Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La mairie de Paris souhaite interdire le marché de Noël aux Tuileries suite aux propos homophobes de Marcel Campion

De nombreux élus parisiens ont demandé l'annulation du marché de Noël de Marcel Campion aux Tuileries.

Vidéo compromettante

Publié le
La mairie de Paris souhaite interdire le marché de Noël aux Tuileries suite aux propos homophobes de Marcel Campion

 Crédit PHILIPPE LOPEZ / AFP

La vidéo dévoilée par la rédaction du JDD concernant les propos de Marcel Campion sur Bruno Julliard, la Marie de Paris et les homosexuels continue de faire couler beaucoup d'encre. 

La polémique se poursuit avec une volonté affichée par la mairie de Paris d'agir contre Marcel Campion après ses propos homophobes. La municipalité a effectivement demandé au musée du Louvre et à la ministre de la Culture d'annuler le marché de Noël que Marcel Campion devait animer aux Tuileries. 
 
Dans la vidéo de janvier dernier, le forain qualifiait les homosexuels de "pervers" et s'en prenait directement à Bruno Julliard, l'ancien premier adjoint d'Anne Hidalgo.  
 
Depuis la diffusion de la vidéo, de nombreux élus parisiens se sont insurgés contre les propos tenus par le forain.
Ils estiment que Marcel Campion n'a pas sa place à Paris pour organiser un événement touristique. 
 
La tenue de ce marché de Noël avait été annoncée durant l'été. Cette information a surpris la mairie de Paris. La municipalité avait en effet décidé de supprimer le marché de Noël. Cette manifestation était organisée depuis plusieurs années sur les Champs-Elysées. 
 
Avec ce nouveau marché aux Tuileries, la Ville  de Paris n'a pas été consultée. Le jardin est situé sur le domaine du musée du Louvre, lié au ministère de la Culture. 
 
Les élus parisiens demandent donc à l'Etat d'assumer et de trancher. 
 
Par le biais d'un communiqué de presse, Marcel Campion a présenté ses excuses dimanche, tout en regrettant que ses propos aient été "sortis de leur contexte". 
 
Après les déclarations de Marcel Campion, Bruno Julliard a annoncé son intention de porter plainte, comme l'association SOS Homophobie.
 
Avec cette nouvelle polémique, le bras de fer entre la Ville de Paris et Marcel Campion n'est donc pas près de s'arrêter. 
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 24/09/2018 - 18:24 - Signaler un abus Chauffe, Marcel, chauffe !

    Il aime pas les pédés, Marcel. Ça ne nuit à personne; en revanche, supprimer le marché de Noël nuit à beaucoup de monde: les commerçants et les clients, y compris les homos parmi eux. Ils n'ont qu'à le traiter de c*nnard, et oublier l'affaire. Mais la bien-pensance ne l'autorise pas: il faut faire un procès. Sans doute sera-t-il obligé de consulter un psychiatre... C'est à la mode, en ce moment.

  • Par Beredan - 24/09/2018 - 18:57 - Signaler un abus C(h)ampion !

    Il a taillé une parka sur mesure à l’étudiant prolongé ...

  • Par vangog - 24/09/2018 - 21:38 - Signaler un abus Typiquement socialiste, comme justice!

    Faire payer à tous les responsables de stands, à tius’estravailleurs de fête foraine et au public parisien, pour une entorse de Marcel Campion au code de pensée unique en vigueur! C’est de la même veine de la justice expéditive envers le Rassemblement National et ses deux millions d’euros confisqués , avant même que le moindre jugement ait été rendu... (Les juges roses ne peuvent pas rendre de jugement, dans cette affaire, car cela les obligerait à appliquer le même traitement à leurs copains-copines du MoDem...impossible pour un socialaud qui a besoin de voix des centristes-girouettes....)

  • Par Benvoyons - 24/09/2018 - 21:44 - Signaler un abus La Rossinante Hidalgo toujours aussi ridicule

    :)

  • Par ISABLEUE - 25/09/2018 - 09:45 - Signaler un abus oh !! il est puni ?????

    Va-t-il aller chez un psy ??? Ou retourner à la maternelle ?? quel pays !! de pire en pire !!

  • Par Atlante13 - 25/09/2018 - 10:21 - Signaler un abus Il faudra un jour qu'is assument ce qu'ils sont

    C'est bizarre les homos, ça revendique leur état, ça défile en Gay Prise plus ou mons habillés tous les ans, ça intervient et provoque sur tous les sujets, veulent imposer leur pensée unique particulière, vivant et se cooptant en circuit fermé. Mais quand on dit qu'ils sont homos, ils se scandalisent et crient à l'outrage. Faudrait savoir.

  • Par Ajar - 25/09/2018 - 12:49 - Signaler un abus Regardez

    son entourage et vous comprendrez pour les petits bouchons de fache ou lala

  • Par Septentrionale - 25/09/2018 - 16:45 - Signaler un abus Hidalgo collabo préfère fêter l'aid el kebir avec ses amis

    Tous les prétextes sont bons pour dézinguer Noël qui irrite les coraniques

  • Par lasenorita - 25/09/2018 - 17:53 - Signaler un abus ''Il a dit la vérité''...

    J'admets qu'il existe des homos et que ceux-ci ne sont pas responsables de leur état mais pourquoi le crier ainsi et s'afficher comme ils le font?...Il faut reconnaître qu'ils ne sont ''pas normaux''!Un couple ''normal' c'est un homme et une femme.Moi,je ne ferai pas de mal à un homo si celui-ci ne m'en fais pas et je considère qu'ils ont les mêmes droits que les autres mais à la mairie de Paris les homos ''font la loi'' et l'Ane Hidalgo a été élue maire de Paris grâce aux homos et aux musulmans!...

  • Par Alain Proviste - 26/09/2018 - 12:02 - Signaler un abus Un adjoint inverti en vaut deux

    Dur de prendre ce lobby de front, enfin si on ose dire.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€