Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 29 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Manger 5 fruits et légumes par jour" ferait grossir

Les consommateurs qui suivent ce conseil se croient à l'abri du surpoids... et mangent plus gras.

Surprise !

Publié le

« Manger 5 fruits et légumes par jour » : les célèbres leitmotive de santé publique martelés dans les publicités seraient de gros contre-sens, selon les chercheurs de l'Ecole de management à Grenoble qui ont mené l’enquête sur un échantillon de 130 personnes.

Bien sur, ce ne sont pas directement ces aliments sains qui sont mauvais pour la santé… mais la déculpabilisation qu’ils provoquent chez les consommateurs. Les personnes pensent se mettre à l’abri de l’obésité en mangeant 5 fruits et légumes. Ils pensent donc pouvons se permettre de manger n’importe quoi en complément, c’est-à-dire des aliments sucrés et gras.

"En associant des messages sanitaires à des produits alimentaires hédoniques (glaces, hamburgers...), les individus perçoivent ces informations comme une solution potentielle à la prise de poids", explique la chercheuse Carolina Werle.

Les résultats démontrent que les messages actuels servent de justification aux individus pour manger des aliments ayant une dimension plaisir via un mécanisme compensatoire.  

"L'une des mesures de notre étude consistait à montrer aléatoirement aux participants une publicité d'un aliment type hamburger avec ou sans le message de prévention. Les participants devaient ensuite choisir un bon pour une glace ou un sachet de fruits. Les personnes qui ont vu la publicité avec le message sanitaire ont fait des choix moins sains que celles qui l'ont vu sans le message sanitaire." ajoute Carolina Werle. 

Il faudrait donc dissocier le message sanitaire de la publicité. Le message devrait être diffusé avant ou après la publicité pour le hamburger, mais pas pendant. Les campagnes anti-tabac ont démontré que l'image a un impact plus fort sur les individus que le texte. Ces éléments sont aussi à intégrer dans la réflexion pour les futurs messages de prévention de l'obésité" concluent les chercheurs.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anemone - 20/07/2012 - 19:45 - Signaler un abus Vraiment?

    "Les personnes pensent se mettre à l’abri de l’obésité en mangeant 5 fruits et légumes. Ils pensent donc pouvons se permettre de manger n’importe quoi en complément, c’est-à-dire des aliments sucrés et gras." Je savais que le QI des humains du XXI eme siècle était en baisse notable et suivaient la courbe du CAC40, mais à ce point là! Maintenant, lorsque je lis que les produits allégés fojnt grossir parce que les gens en mangent plus, c'est la même chose. Il suffirait de manger à sa faim et tout irait bien! 5 fruits et légumes, 100g de viande ou 150g de poisson, 120 g de pain et le tour est joué... A croire que les gens ont besoin de toujours plus, aussi bien de nourriture que de trucs inutiles. Pauvre siècle.

  • Par ricouti - 20/07/2012 - 21:42 - Signaler un abus Comme souvent sur Atlantico,

    Comme souvent sur Atlantico, le titre est mensonger. Les fruits et légumes ne font pas grossir; Ce serait l'association message sanitaire et publicitaire.

  • Par amike - 21/07/2012 - 08:56 - Signaler un abus @ricouti: Un titre est une amorce, pas une conclusion !

    Une amorce dans tous les sens du mot, et ce quel que soit le média - Atlantico compris. Pensez vous qu'un titre reprenant vos propre termes "L'association message sanitaire et publicitaire fait grossir" aurait été plus lu ?

  • Par amike - 21/07/2012 - 09:17 - Signaler un abus @Anemone: Manger à sa faim ? Voila l'erreur.

    Pour la plupart d'entre nous, la faim est l'envie de manger. Et certainement pas le menu calorifique calibré que vous donnez. L'Homme actuel est le résultat d'une chaîne d'évolution où ses ascendants ont toujours été confrontés à la disette. Bien manger fait plaisir et c'est un réflexe inné qui pousse à toujours prévoir la famine, même pour des individus qui ne la connaissent jamais. La satiété, l'autre réflexe, ne peut pas se déclencher avec des aliments à la base, pauvres en calorie. Alors, effectivement, une hygiène de vie imposant un menu stricte serait mieux mais si peu naturel. En tout cas, cela n'a rien à voir avec l'indicateur du QI !

  • Par luciano.poulet.roti - 21/07/2012 - 17:35 - Signaler un abus "Manger 5 fruits et légumes par jour" ferait grossir

    En tout cas, ça fait maigrir le porte-monnaie... C'est toujours ça de pris !

  • Par AntiDemago - 22/07/2012 - 12:59 - Signaler un abus Aucun fondement médical

    La chercheuse est un toup'tipeu prétentieuse dans sa posture de conseil de "sachante", avec son nano échantillon de 130 quidams. La santé publique est avant tout un Marché, la santé un alibi pour tous les acteurs économiques concernés à plumer un maximum les moutons (tondre pardon !) Les slogans sont du ressort des agences du pub et services marketing. Manger 5 fruits et légumes est aussi ridicule que boire 2 litres d'eau par jour. Aucun fondement médical. Mais un bon coup pour faire du fric. La chercheuse est invitée à voyager dans le monde et à observer comment l'humanité se nourri sur la planète. Humilité SVP. Un peu plus de professionnalisme aussi. Merci

  • Par Ouillouillouille - 23/07/2012 - 09:25 - Signaler un abus Absurdité et désinformation

    Manger 5 fruits et légumes par jour ferait grossir ? Ce titre racolleur pondu par l'auteur peu inspiré de cet article est littérallement "criminel" ! Déjà il semble ne rien avoir compris à l'étude qu'il cite, mais les commentateurs ne semblent pas faire mieux non plus ! Cerise sur le gateau, les fruits et légumes c'est trop cher ?!? Sans blague ! Que chacun fasse l'effort de regarder le prix au kilo des aliments qu'il mange et il sera un peu mieux éclairé ! Par contre qu'il soit plus sympa de se taper un camembert et une boite de cookies qu'une salade végétarienne, cela peut être vrai, mais incriminer les fruits et légumes dans les comportements alimentaires obésogènes, il faut arrêter un peu les conneries, non ? Comme dirait Ségalène, il semblerait que la "démocratie participative" mette anormalement en valeur les mauvais raisonnements et la connerie humaine. Il ne faut pas s'étonner non plus que tout se barre en couille...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€