Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 30 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Loi Travail : "Il faut changer la méthode de décision" affirme Jean-François Copé

Le député-maire de Meaux ne veut plus que les partenaires sociaux décident dans les entreprises.

Réforme

Publié le
Loi Travail : "Il faut changer la méthode de décision" affirme Jean-François Copé

Jean-François Copé fait partie de ceux qui réclament la mise en place de la réforme du travail, portée par Myriam El Khomri. "Nous sommes le seul pays qui n'a pas pris à bras-le-corps ce problème. Je regrette que nous-mêmes [la droite] ne l'ayons pas fait" affirme-t-il au micro d'Europe 1, ce lundi matin. Alors que Manuel Valls devrait présenter une nouvelle version, allégée de certaines mesures, le député-maire de Meaux s'en est pris aux manifestants du 9 mars dernier. "Qui est dans la rue ? Ce ne sont pas les salariés, ce sont les syndicats.

Ce ne sont pas les étudiants, ce sont les syndicats étudiants. Il y a aussi tous ceux qui ne manifestent pas" martèle-t-il. Selon lui, "les gouvernements successifs calent dès qu'il y a la moindre difficulté."

Les syndicats sont particulièrement visés, à travers le "dialogue social" qui se place "sur de mauvaises bases", selon Jean-François Copé. "Il faut changer la méthode de décision" explique-t-il. "C'est au gouvernement de décider. Le rôle des partenaires sociaux doit être beaucoup plus dans l'application d'une décision que dans le fait de savoir si on doit décider ou pas." Une méthode à l'inverse de celle du Président Hollande.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€