Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 31 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Manuel Valls reconnaît "des débats difficiles" sur la déchéance de nationalité

Lors de ses vœux au gouvernement, le Premier ministre a appelé ses ministres "à des efforts de pédagogie"concernant ce sujet.

Maux de tête

Publié le
Manuel Valls reconnaît "des débats difficiles" sur la déchéance de nationalité

Des heures de débat compliquées en perspective. Lors de ses vœux au gouvernement, Manuel Valls a admis que "des débats difficiles traversent aujourd'hui les formations politiques sur le texte de la révision constitutionnelle". Cette dernière doit permettre d'inscrire dans la constitution la déchéance de nationalité pour les seuls binationaux condamnés pour crime terroriste sera inscrite

"Plus d'ailleurs sans doute qu'ils ne traversent nos concitoyens", a poursuivi le chef du gouvernement. A ce sujet, il a appelle le Parlement à prendre ses responsabilités et souhaité que les ministres poursuivent leurs "efforts de pédagogie pour expliquer ce que recouvre cette révision constitutionnelle".

Le Premier ministre a également déclaré que "la gauche doit être capable" de "porter l'idée de nation, et donc, les piliers qui la fondent: la nationalité, le patriotisme, nos frontières. Avant de renchérir : "Une frontière, même si elle doit être contrôlée avec fermeté, n'est pas une barricade, le patriotisme n'est pas le nationalisme, la nationalité n'est pas un enfermement", a-t-il poursuivi. "Notre vision de la nation, celle qui doit rassembler tous les Républicains, c'est une volonté d'ouverture sur les autres et sur le monde, autant que le sentiment d'appartenir à une même communauté de valeurs qui fonde notre contrat républicain".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 04/01/2016 - 22:33 - Signaler un abus "des débats traversent les formations politiques..."

    Quelle mauvaise phraséologie socialiste! Si les gauchistes n'utilisaient pas continuellement les mauvais éléments de language de Terranova, a contre-sens et à contre-temps de la sémantique traditionelle, ils comprendraient mieux ce qui donne du sens à la France, le goût pour le beau language qui rend tellement ridicules ceux qui tentent de s'en écarter par des médiocres néologismes, et dont l'origine catalane ne constitue pas une excuse.

  • Par ALAIN B - 05/01/2016 - 10:29 - Signaler un abus ENFUMAGE SOCIALISTE A

    ENFUMAGE SOCIALISTE A DESTINATION DES VEAUX !!!!!!!!!!!!!!!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€