Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

LREM : Coup de déprime chez les nouveaux députés

Selon le Monde, des dizaines d'entre eux sont démoralisés voire découragés.

Blues

Publié le
LREM : Coup de déprime chez les nouveaux députés

Sept mois après leur victoire, de nombreux députés LREM semblent démoralisés. A en croire le Monde, le malaise est criant, notamment du côté des nouveaux députés issus du monde de l'entreprise. Habitués à "l'action", les voici piégés dans les codes de la politique. "Certains se plaignent de perdre leur temps dans l’Hémicycle car ils ont le sentiment d’être plus passifs qu’actif" explique ainsi au journal le député de Paris Pierre Person. "Ils ont l’impression de ne pas servir à grand-chose et se demandent à quoi cela sert de siéger pendant des heures dans l’hémicycle ou en commission uniquement pour lever le bras" renchérit un responsable LREM.

Entre l'hémicycle, la circonscription et les médias, les néo-députés semblent, pour des dizaines d'entre eux, complètement perdus. Au point que certains songent même à jeter l'éponge. "Des anciens cadres supérieurs du privé, qui gagnaient près de 20 000 euros et se retrouvent avec quatre fois moins, se plaignent de travailler beaucoup plus pour gagner beaucoup moins" souligne un député LREM, toujours au Monde. La direction du groupe a décidé de reprendre les choses en main, notamment pour ceux qui n'ont pas trouvé leur domaine de prédilection. Selon l'Opinion, un groupe "care" a été mis en place pour aider les députés perdus, tandis qu'un un nouveau séminaire de cohésion est prévu début janvier. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 14/12/2017 - 15:29 - Signaler un abus Un mandat est ce qu'on en fait

    Un député peut être très actif, et ça ne dépend que de lui: propositions de loi, amendements sur les projets du gouvernement, rencontres avec les électeurs de leur circonscription, etc. S'ils veulent, il peuvent... mériter l'argent du contribuable. Un mandat est comme un contrat de travail: on peut dormir dessus ou se remuer. Du nerf et du courage, tas de fainéants ! Vous êtes représentants du peuple ou godillots de Jupiter ?

  • Par assougoudrel - 14/12/2017 - 16:01 - Signaler un abus Rester au "garde à vous"

    trop longtemps fatigue la troupe. Entre deux compétitions, les sportifs s’entraînent et ne restent pas les deux pieds dans le même sabot (Nike). Si le chef leur a donné pour ordre de ne pas bouger, de ne pas prendre d'initiative, qu'ils ne sont pas là pour chercher à comprendre et qu'ils doivent être prêts à voter ce qu'il a décidé, alors, ils prennent racine et constatent qu'ils ne sont que des robots. Et il leur faut en plus un logement parisien payé par le contribuable et non par l'AN; logement qui sera vite transformé en garçonnière, en baisodrome et loué à des touristes pour ne pas manger trop de pâtes. Et ce ne sera pas illégal pour eux.

  • Par cloette - 14/12/2017 - 17:30 - Signaler un abus Cela prouve bien

    qu'il y a peu de convictions dans l'assemblée LREM, ces gens là sont venus au gouvernement pour la frime, ils s'en sont payé le luxe, le luxe des lieux et de ses ors, ça manquait à leur pedigree , et ils sont Gros- jean comme devant

  • Par Atlante13 - 14/12/2017 - 18:28 - Signaler un abus Je pense en fait

    qu'ils ont trop écouté Macron et cru ses fariboles. Macron leur a dit qu'il avait besoin d'eux, qu'ils se devaient de s'investir pour leur pays, et ces lapins crétins l'ont cru vraiment. Et ils s'aperçoivent qu'ils ne sont là que pour la galerie et entériner les décisions venues d'en-haut, et ce bien sûr sans discuter. Ce ne sont pas des députés lambda voulant faire carrière en ne rien foutant, ils sont habitués à réfléchir, agir, prendre des décisions, faire tourner une boutique. Et là, ils ne servent plus à rien. Le rêve s'est brisé, Jupiter ne partage rien.

  • Par HOURCAILLAOU - 14/12/2017 - 18:35 - Signaler un abus ET BIEN!!

    .demissionnez ou fermez la.c.est vous qui avez cliquer sur internet;on est pas venu vous cherche et vous etes elu par manipulation.quand on voit urvoas*solere,on ne peux s.empecher de penser a "penelope" et se poser des questions. ALORS 1 PEU D. ETHIQUE, LES DEPUTES ca fera peut etre revenir les electeurts aux urnes.

  • Par Anouman - 14/12/2017 - 22:52 - Signaler un abus Misère

    Des cadres supérieurs qui ont cru qu'avec Macron ils auraient autre chose à faire que d'approuver ses décisions? Le bon côté c 'est que leur entreprise en est débarrassée.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€