Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 26 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Maltraitance : des lycéennes violentaient des personnes âgées et diffusaient leurs vidéos

Trois mineures, âgées de 16 à 17 ans, effectuaient un stage dans une maison de retraite de Seine-et-Marne.

Sordide

Publié le

C'est une histoire sordide qui s'est déroulée dans un établissement d'hébergement de personnes âgées dépendantes à Annet-sur-Marne, près de Meaux. Trois jeunes lycéennes, âgées de 16 à 17 ans, s'amusaient à maltraiter des personnes âgées, alors qu'elles effectuaient un stage en apprentissage. Le vice a été poussé jusqu'à filmer ces exactions et les publier sur le réseau social Snapchat. 33 vidéos, "montrant des personnes handicapées ou atteintes de maladies type Alzheimer", selon la gendarmerie, ont ainsi été produites par les jeunes filles.

Les victimes sont au nombre de trois et ont reçu des tapes à la tête, des pincements ou encore des insultes, selon le Parisien.

Les auteures, originaires de Torcy, ont été interpellées et présentées devant le juge des enfants vendredi dernier. Laurence Rossignol, secrétaire d'Etat aux personnes âgées, s'est rendue à la maison de retraite ce dimanche.

"Si le personnel de l'établissement, aides-soignants, infirmiers, médecins coordinateurs ne sont pas en capacité de bien encadrer les stagiaires, de prendre du temps pour les former, c'est un véritable problème" a réagi auprès de l'AFP Joëlle Le Gall, présidente honoraire de la Fédération nationale des associations de personnes âgées et de leurs familles (Fnapaef).

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zen aztec - 24/01/2016 - 16:30 - Signaler un abus Les auteures, originaires de Torcy

    Heuuuu...Non rien..?

  • Par mymi - 24/01/2016 - 17:59 - Signaler un abus Réponse attendue de la Taubi rat

    "Il faut bien que jeunesse se passe"

  • Par Gré - 24/01/2016 - 18:05 - Signaler un abus A vomir. J'espère que la

    A vomir. J'espère que la direction de cet établissement sera elle aussi assignée en justice pour défaut de surveillance. .

  • Par clint - 24/01/2016 - 21:14 - Signaler un abus Quand on n'a pas plus d'infos c'est louche !

    Aurait on peur des amalgames ?

  • Par Djib - 25/01/2016 - 09:21 - Signaler un abus le bushman et son fils

    Je me souviens de ce reportage dans lequel on suivait un bushman (membre du peuple d'Afrique le plus proche de nos origines préhistoriques) et son fils. Le jeune garçon écoutait respectueusement ce que disait son père car sa survie future en dépendait. Il est bien plus adapté à son milieu et à la vie en groupe que ces rebuts de la société que l'on s'acharne à vouloir former et éduquer, inaptes à toute vie sociale et professionnelle (une amie formatrice me disait que ces filles, lorsque on leur enseigne des rudiments de pâtisserie, versent dix litres de lait pour dix centilitres indiqués dans la recette), d'une inculture totale, ayant perdu toute empathie pour le genre humain. Errare humanum est persevere diabolicum.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€