Samedi 19 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ayrault confirme le mariage et l'adoption pour tous

Un projet de loi sera présenté à la rentrée et les premières unions pourront avoir lieu en juin 2013.

"Oui"

Publié le 29 juin 2012
 

[Mise à jour à 19h40]

Dans un communiqué, Jean-Marc Ayrault a assuré que le "droit au mariage et à l'adoption pour tous sera institué" durant le quinquennat. "A l'occasion de la marche des fiertés organisée samedi, le premier ministre souhaite réaffirmer que le gouvernement a inscrit à son programme de travail des prochains mois la mise en oeuvre des engagements pris pendant la campagne présidentielle, en matière de lutte contre les discriminations liées à l'orientation sexuelle et à l'identité de genre", indiquent ses services. "Le droit au mariage et à l'adoption pour tous sera institué et les outils de lutte contre les discriminations seront renforcés", ajoutent-ils.

Christine Boutin, la présidente du Parti chrétien-démocrate a annoncé son intention de "rentrer en résistance" et promet qu’elle ira "jusqu‘à l’incivilité si nécessaire". "Ce projet est gravissime. Il s'agit d'un changement de civilisation car toutes les sociétés sont fondées sur la différence des sexes. Je ne mets pas en cause l'amour entre deux personnes du même sexe mais si l'on se place du point de vue de l'enfant, tous les désirs d'adultes n'ont pas à être contentés", tonne l'ancienne ministre du Logement. "Les exceptions n'ont pas à être érigées en normes légales", rajoute-t-elle.

 

La ministre déléguée à la famille, Dominique Bertinotti, a confirmé dans une interview au Parisien que le mariage pour les couples homosexuels sera prochainement adopté. Cette promesse de campagne de François Hollande fera l'objet d'un projet de loi qui passera devant le Parlement à la rentrée, afin que les premières unions devant le maire puissent être conclues dès juin 2013.

Ces mariages ne seront pas que symboliques : ils ouvriront le droit aux homosexuels de fonder une famille. Un sujet qui fait débat, la discussion du projet de loi risque donc d'être au moins aussi passionnée que celle qui avait précédé la création du Pacte civil de solidarité (Pacs) en 1999. Dominique Bertinotti s’est d'ailleurs fait huer lors du congrès de l’Union nationale des associations familiales, samedi, lorsqu’elle a évoqué "l’égalité entre toutes les familles".

Interrogée vendredi matin sur Europe 1, l'ancienne garde des Sceaux Rachida Dati a expliqué que l'UMP "n'a jamais dit non au mariage homosexuel. Il ne faut pas nous prendre pour des réac. C'est une évidence que les couples homosexuels aient les mêmes droits aujourd'hui."

Lu sur Le Parisien

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ARES - 30/06/2012 - 22:11 - Signaler un abus Complexe ...

    Pour ma part et cela n engage que moi je n ai rien contre les uns et les autres ... et certains enfants seraient mieux avec certains couples qu avec un couple homme femme ...
    La seule chose c'est comment on change les bases textuellement et en reconnaissance civile et autre ...
    Une famille c'est un père une mère et un ou des enfants c'est la base
    du moins il me semble ... quels seront les droits car il y aura des tonnes de changements a faire dans les textes car on va trouver des vides comme dans les statuts juridiques ...
    Je ne pense pas que l enfant est et sera bien protégé face à cela ...

  • Par Skagerrak - 30/06/2012 - 17:52 - Signaler un abus les parents

    Dans une famille , il faut un équilibre pour les enfants .
    Un foyer monoparental est plus difficle à gérer que celui au sein duquel il y a un papa et une maman . L'adoption est d'ailleurs refusée aux célibataires . La part féminine et la masculine sont nécessaires à la construction de la personnalité d'un enfant .
    Cette décision ministérielle ne pense pas un instant aux enfants de ces foyers homos , mais à l'égoisme de ces minorités qu'elle encourage .

  • Par cbrunet - 30/06/2012 - 15:47 - Signaler un abus Merci Jean Marc

    En voilà une bonne loi bien moderne coco ! Ca coûte effectivement pas un kopeck aux contribuables (pas encore) , ça donne des devoirs à ces gens là et ça met le bazar dans la société. C'est la seule promesse que Guimauve le Conquérant espère pouvoir tenir.Quel grand homme d'état .

  • Par jmpbea - 30/06/2012 - 13:43 - Signaler un abus nouveau ministère à créer!

    le redressement improductif !!!!

  • Par Erig Le Brun de La Bouëxière - 30/06/2012 - 13:38 - Signaler un abus Voilà. Le sort en est jeté.

    Voilà. Le sort en est jeté. Les vices particuliers sont en passe de devenir une "norme" . Légalisons l'ensemble des stupéfiants et le tableau sera complet. Les socialistes ont signé le pacte de destruction totale et définitive de la civilisation européenne fondée sur la notion Celto-latine de famille nucléaire. Le Pater familias sera désormais deux, trois ou quatre. On pourra imaginer toutes les a...rchitectures puisque le lien entre famille et procréation (donc nature) aura disparu. Il fallait se débarrasser de la nature, qui par son manque total d'intérêt pour l'égalité, avait unilatéralement décidé, cette fasciste, de priver les homosexuels d'enfants... Ils vont se marrer les mignonets, que de brillantes assistantes sociales progressistes et obéissantes aux dogmes de la société nouvelle, vont fourguer à Robert et Robert. La Gay-Pride en poussette, ils vont adorer. Ca remplacera le défilé de la Mi-Carême...

  • Par MARVILLE - 30/06/2012 - 08:21 - Signaler un abus RAISON GARDER

    Qui dit mariage et adoption dit divorce dit pensions alimentaires, pensions compensatoires et droit de garde....!!
    Les homosexuels n'ont-ils pas autour d'eux des copains hétéros en guerre avec leur ex, ruinés par des divorces dispendieux, humiliés par d'autres femmes juges, transformés en chèques à deux-pattes et frustrés de voir leurs enfants élevés par les nouveaux petits amis de Madame? A part ceux qui vivent en vase clos dans le Marais et ceux qui se pavanent sur des chars avec des plumes dans les fesses pendant la gay pride, la majorité d'entre eux sauront raison garder!!

  • Par Carcajou - 30/06/2012 - 00:51 - Signaler un abus Vision inversée

    @De France et de plus loin - 29/06/2012 - 15:47
    Vous fourrez tout dans le même sac, ce qui simplifie à l'extrême et donc dénature.
    Les "attardés" remarquent que la plupart des civilisations ont chuté lorsque leur degré de confort les a poussé à oublier les règles qui les avaient fondées. On estime généralement l'apogée et donc le début du déclin de l'Empire romain au 1er siècle après JC. Ce siècle est remarquable en effet puisque Claude autorise l'inceste pour pouvoir épouser sa nièce et que ses 2 successeurs sont des dépravés qui vont souiller irrémédiablement les mœurs.
    Le "attardés" peuvent-ils estimer que la libération sexuelle, la contraception, le divorce facilité et l'avortement largement légalisé ont débouché sur les difficultés que connait notre société: perte de repère dans l'éducation des enfants, famille monoparentales et leurs cortèges de problèmes économiques et familiaux, les familles recomposées où les repères anciens abandonnés n'ont pas été remplacé.
    Il est fécond de tenter de comprendre pourquoi des siècles de mûrissement ont conduit à des règles. "Les choses ne sont bonnes parce qu'elles sont anciennes, elles sont anciennes parce qu'elles sont bonnes".

  • Par consulaire - 30/06/2012 - 00:22 - Signaler un abus Par De France et de plus loin

    Par De France et de plus loin - 29/06/2012 - 15:47 - Signaler un abusSi on écoutait les
    le droit à l'avotement vient de Mme Simone Veil, qui n'était pas de gauche.
    pourquoi faudrait-il être forcément pour le mariage gay ? pourquoi surtout faudrait-il approuver le droit à l'adoption ? que des homo.passent contrat entre eux, le pacs en était un, mais l'enfant est une toute autre affaire ! l'enfant, biologiquement, c'est une femme et un homme ! tolérer, respecter, les couples homo, est une chose, et c'est bien, mais dire que ces couples sont "normaux" et donc peuvent adopter, c'est autre chose.

  • Par Benvoyons - 30/06/2012 - 00:07 - Signaler un abus De France et de plus loin - 29/06/2012 - 15:47 Le "mariage" gay

    Je suis pour, (mais pas pour l'adoption) car ne pas percevoir la problématique des enfants adoptés dans ce contexte est une faute ( qui n' a rien avoir avec la morale) mais il faudra un sérieux suivi psychologique des enfants adoptés et même des enfants des familles hétéros.
    En effet questionnement "dans les écoles "de l'enfant d'une famille hétéro où homo pour la production d'un enfant d'un couple homo?
    Pour que le couple homo puisse avoir des enfants il faut qu'il en fasse une demande ( production) à un couple hétéro.???
    Donc moi fils où " fille" de la famille homo je ne suis pas leur produit mais le produit d'un couple hétéro. L'enfant d'homo fera la demande pour connaître la famille génitrice.
    Finalement les enfants deviennent des jouets pas autre chose pour le législateur donc les députés et sénateurs. Les enfants deviennent un variable que l'on peut utiliser.
    Une administration va décider que l'enfant N° 124 sera dans une famille homo sans que l'enfant ait son mot a dire?
    Les mêmes dont la ministre de la justice font la leçon sur l'esclavagisme?
    Hors la solution qui est préconisé de l'adoption par une famille homo c'est de l'esclavagisme d'enfants

  • Par LeditGaga - 29/06/2012 - 23:35 - Signaler un abus Déjà dans la Genèse !

    Le patriarche Abraham fut témoin d'une catastrophe provoquée par la colère du Créateur, qui anéantit totalement les villes de Sodome et de Gomorrhe. L'Eternel reprochait à leurs habitants de graves fautes morales, notamment des comportements pervers incluant l'homosexualité. Dans la Genèse, il est question de ces villes à deux reprises : d'abord à l'occasion d'une guerre entre cinq cités proches de la mer Morte et des souverains chaldéens, ensuite au moment de leur destruction par le feu céleste (Gn. 13 ; Gn. 14 ; Gn. 18 ; Gn. 19).
    Les deux cités étaient bâties à proximité d'une plaine ou d'une "mer de sel". Elles auraient été victimes de projections d'un feu destructeur venant du ciel, et leur destruction aurait été totale (Gn. 19, 24-25).
    "Yahvé fit alors pleuvoir sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu d'auprès de Yahvé, des cieux. Il détruisit ces villes et toute la plaine, tous les habitants des villes et la végétation du sol."
    Merci pour nos enfants et tremblez, braves gens, une ère de tourments vient d'être instaurée dans notre beau pays autrefois encore chrétien.

  • Par jmpbea - 29/06/2012 - 20:26 - Signaler un abus voici une nouvelle secte qui s'annonce...

    ces gens resteront entre eux pour la plupart; le groupe sera imperméable aux valeurs de la Société, sauf qu'ils voteront tous dans le même sens: suivez mon regard.... voila de nouvelles générations d'électeurs en perspective: bien joué!

  • Par Arny - 29/06/2012 - 20:12 - Signaler un abus Comme Karamba

    Je suis d'accord, ça mérite un référendum.

  • Par kassian - 29/06/2012 - 20:07 - Signaler un abus De france et + loin

    de quel droit vous traitez d'attardés ceux qui sont contre le mariage homosexuel.
    on peut être contre pour des raisons religieuses, éthiques, d'équilibre familial pour l'enfant, ou on peut être contre tout simplement parce qu'on est en démocratie.
    vous crachez votre venin par pur réflexe palvovien, sans le début d'une argumentation, tellement certain que vous êtes d'être dans le juste et le bien, et surtout sans rien saisir du tout de l'importance de l'enjeu. Il y a bien un attardé ici. C'est vous.

  • Par De France et de plus loin - 29/06/2012 - 15:47 - Signaler un abus Si on écoutait les

    Si on écoutait les conservateurs, nous n'aurions:
    - ni laicité
    - ni divorce,
    - ni contraception
    - ni avortement
    - ni abolition de la peine de mort etc..
    le mariage homo nous paraitra normal d'ici qq années mais il faudra d'abord combattre les attardés de tous bords

  • Par OMA57 - 29/06/2012 - 15:02 - Signaler un abus bonjour, Si je suis d'accord

    bonjour,
    Si je suis d'accord pour préserver l'équilibre des enfants qui, effectivement, jusqu'à maintenant ont besoin d'une figure maternelle et d'une figure paternelle pour s'épanouir ; je ne suis plus du tout d'accord pour ne pas rendre légal une (non, je n'ai pas fait de faute) couple d'homosexuels (hommes ou femmes) car quand on est VRAIMENT à l'écoute de ces personne, TOUTES disent = "Je me suis rendu(e) compte très jeune que je n'étais pas comme les autres et j'en ai beaucoup souffert" !
    Alors, moi, chrétienne, je crois qu'il est grand temps d'être ouvert à la souffrance de personnes qui ne trouvent pas leur place dans notre société, au point de passer à l'acte suicidaire !
    Etre homosexuel n'est pas une maladie mentale, pas une tare, pas un handicap,pas une déviance - Et a contrario, que les homosexuels arrêtent de faire des "coming-out" - est-ce qu'on demande aux hétérosexuels de se présenter comme tels ?
    Qu'on l'appelle mariage, pacs ou autrement, peu importe du moment que ceux qui s'aiment et veulent s'engager dans la vie ENSEMBLE, ne soient pas pénalisés lors d'une rupture (séparation - décès)
    Avant d'être religieux, le mariage n'était que civil et bien souvent un accord

  • Par Karamba - 29/06/2012 - 14:14 - Signaler un abus Le genre de décision

    qui mérite un référendum et ne doit pas être simplement le fait d'un effet de mode récupéré par un parti politique qui cherche toujours à faire tendance. Pour ma ma part si j'estime que les homos ont droit à la reconnaissance d'une union, je souhaite que celle-ci soit différenciée, ne serait-ce que dans l'appellation du mariage qui lui reste une institution hétéro. Quand il s'agit de faire les cons à la gay pride, les homos ne sont pas regardants sur la singularité et revendiquent même le droit à la différence. Sauf que loin de la simple reconnaissance, je crois que ce qui dérange fondamentalement les gays, c'est surtout l'idée que les hétéros puissent représenter la norme et c'est donc une référence qu'ils tentent de briser. Le fait qu'il n'y ait plus de mariage strictement hétéro rejoint alors l'idée développée par certains que tout hétéro est un peu aussi homo quelque part. On a eu le métrosexuel déjà largement engendré par les nombreux homos bossant dans la pub, la mode... l'homo se rêve en modèle
    Il reste qu'en démocratie, la minorité s'incline face à la majorité réelle. Or chez nous de plus en plus on vit sous la dictature des minorités. Attention aux mariages musulmans...

  • Par mounette - 29/06/2012 - 11:47 - Signaler un abus c'est la décadence! mais ce

    c'est la décadence! mais ce n'est pas encore voté!

  • Par Paul Emiste - 29/06/2012 - 11:21 - Signaler un abus Egoisme pur!

    Et le droit d´un enfant à avoir un papa ET une maman?! Le socialisme c´est la décadence!

  • Par Teo1492 - 29/06/2012 - 11:19 - Signaler un abus Un peu d'histoire...

    Lorsqu'on se souvient que l'homosexualité était un délit en France jusqu'à la loi du 27 juillet 1982, on voit à quelle point la société humaine peut être versatile !
    Deux questions se posent :
    - Parmi les délits actuels, lesquels vont être consacrés par la loi ?
    - Que sont devenues les civilisations où l'homosexualité était totalement approuvée parmi les mœurs ?

  • Par Robert - 29/06/2012 - 09:36 - Signaler un abus Le droits des homos

    Et qui nous parles des droits des enfants ?!! Aucun rien ils ne votent pas eux.
    Les enfants ils vont les acheter ou, les faire ou et moyennant finance ?? Cette marchandise de bb il va bien falloir la prendre ou se faire inséminer. Cette minorité commence a nous courir !! Homo un bb n'est pas un e phone !!

  • Par texarkana - 29/06/2012 - 09:19 - Signaler un abus il va falloir envoyer les dictionnaires

    qui définissent le mariage comme l'"union d'un homme et d'une femme" au pilon. Une révolution culturelle donc (sans moi).
    Désormais les homos peuvent se marier mais il sera interdit d'aller aux putes (comme disait Michel Audiard)/
    Je me fais vieux, trés vieux...

  • Par MONEO98 - 29/06/2012 - 08:54 - Signaler un abus prévisible

    ça coûte rien .... plus facile à faire que de réformer la France en réduisant les dépenses publiques..

Fermer