Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Loi travail : les jeunes Français plus opposés que leurs aînés

78% des jeunes sont opposés au projet de loi porté par Myriam El Khomri, selon un sondage Odoxa pour Le Parisien publié ce dimanche.

Jeunes et contre

Publié le
Loi travail : les jeunes Français plus opposés que leurs aînés

L'opinion des jeunes est déjà bien tranchée sur le projet de loi El Khomri de réforme du droit du travail : les moins de 35 ans sont 78% à se déclarer "plutôt opposés" à cette réforme, selon un sondage Odoxa pour le Parisien. C'est plus que l'ensemble des Français, qui y est opposé à 71%, contre 28% "plutôt favorables" (1% ne se prononcent pas).

"Non seulement les jeunes sont aussi nombreux que leurs aînés à juger que François Hollande est un mauvais président de la République (80 %), mais ils sont plus nombreux que l’ensemble des Français à se déclarer opposés à la loi El Khomri", commente l'institut de sondage.

Pour Gaël Sliman, président de l'institut, les jeunes "ne sont pas opposés à l’esprit de la loi qui consiste à ce que le salarié s’adapte davantage à son entreprise, mais ils ont du mal à comprendre que licencier plus facilement favorise in fine la création d’emplois".

Dans ce même dossier du Parisien, les Français dans leur ensemble disent avoir une bonne image des jeunes, à 71%. Les plus nombreux à porter un regard positif sont les sympathisants de gauche (79%) tandis que les plus sévères sont ceux du Front national (seulement 56% à avoir une bonne image). Dans cette étude, les jeunes sont jugés "créatifs" (73%) et "enthousiastes" (61%), mais aussi "individualistes" (67%), "coupés des réalités" (60%), "immatures" (59%), et ni "courageux ou faisant des efforts" (55%) ni "respectueux" (68%).

Le sondage a été réalisé auprès d'un échantillon de 1.012 personnes de 18 ans et plus, interrogées par internet le 10 mars.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zouk - 13/03/2016 - 11:22 - Signaler un abus Opinion des jeunes sur la loi travail

    Normal, qu'attendre des produits de notre école qui présente le monde de l'entreprise comme un enfer, soumise sans remède à l'arbitraire de sa hiérarchie? Nous devrions plutôt condamner le cynisme de ceux qui manipulent la générosité naturelle et l'ignorance de la jeunesse (et pour cause, elle n'a aucune expérience de l'entreprise)

  • Par Liberdom - 13/03/2016 - 13:03 - Signaler un abus Crétinisme et fonction publique

    75 % des jeunes français rêvent de devenir fonctionnaires, Evidemment qu'on puisse être viré quand on ne s'implique pas, quand on ne se foule pas, a de quoi choquer ces mentalités. Après 50 ans de communisme le résultat est visible. Toute réforme est devenue impossible dans ce pays figé. La chute finale s'approche à grands pas.

  • Par vangog - 13/03/2016 - 14:30 - Signaler un abus Formatage massif!

    Question: "selon vous, la possibilité pour un chef d'entreprise de licencier plus facilement, et donc, d'embaucher plus facilement, est-elle?" a-une régression sociale et une perte de "nos acquis". b-un mensonge. c-une manœuvre pour faire passer le volet communautariste de la loi, le seul acceptable par les "forces de progrès".(sic) Vous avez deux minutes!

  • Par Pourquoi-pas31 - 13/03/2016 - 19:24 - Signaler un abus Ces jeunes génies ne savent même pas ce qu'est le travail

    Il suffit de voir le nombre de fautes d'orthographe dans leurs écrits pour juger des efforts qu'ils sont capables de produire. Quand je vois des jeunes cadres regarder leurs montres pour bien partir à l'heure, je suis anéanti. Les trente-six glorieuses, ont les a arraché a la force de nos heures de travail, 42 heures, en réalité entre 50 et 60 heures. Qu'ils fassent tout d'abord leurs preuves avant de donner des leçons.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€