Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 07 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Manifestation des policiers sur les Champs-Élysées : "inacceptable" pour Jean-Marc Falcone

Le directeur général de la police nationale a condamné le défilé nocturne des forces de l'ordre.

Ras-le-bol

Publié le
Manifestation des policiers sur les Champs-Élysées : "inacceptable" pour Jean-Marc Falcone

Près de 500 policiers ont manifesté de manière exceptionnelle à Paris, dans la nuit de lundi à mardi, sans mot d'ordre syndical, pour exprimer leur ras-le-bol après l'attaque contre leurs collègues dans l'Essonne. En tenue civile, dans des véhicules banalisés ou appartenant à la flotte officielle de la police, gyrophares allumés, ils ont perturbé pendant plus d'une demi-heure la circulation autour de l'Arc de Triomphe, avant de se disperser, a constaté un journaliste de l'Agence France-Presse.

Manifestation de policiers en pleine nuit sur... par LePoint

Des SMS ont circulé lundi en fin d'après-midi annonçant la formation d'un cortège depuis l'Essonne vers l'hôpital Saint-Louis.

"Face à une hiérarchie carriériste, des élites syndicales enlisées dans leurs conflits, et une justice complètement désintéressée par notre sort, nous devons nous souder. Entre bleus", était-il écrit.

"On s'est organisé nous-mêmes, par les réseaux sociaux et le bouche-à-oreille", a expliqué à l'Agence France-Presse une source policière. Avant le départ depuis un parking dans l'Essonne, le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) "est venu tenir son discours", "il nous a comparés à des gitans, et nous a menacés de révocations et de conseils de discipline", a-t-elle précisé, ajoutant que les policiers ont alors tourné le dos à leur supérieur. 

"Comportement inacceptable"

Cependant, Jean-Marc Falcone, le directeur général de la police nationale, a jugé que les policiers ont eu un "comportement inacceptable". La "police des polices" (IGPN) va enquêter sur "les manquements individuels aux règles statutaires", a-t-il annoncé ce mardi matin.

Selon lui, les manifestants "fragilisent la police nationale et fragilisent aussi chaque policier". "L'expression de cette colère doit respecter les règles", rappelle-t-il. 

De son côté, le préfet de police de Paris, Michel Cadot, a rappelé ce matin aux policiers leur "code de déontologie" et leur "devoir de réserve et de loyauté à l'égard des institutions de la République". 

D'autres rassemblements auront lieu

"D'autres rassemblements, sans doute plus ponctuels et désordonnés devant des lieux symboliques, sont à prévoir", prévient une source policière. Cependant, les policiers comptent des soutiens. 

"On peut comprendre le ras-le-bol des policiers qui exercent dans ces quartiers et ne voient pas depuis des années les décisions politiques faire changer la situation sur le terrain", a réagi Christophe Rouget du syndicat SCSI qui avait appelé le 11 octobre à manifester devant les commissariats en solidarité avec leurs collègues attaqués, et avaient réclamé plus de moyens et davantage de fermeté. Le Front national a également apporté son "total soutien" aux policiers qui ont manifesté cette nuit, dans un communiqué. 

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 18/10/2016 - 14:45 - Signaler un abus Falcone... ce haut fonctionnaire qui a les fesses bien au chaud

    sous son bureau devrait être à la retraite !!!!

  • Par J'accuse - 18/10/2016 - 15:29 - Signaler un abus Une pétition populaire pour soutenir les flics de base !

    C'est pas Falcone qui se prend les cocktails Molotov sur la tête, et qui voit les voyous relâchés par la justice recommencer le lendemain. Les institutions de lâcheté existent : le gouvernement et la haute fonction publique nous le montrent chaque jour. Les citoyens doivent dire ça.

  • Par toupoilu - 18/10/2016 - 17:32 - Signaler un abus J'accuse.

    Pétition populaire, c'est une très bonne idée.

  • Par essentimo - 18/10/2016 - 17:36 - Signaler un abus Inacceptable dites-vous ?

    Ce qui est inacceptable, c'est que le chef (dans son bureau) puisse prendre ce genre de décision pour une manifestation pacifique, sans casse. Qu'il s'occupe donc de ceux - des terroristes,ne lui déplaise - qui ont attaqué les gendarmes faire, les professeurs et toutes les victimes des attentats. Qui peut mettre en ligne une pétition pour les défendre ?

  • Par langue de pivert - 18/10/2016 - 18:02 - Signaler un abus Sauvageons label bleu ? ☺

    Le socialisme n'aime le poulet que plumé et rôti ! Plumé à faire des heures pour redorer le blason de leur ministre de tutelle et de l'exécutif ! Rôti par la racaille ! Et ils doivent se taire ? Si il n'y a pas d'argent pour recruter et acheter du matos au moins donnez leur le "permis de chasse". Les criminels courent toujours mais l'IGPN est déjà sur le dos des bleus ! Les sauvageons en rient encore. L'IGSJ s'est-elle occupée des juges du mur des cons ? Pas une seconde ! Petite magouille entre la Taubira le SM et le CSM et hop ! (dans des proportions connues d'eux seuls) Plus de 3 ans après les faits rien !

  • Par mymi - 18/10/2016 - 18:55 - Signaler un abus Ne pas bouger

    J'apprends qu'à Viry Châtillon (et de touts façons chaque fois qu'ils sont appelés) ordre leur a été donné par la hiérarchie d ne pas bouger, ne pas répondre. Ils se font tuer, blesser, insulter mais les assassins ne sont t que des "sauvageons", en revanche il est évidemment urgent de passer ces policiers en conseil de discipline . Ce pouvoir est à vomir, je suis dégoutée, dégoutée, dégoutée...

  • Par Vincennes - 18/10/2016 - 19:31 - Signaler un abus SOUTENONS NOS POLICIERS qui ne sont PAS du TOUT

    soutenu avec ds ORDRES et contre-ORDRES et le plus souvent sans ORDRES du tout...... pendant qu'on leur tombe dessus et que nos "décideurs" sont bien au chaud à ne rien faire . Témoignons toute notre sympathie à la Police qui ont bien raison de se défendre

  • Par fanfoué - 18/10/2016 - 20:25 - Signaler un abus 100 ans après, Faut-il aussi les fusiller pour l'exemple ?

    100 après après et dans un autre contexte, on a l'impression de revivre l'esprit des "fusillés pour l'exemple". Hommes et femmes de terrain, faites vous tuer pour plaire à votre hiérarchie, mais faites le en silence et attention, au moindre signe de rébellion, vous serez sanctionnés sévèrement !!! Lamentable, cette haute administration qui lâche systématiquement ses fonctionnaires, qu'ils soient enseignants, policiers, médecins et j'en passe ... Je vous saluent tous, mesdames et messieurs, les vrais serviteurs de la nation et j'abhorre ces "ronds de cuir" donneurs de leçons !

  • Par toupoilu - 18/10/2016 - 21:05 - Signaler un abus Au dela d'une petition,

    Si les syndicats de police appelait à une manifestation massive (ça, ils ont le droit), et appelait la population a s'y joindre en masse ?

  • Par toupoilu - 18/10/2016 - 22:37 - Signaler un abus .

    aient.

  • Par clint - 19/10/2016 - 00:16 - Signaler un abus Et tant qu'on y est, à quand la révolte des militaires ?

    Est ce un parti politique qui compte ses troupes au cas où il arriverait au pouvoir ? Ce n'est pas aux policiers de base de définir leurs missions.

  • Par Deudeuche - 19/10/2016 - 05:53 - Signaler un abus @clint

    non mais l'iniquité des chefs doit être exposée, sinon "le parti politique qui compte ses troupes" pourra remercier la racaille libérale/libertaire qui l'aura aidé à accéder au pouvoir.

  • Par toupoilu - 19/10/2016 - 06:16 - Signaler un abus C'est au souverain de définir leurs missions,

    Et le souverain, c'est le peuple.

  • Par toupoilu - 19/10/2016 - 06:31 - Signaler un abus Et le vocation de ces poulets la

    N'est pas de rôtir à la broche.

  • Par toupoilu - 19/10/2016 - 06:36 - Signaler un abus Et puis 30 ans de "faut pas faire le jeu du front national"

    Pour justifier l'inaction ne vous ont pas suffit ? Il faut arrêter de regarder ces buchers en spectateurs.

  • Par Anguerrand - 19/10/2016 - 07:38 - Signaler un abus Ce qui est inacceptable

    C'est que des policiers n'aient pas le droit de riposter à balle réelle lorsqu'ils subissent des attaques à balle réelle, aux cocktails Molotov, ou meme avec tout engins pouvant tuer. Ça en calmerait certains, ils savent qu'ils ne risquent rien, les policiers eux, risquent leur vie, ça s'appelle DE la légitime défense. À quand des lances pierrres POUR seul arme pour les CRS ?

  • Par loucha - 19/10/2016 - 07:55 - Signaler un abus Loucha

    Bravo aux policiers, honte à vous M. Falcone. Mais qu'attendent donc les pompiers, enseignants, personnels hospitaliers pour se joindre à la Police ???

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€