 18:23 - Signaler un abus Le courrier intégral de Vincent Peillon

    est là http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/01/04/01016-20130104ARTFIG00419-mariage-gay-peillon-recadre-l-enseignement-catholique.php Hélas, pas de mail sur le site de Matignon ou de l'EN, pour lui répondre, juste une adresse postale. Du temps de Sarko, il y avait des adresses mail et tous les ministres (ou leur secrétariat) répondaient.

  • Par carredas - 04/01/2013 - 18:50 - Signaler un abus M.Peillon fait la leçon

    Comme tout bon socialiste et particulièrement ceux qui composent l'équipe de pointe qui gouverne, M.Peillon donne des leçons. Aux autres bien sûr... Lui est fondé à formater les jeunes esprits pour changer les mentalités, mais les opposants au mariage pour tous, catholiques et enseignants seraient selon lui, de dangereux fauteurs de trouble potentiels. « N’oublions jamais que nous avons affaire à des adolescents et que les tentatives de suicide sont cinq fois plus fréquentes chez les jeunes qui se découvrent homosexuels que chez les autres ». M.Peillon présumerait-il que les initiatives envisagés par M.de Labarre dans son courrier seraient susceptibles d'entraîner des suicides ?

  • Par jemima - 04/01/2013 - 19:05 - Signaler un abus il faut déjouer le caractère

    il faut déjouer le caractère insidieux de tout ce "remue-ménage" dirigé par la gauche et ce gouvernement an particulier ! ... depuis le début ils insinuent que vouloir discuter ou refuser le mariage pour tous est de l'homophobie ! j'espère que cette manifestation du 13 janvier tiendra compte de ceux qui -sans intention confessionnelle (comme moi-) refusent des partis pris déloyaux ..

  • Par gabbrielle - 04/01/2013 - 19:11 - Signaler un abus Ce type est dangereux

    pour nos enfants. Sans doute vous rappelez-vous le discours sur la morale laïque et l'interview du JDD lors de la rentrée de Septembre. Particulièrement choquant de lire "le but de la morale laïque": "il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel". Et on commence à quel âge à endoctriner les enfants, Vincent? Au jardin d'enfants?

  • Par druck - 04/01/2013 - 19:38 - Signaler un abus moustache

    une petite moustache noire et de plus il a les mêmes attitudes; à qui vous fait il penser?

  • Par VeLiVoS - 04/01/2013 - 19:39 - Signaler un abus ヒナゲシ - Vous écrivez :…

    “Dans la lettre qu'il vint d'adresser aux recteurs d'académie," Vincent Peillon "écrit aussi : « Le caractère propre de ces établissements ne saurait leur permettre de déroger au strict respect de tous les individus et de leurs convictions. » On ne saurait mieux dire ! C'est l'élémentaire application de la « loi Debré »de 1959.” ———  Si je comprends, selon vous, seul le gouvernement aurait droit de “s'appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités” notamment en "accompagnant et favorisant" très souvent CONTRE les "individus et leurs convictions" "les interventions en milieux scolaires des associations qui luttent contre les préjugés homophobes" ? Et vous refusez de parler de TOTALITARISME ensuite ‼ Mais quel comique vous faites mon pauvre ヒナゲシ ‼   → tout est dit.

  • Par ヒナゲシ - 04/01/2013 - 19:48 - Signaler un abus Même Lourdes ne peut rien pour vous !

    @ gabbrielle. Si vous n'êtes pas fichue de voir que : — « arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel » ; — « endoctriner les enfants » ; sont deux choses radicalement opposées, votre cas est désespéré…

  • Par géodith - 04/01/2013 - 19:49 - Signaler un abus Peillon connait une "matière" appelée ECJS ?

    ECJS = Education Civique Juridique et Sociale, et si mes souvenirs sont bons, le but de cet enseignement est de faire et de permettre des débats sur les sujets de société. A l'époque du PACS, cela avait fonctionner ainsi.

  • Par géodith - 04/01/2013 - 19:51 - Signaler un abus Oups !

    fonctionné... Atlantico, j'avais demandé pour Noel un correcteur d'orthographe.... Sniff !

  • Par ヒナゲシ - 04/01/2013 - 19:55 - Signaler un abus Mais… tout à fait VeLiVoS !

    Le ministre a parfaitement raison de “s'appuyer sur la jeunesse pour changer les mentalités” en favorisant les interventions en milieu scolaire destinées à lutter contre les préjugés et les discriminations. *Toutes* les discriminations injustes ; à l'encontre des LGBT comme à l'encontre des étrangers, des couleurs de peau différentes, des handicapés, contre les préjugés sexistes, etc. Et même contre les haines religieuses. C'est vous dire si j'ai l'esprit ouvert et généreux !   À moins… mais je n'ose y croire ! que selon vous il y ait des discriminations plus justifiées que d'autres ?!

  • Par Glabre et Ingambe - 04/01/2013 - 19:56 - Signaler un abus Tiens ?

    ça faisait longtemps que Tintin n'avait pas sorti une ânerie !

  • Par OlivR - 04/01/2013 - 19:59 - Signaler un abus ce mec il lui manque juste une casquette et une moustache.

    Sieg Heil Oberführer Peillon !

  • Par Equilibre - 04/01/2013 - 20:07 - Signaler un abus @ ヒナゲシ

    Même un chirurgien neuronale ne peut rien pour toi! Si tu n'es pas fichue de voir que : — « arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel » ; — « endoctriner les enfants » ; sont deux choses intrinsèquement liés, ton cas est désespéré… Sinon, qu'est-ce que l'endoctrinement, ou contre-endoctrinement, à ta guise sur le choix des mots? Le nouvel homme nouveau. Orwell, les cocos, le nazi et tous les dictateurs en ont rêvé. Peillon le fait... Ou tentera. Comme toutes les idéologies, celle-ci finira bien par crever, en faisant un maximum de dégâts, certes, mais crever.

  • Par VeLiVoS - 04/01/2013 - 20:16 - Signaler un abus ヒナゲシ - Je pense surtout que @gabbrielle a du BON SENS …

    en effet, la différence entre vos 2 phrases n'est qu'une différence de situation. Il s'agit d'une personne qui joue sur les mots pour faire passer son idéologie, soit en se vendant au mieux, ("arracher quelqu'un des griffes de …") soit en critiquant l'adversaire ("qui LUI endoctrine quelqu'un…"). → Pensez-vous ainsi qu'Hitler a dit aux parents des enfants qu'il embrigadait dans les jeunesses hitlériennes : "Mes chers concitoyens, je vais endoctriner vos enfants" ? Ne leur a-t-il pas plutôt dit : "Mes chers concitoyens, il faut que, dans un esprit de solidarité, vos enfants apprennent les valeurs qui consolident le vivre ensemble" ?   → Finalement, ヒナゲシ, la seule différence entre les phrases que vous citez est que celui qui les sort est soit LE SUJET DE LA PHRASE, qu'il faut donc vanter, SOIT L'OBJET DE LA PHRASE, qu'il faut donc dénigrer. La différence n'est pour moi que marketing. Je suis surpris que vous n'ayez encore appris ce point de grammaire (sujet/objet) qu'on apprend dans les petites classes, ヒナゲシ. Seriez-vous, vous aussi, une victime de la méthode globale ?

  • Par Glop Glop - 04/01/2013 - 20:16 - Signaler un abus Dictature marxiste

    Et Vincent Peillon a prévu quoi pour les enfants du prophète qui exterminent par conviction religieuse les homosexuelles (surtout les mâles)? Les Chrétiens ont bon dos... mais ne tuent pas et sont même priés de la fermer.

  • Par Glop Glop - 04/01/2013 - 20:17 - Signaler un abus Oups

    homosexuels pardon...

  • Par VeLiVoS - 04/01/2013 - 20:21 - Signaler un abus ヒナゲシ - 04/01/2013 - 19:55

    Petite question : → un catholique a-t-il le droit, selon vous, de considérer l'homosexualité comme étant un péché mortel¹, sans dénigrer les homosexuels, dont il peut faire partie ?   ¹ : Le péché mortel est une désobéissance à la loi divine par laquelle on manque gravement à ses devoirs envers Dieu, envers le prochain et envers soi-même. Pour constituer un péché mortel, outre la gravité de la matière, il faut la pleine connaissance de cause et une réelle volonté de le commettre.

  • Par sam75 - 04/01/2013 - 20:31 - Signaler un abus Dictature de la pensée

    Un débat sur le mariage pour tous serait salutaire mais comme les ayatollah de la gauche ont decide que le mariage gay c'etait bien , il est naturellement impossible d’émettre la moindre reserve.

  • Par ヒナゲシ - 04/01/2013 - 20:32 - Signaler un abus Question de VeLiVoS

    « → un catholique a-t-il le droit, selon vous […] ».   Je me moque complètement de savoir comment fonctionnent les cervelles détraquées.   C'est un peu comme si vous me demandiez : le marabout Untel a-t-il le droit — quand il provoque la venue de la pluie — de faire un nœud avec les intestins du coq qu'il vient d'éventrer. Je m'en fous…   Quand à votre étourdissante « démonstration » grammatico-philologique de 20 h 16, à laquelle je n'ai rien compris, on n'a qu'à dire que vous m'avez terrassé par votre maîtrise du sujet. Ça ira plus vite comme ça (et m'évitera de m'embarquer dans une de ces discussions sans queue ni tête que vous avez le don de cultiver, en faisant fuir, du reste, tous les commentateurs…).

  • Par VeLiVoS - 04/01/2013 - 20:35 - Signaler un abus article intéressant avec Laurent Wauquiez dans Le Figaro…

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/01/04/01016-20130104ARTFIG00557-wauquiez-peillon-cherche-a-faire-culpabiliser-les-chretiens.php

  • Par sheldon - 04/01/2013 - 20:44 - Signaler un abus La franc maçonnerie a aussi des intégristes !

    Comme toutes les religions, les sectes, les francs-maçons génèrent en leur seing des intégristes. C'est dommage que l'on ne puisse pas voir les membres du gouvernement avec leurs "tabliers" du Grand Orient (ultra majoritaire à gauche)

  • Par ヒナゲシ - 04/01/2013 - 20:45 - Signaler un abus Article affligeant, évidemment…

    Et VeLiVoS le trouve… intéressant.   Question à L. Wauquiez : Vous vous scandalisez que l'on réduise l'opposition au projet aux seuls catholiques… Réponse : Le mariage homosexuel et l'homoparentalité, c'est un sujet pour tous et pour toutes les religions. Les juifs, les musulmans, les protestants s'y opposent. Or le gouvernement marque une volonté scandaleuse de réduire l'opposition à un seul groupe réactionnaire qui serait les cathos.   Quelle bonne blague ! Dans l'opposition au projet du mariage, on trouve certes des cathos, des protestants, des orthodoxes, des juifs et des musulmans. Mais… selon la recette du pâté d'alouette : moitié alouette, moitié cheval. Une alouette, un cheval ! Frigide et ses Frigidaires dépensent une énergie considérable à tenter de faire croire qu'il n'y a pas que les cathos qui seraient opposés au mariage… Tu parles ! Malgré toutes leurs tentatives, les cathos on ne voit qu'eux, on n'entend qu'eux.

  • Par VeLiVoS - 04/01/2013 - 20:48 - Signaler un abus ヒナゲシ - 04/01/2013 - 20:32

    contourner ma question comme vous procédez là est déjà y répondre. Une réponse carrée à la question posée (soit "oui le catho a le droit de penser ainsi sans être homophobe", "non, il ne peut pas penser ainsi, …"), une réponse carrée aurait donc été :   • soit CONTRADICTOIRE avec vos précédents discours. Un catho aurait le droit sans être homophobe de dire que l'homosexuel (qu'il est peut-être lui-même) est en état de péché mortel à savoir qu'il "manque gravement à ses devoirs envers Dieu, ENVERS LE PROCHAIN et envers SOI-MÊME".   • soit TOTALITARISTE & CONTRADICTOIRE (aussi) car il vous faudrait alors interdire de tels propos et formater les enfants CONTRE la pensée de leurs parents. Vous procéderiez en outre ainsi CONTRE la liberté de conscience que vous défendez corps et âme et paradoxalement alors que ce catholique pourait être lui aussi dans cet état de péché mortel.   → merci donc de votre NON réponse. Elle est tellement claire qu'elle vous rend peu crédible ‼

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€