Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Macron dénonce le « nationalisme qui renaît » en Europe

Lors d’un discours à Quimper, le président Français a pointé du doigt la montée du nationalisme en Europe.

Politique Migratoire

Publié le
Macron dénonce le « nationalisme qui renaît » en Europe

En déplacement dans le Finistère, Emmanuel Macron a comparé la progression du nationalisme à « la lèpre qui monte ». « Je vous le dis avec beaucoup de gravité. Beaucoup la détestent, mais ils la détestent depuis longtemps et vous les voyez monter, comme une lèpre, un peu partout en Europe, dans des pays où nous pensions que c'était impossible de la voir réapparaître. Et des amis voisins, ils disent le pire et nous nous y habituons", a déclaré le président de la République ce jeudi 21 juin devant 700 élus et personnalités.

 

A seulement quelques jours d’un sommet européen sur la politique migratoire, il a, par ailleurs, tenu à défendre la politique menée par le gouvernement sur ces questions."Je le dis à tous les donneurs de leçons. Allez m'expliquer qu'il faut accueillir tout le monde. Mais regardez la société française et ses fractures ! Regardez ce que nous faisons aussi, et nous n'avons pas en rougir". "Je veux que la France et la cohésion nationale se tiennent, que nos classes moyennes trouvent leur place ! Et en même temps être à la hauteur de notre tradition d'accueil et en particulier de l'asile, ce qui ne veut pas dire tout et n'importe quoi", a-t-il ajouté.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 21/06/2018 - 19:57 - Signaler un abus Le nationalisme, c'est la vie des nations

    Le nationalisme s'exprime entre autres dans la cohésion nationale, qui visiblement lui plaît. S'il n'y avait pas de nationalisme, il n'y aurait pas de nations: il n'y aurait que le chaos. Il (lui et tant d'autres) confond un principe et l'extrémisme que certains en font. Le fascisme ou le nazisme ne sont pas des nationalismes, mais des extrémismes nationalistes.

  • Par cloette - 21/06/2018 - 20:08 - Signaler un abus ce n'est pas le nationalisme

    qui va être la lèpre du futur ce sont les lois de bioéthique PMA et GPA qui ne seront rien d'autre que de l'eugénisme masqué. Discours manipulateur au possible quand on appelle à la rescousse les heures sombres ! . La nation c'est mal , mais le fric c'est chic ...

  • Par vangog - 21/06/2018 - 20:35 - Signaler un abus La lèpre, c’est le mondialisme!

    Et elle a fini de se répandre, cette lèpre, hein, Macrouille!...Le pauvre Macrouille, englué dans son internationalisme gauchiste ringard, n’a aucune vision de ce que sera l’Europe dans cinq ans, un continent réconcilié avec son identité multiple, avec ses nations historiques, et avec son destin...un continent qui défendra son sol et ses peuples contre les invasions et contre tous les fascismes, contre tous les communautarismes, qu’ils soient gauchistes ou islamistes....un nouvel Éveil des nationalités contre leurs tyrans, comme en 1830, c’est la liberté qui s’épanouit en Europe!

  • Par assougoudrel - 21/06/2018 - 21:12 - Signaler un abus "Les preux" chevaliers que

    sont Macron et Philippe ne savent pas ce que veut dire "Nation". Qu'ils regardent vers la Russie via la télévision et ils verront la ferveur des peuples derrière leur équipe "Nationale". Ont-ils vu le désespoir de l'Italie quand son équipe n'a pas été qualifiée pour le Mondial? Qu'est-ce qu'il voudrait Macron? Ne pas vouloir voir son pays submergé par l'immigration est à ses yeux une tare. Comment peut-on sortir de tels propos?! Il dénonce "le nationalisme qui renaît" en Europe. Non, Monsieur le Président, le nationalisme n'est pas mort.

  • Par CasCochyme - 21/06/2018 - 21:42 - Signaler un abus épaisseur

    L'occupant de l'Élysée entré là par effraction manque sans doute un peu de profondeur pour porter de pareils jugements. Beaucoup ont passé l'âge de recevoir des leçons de cet encore jeune banquier grosso modo tout frais émoulu des écoles. Sans doute son nouveau confident Philippe de Villiers pourrait lui expliquer un peu mieux le fond historique des choses. Il n'a qu'à lui demander. On note aussi que les quasi allusions fantasmatiques aux heures sombres de l'histoire rejoignent en quelque sorte les admonestations de Mme Calmels sur "le gros rouge qui tache". Y aurait-il là un nouveau couple en gestation, et jusqu'où cela peut-il aller ?

  • Par raslacoiffe - 21/06/2018 - 22:37 - Signaler un abus Des invectives toujours en réponse aux vraies questions

    Après les gens qui ne sont rien, les fainéants, voilà les lépreux enfin ceux qui ont pour Macron l'impudence ou le mauvais goût de trop aimer leur France. Mais tout sonne faux chez lui comme les postures insupportables dans lesquelles il surjoue en permanence. On sature. De l'air SVP

  • Par pierre de robion - 21/06/2018 - 23:13 - Signaler un abus N'importe quoi!

    "Je veux que la France et la cohésion nationale se tiennent, que nos classes moyennes trouvent leur place ! Et EN MEME TEMPS être à la hauteur de notre tradition d'accueil et en particulier de l'asile, ce qui ne veut pas dire tout et n'importe quoi", a-t-il ajouté. J'ai rarement lu un aussi bel exemple de langue de bois! Et l'enfumage, ça dure depuis un an! Etonnez-vous après ça que la colère monte, et les extrêmes aussi! C'est le réflexe "reptilien" du corps social qui ne veut pas mourir!

  • Par jurgio - 21/06/2018 - 23:13 - Signaler un abus Je hais la France

    mais j'aime le monde entier.

  • Par Beredan - 22/06/2018 - 06:46 - Signaler un abus Suivons l’exemple Americain

    Nationalistes et protectionnistes chez eux ... mondialistes chez les autres ...

  • Par Atlante13 - 22/06/2018 - 08:42 - Signaler un abus Faut recnnaire

    que Micronéant a le don de se foutre de la gueule des français.

  • Par tubixray - 22/06/2018 - 08:48 - Signaler un abus Quel gros mot !

    Le nationalisme tant qu'il n'est pas associé au socialisme est une vertu patriotique somme toute .... N'y aurait il qu'au football que l'on a le droit de défendre sa nation et de chanter la marseillaise ???... L'Europe des nations ne vous dit elle rien M. le Président ?....Quant à la lèpre qu'il cite, nous la devons à des Juncker, Merckel et autres défenseurs des droits de l'homme du moment qu'ils ne soient pas citoyens européens ..... Il faut hélas ajouter à cette liste un certain François que je refuse d'appeler pape.

  • Par assougoudrel - 22/06/2018 - 09:23 - Signaler un abus De plus, il va sortir ça chez

    les bretons pour qui, Rennes est déjà Paris et qui détestent depuis toujours cette ville, à cause du comportement de leur nouveaux habitants (venus de province). D'ailleurs, cela s'est étendu sur tout le pays. Marié depuis 41 ans à une bretonne, je sais de quoi je parle.

  • Par A M A - 22/06/2018 - 12:36 - Signaler un abus Il ferait mieux de s'aligner

    Il ferait mieux de s'aligner sur ce nationalisme abhorré par ses commanditaires mondialistes, mais qui, qu'il le veuille ou non, l'a amené là où il est, à la Présidence de la République Française. Il y va un peu fort ce Jupiter de bazar.

  • Par ajm - 22/06/2018 - 13:33 - Signaler un abus Hypocrisie.

    Ceux qui crachent sur le nationalisme ou supposé nationalisme de grandes et anciennes nations d'Europe sont les mêmes qui s'ebahissent et se prosternent devant de pseudo nations sans histoire et à la culture enlisée dans des archaïsmes tribaux ou qui se désespèrent de la disparition d'obscurs ethnies Amazoniennes. La disparition du peuple Français les inquiétent d'ailleurs beaucoup moins que celle de certains coléoptères ou papillons.

  • Par ISABLEUE - 22/06/2018 - 14:17 - Signaler un abus Grace à qui ???

    aux politiques européennes laxistes !!! à la fiscalité exagéré !! aux portes ouvertes à n'importe qui !! Excusez nous, Monsieur le Président, d'AIMER NOS PAYS !!

  • Par Stargate53 - 22/06/2018 - 15:23 - Signaler un abus Apporter des réponses aux français !

    Pour éviter la contagion c est simple écouter les attentes des français et décider de solutions appropriées ! C est le défaut de réponses au chômage de masse, aux inégalités, à la pauvreté, aux besoins de logement, aux Venues migratoires de plus en plus nombreuses, à la montée du communautarisme islamiste etc en bref des ressentis et des vécus de tous les jours qui font le populisme alors commencer par traiter les vrais soucis des françaises et françaises et la peste brune ne viendra pas contaminer la France ! On en est loin aujourd’hui hui !

  • Par A M A - 22/06/2018 - 15:30 - Signaler un abus Qui nous envoie ce

    Qui nous envoie ce missionnaire? Pour quelle paroisse vient-il prêcher?

  • Par lasenorita - 22/06/2018 - 17:39 - Signaler un abus A cause de Macron:la France est devenue la poubelle de l'Afrique

    Macron vit dans un monde virtuel! il est aveugle et il ne parait pas se rendre compte des dangers auxquels il expose les ''vrais'' Français dans leur pays!.. Sur les 629 migrants de l'Aquarius:300 migrants ''clandestins'' veulent venir en France.. Une majorité de ces clandestins viennent de pays qui ne sont pas en guerre (Algériens, Sirlankais..)..l'Aquarius transportait 123 mineurs.. La prise en charge d'un mineur coûte 50.000€ aux départements...Les mineurs marocains, qui agressent les gens dans Paris, ne sont pas renvoyés au Maroc car le Maroc refuse de les reprendre. .Les musulmans clandestins veulent venir en France parce que c'est en France que les ''aides'' sociales sont les plus fortes. .ils ne veulent pas aller au Portugal voir https://www.minutenews.fr/actualite/portugal-les-migrants-ne-souhaitent-pas-rejoindre-le-pays-du-fado-169084.html..il faut regarder la réalité en face: ces musulmans créent de l'insécurité et des tensions dans la société, ils ne se sont jamais intégrés.. Cela fait plus de 60 ans que la ''colonisation'' est terminée et, comme le disait le président du Gabon: ''en 60 ans, nous n'avons pas été fichus de fabriquer un BIC''....

  • Par lasenorita - 22/06/2018 - 18:00 - Signaler un abus Il faut ''être nationaliste''

    L'Aquarius est reparti mercredi chercher d'autres migrants! Cela ne s'arrêtera jamais tant que nos ''gouvernants'' ne seront pas ''nationalistes''.. Nos ghettos communautaires sont pleins! Dans le Monde: il y a 5 continents, dont l'Afrique qui est sous-peuplée, pourquoi viennent-ils en Europe?..85% des migrants sont musulmans: qu'ils aillent en Arabie Saoudite, au Quatar, au Koweit, etc.. pays riches et MUSULMANS. .L'Arabie Saoudite, depuis 2011,a déboursé plus de 3,7 millions d'euros pour financer la construction de 8 mosquées sur le territoire français....L'Arabie Saoudite ferait mieux de prendre les migrants musulmans chez elle et de leur donner cet argent.. les musulmans de France ont assez de sous (des contribuables français),eux..Macron a dit que l'Aquarius voulait accoster sur la ''côte la plus proche'': la côte ''la plus proche'' est la Libye ou la Tunisie.. notre président n'est pas fort en géographie!..il croyait que la Guyane était une île. .L'Europe s'engage à se laisser islamiser.. ...les ''pays musulmans'' sont incapables de se gérer tout seuls... pourtant l'U.E. alloue 14 milliards d'euros pour les ''aides au développement'' ...

  • Par guzy1971 - 28/06/2018 - 12:18 - Signaler un abus ENA : école du point Godwin

    et notre président, sorti dans la botte, est un excellent élève dans ce domaine. Je suis très inquiet, de toute évidence, notre président n'est pas au niveau. Je ne parle pas là de QI (en s'en fout, les gens avec un bon QI sont légions passé un certain niveau d'études). Il ne comprend rien, ne veut rien voir rien comprendre rien changer, ni émettre une pensée un tant soit peu non conformiste, et quand les choses lui résistent, ils tapent et injurient. Rien à voir avec les qualité d'un chef d'Etat.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€