Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 25 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Loi travail, déchéance de nationalité, remaniement : Jack Lang critique le mandat de François Hollande

Dans un entretien accordé au magazine Challenges, le président de l'Institut du monde arabe ne s'est pas montré tendre avec l'exécutif.

Attaque

Publié le
Loi travail, déchéance de nationalité, remaniement : Jack Lang critique le mandat de François Hollande

Jack Lang n'est pas un défenseur de la loi El Khomri.  Crédit Reuters

Jack Lang, président de l'Institut du monde arabe, a rejoint ceux qui, à gauche, critiquent la mise en place de Loi travail par l'exécutif. Dans un entretien accordé au magazine Challenges, l'ancien ministre de la Culture, a rappelé le respect qu'il avait pour le chef de l'Etat mais s'est montré dubitatif sur le bilan provisoire du quinquennat de François Hollande.

Sur la Loi travail en particulier : "On a le sentiment que ce projet, quelle que soit sa valeur, tombe sur la tête des gens sans aucune préparation. Je ne veux pas donner des leçons, mais jamais il ne me serait venu à l'esprit, quand j'étais ministre de l'Éducation nationale, d'annoncer une grande réforme sans avoir préparé les choses. Je ne comprends pas que des personnes aussi intelligentes que François Hollande et Manuel Valls n'aient entrepris aucune pédagogie préalable. Je ne comprends pas non plus le timing.

Si le gouvernement croyait à ce texte, il aurait dû le proposer il y a deux ou trois ans, pas à un an de la fin du quinquennat."

Sur la déchéance de nationalité : "Cette histoire de déchéance n'est pas du tout en conformité avec mes sentiments profonds. Je note toutefois que le texte a évolué puisque la discrimination entre nationaux et binationaux a été supprimée."

Sur le remaniement : "Quant au remaniement, je trouve qu'il apparait comme trop tactique. Il n'apporte pas un souffle nouveau. C'est un remaniement purement politique alors que ce gouvernement aurait besoin d'imagination. On ne peut pas dire que le choix de certaines personnes traduise cela."

Sur la politique internationale : "Il n'y a rien à redire sur la politique internationale. François Hollande est très bon là-dessus, je l'ai accompagné plusieurs fois à l'étranger et j'ai pu le constater."

Sur l'éduction : "Parmi les choses négatives, je pense à l'Éducation. On aurait besoin d'une véritable révolution. Il faut tout revoir. Les deux premières années du quinquennat Hollande ont été ratées avec cette histoire à dormir debout du temps scolaire qui est source d'inégalités entre les communes. Il aurait aussi fallu s'attaquer à cette ségrégation urbaine qui pourrit tout. Je pense également aux avantages fiscaux accordés aux entreprises sans aucune contrepartie."

Sur la légion d'honneur décernée au prince d'Arabie saoudite : "C'est une tradition républicaine et diplomatique. […] Et puis s'agissant du Moyen-Orient, nos ennemis sont avant tout Daech et Bachar el-Assad. En politique internationale, on ne peut pas poursuivre 36 buts à la fois. Veut-on adopter une jolie posture ou faire bouger les choses ?"

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jurgio - 14/03/2016 - 20:38 - Signaler un abus Hollande ne lui aurait donc pas trouvé

    une assez bonne planque lucrative ?

  • Par zouk - 14/03/2016 - 21:21 - Signaler un abus Jack Lang

    Loin de brûler ses vaisseaux, il prépare sans doute son ralliement au successeur de Fr. Hollande en se gardant soigneusement de ne pas sortir de sa critique assassine. Qui sera le successeur? il est trop tôt pour lancer une campagne de séduction.

  • Par vangog - 15/03/2016 - 02:15 - Signaler un abus Ce vieux débris vérolé...

    a perverti l'école au point qu'elle ne ressemble plus à rien, et fait de la Culture française une vieille pute racoleuse...et il se permet encore de donner ses conseils? Mais qu'il se taise et s'enfouisse la tête dans un sac, et puis qu'il tire la chasse...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€