Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 23 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mali : deux soldats français tués et un blessé

Une explosion se serait produite au moment du passage de leur véhicule blindé sur un engin explosif.

Armée

Publié le
Mali : deux soldats français tués et un blessé

Ce mercredi 21 février, deux soldats français ont été tués et un blessé au Mali suite à l'explosion d'une mine artisanale, a indiqué ce mercredi une source militaire à l’AFP. L'explosion se serait produite au moment du passage de leur véhicule blindé sur cet engin explosif dans la région d’Indelimane, près de Gao. L’armée a confirmé cette information. Dans le cadre de l'opération anti-djihadiste Barkhane, environ 400 troupes françaises sont déployées au Sahel. Depuis 2014, 18 soldats français ont été tués au Mali.

Ce chiffre grimpe donc désormais à 20.  

Emmanuel Macron "adresse à leurs familles et à leurs proches ses plus sincères condoléances" et "tient à saluer le courage des militaires français engagés au Sahel" dont la mission "permet de porter des coups sévères à l'ennemi", a indiqué l'Elysée dans un communiqué. Devant l'Assemblée nationale, la ministre des Armées, Florence Parly, a également fait part de sa "très vive émotion". Les députés ont rendu hommage, debout et par de longs applaudissements, aux soldats décédés.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 21/02/2018 - 16:11 - Signaler un abus Présence plus qu'inutile

    dans ce pays; rien n'a changé. Il est où à présent Hollande le minable? Mon cœur est affligé et ma pensée s'envole vers les familles et je partage leur chagrin.

  • Par ISABLEUE - 21/02/2018 - 16:47 - Signaler un abus pourquoi on envoie nos jeunes se faire massacrer

    dans ces pays de merde !!!! salopard de hollande. quelle honte .... ces jeunes...toutes mes condoléances aux familles.

  • Par BABOUCHENOIRE - 21/02/2018 - 17:00 - Signaler un abus Mais quel est le grand Chef qui a supprimé 850 millions

    qui devaient permettre, entre autres choses,de renforcer le blindage des véhicules contre ses mines artisanales ? Le général De Villiers avait pourtant attiré l"attention de notre Jupiter sur la faiblesse de nos équipements, ce qui n'a pas été apprécié.

  • Par Marie-E - 21/02/2018 - 17:38 - Signaler un abus je cherche quelques articles

    sur l'opération Barkhane. En fait dans les journaux français très peu de renseignements, à croire que cela n'est pas intéressant que nos soldats avec des moyens qui sont insuffisants combattent les terroristes. Par contre tous les jours on a droit aux ennuis de Netanyahu avec les enquêtes policières et les journalistes se demandent avec gourmandise quand il va démissionner. La presse française est vraiment au dessous de tout.

  • Par Poussard Gérard - 21/02/2018 - 21:50 - Signaler un abus Ça suffit ces morts pour un pays qui envoie

    Ses jeunes en Europe au lieu de les inciter a rester et à se battre pour leur pays... Nos soldats ne doivent pas mourir pour des peuples qui nous envahissent

  • Par Deudeuche - 22/02/2018 - 09:00 - Signaler un abus Présence plus qu’utile

    Si les Français quittent le Mali, tout le Sahel tombent dans les mains d’Aqmi et cie. L’armée française se bat c’est pourquoi on la respecte et le pays avec. Les familles des soldats tombés méritent honneur soutien et considération et non les pleurnichards habituels qui mélangent politique sécurité intérieure et incapacité à appréhender la place de la France dans sa zone de sécurité immédiate qu’est l’Afrique. Les soldats qui s’engagent méritent toute notre considération car ils sont conscients, eux... du sacrifice ultime. Personne ne parle de Barkhane car notre presse entre autre antimilitariste ne s’interresse qu’en mal à une institution qui incarne tout ce qu’elle déteste!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€