Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 26 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Loi Travail : "à l'arrivée, la montagne accouchera d'une souris" affirme Nicolas Sarkozy

Le patron de l’opposition a donné une interview au Parisien, ce mercredi. L’occasion de tirer à boulets rouges sur le gouvernement.

Méfiants

Publié le
Loi Travail : "à l'arrivée, la montagne accouchera d'une souris" affirme Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy est sorti de son silence. Deux semaines après sa mise en examen pour financement illégal de sa présidentielle de 2012, l’ex-chef d’Etat a accordé une interview au Parisien. ‘’Je suis sorti serein de ces douze heures d’audition. J’ai pu répondre à toutes les questions du juge Tournaire" explique-t-il soulignant qu’il avait ‘’apporté des réponses précises aux questions qui m'ont été posé, ce qui m'a permis de convaincre que je n'étais pour rien dans cette affaire Bygmalion. Je n'ai d’ailleurs été mis en examen que pour un délit formel, celui du « dépassement » du plafond des dépenses de mon compte de campagne.’’

Mais Nicolas Sarkozy est avant tout venu pour en découdre avec le gouvernement, chahuté lors du Salon de l’Agriculture.

‘’Je n'ai jamais senti une telle colère dans le pays’’ lâche-t-il. ‘’Voilà le résultat des mensonges de la campagne de François Hollande. Il n'y a pas une seule catégorie de Français qui ne sente pas trahie ! Chaque semaine nous apporte une illustration de ces tergiversations et de ces reniements.’’ L’attaque vise principalement la loi Travail, annoncée puis reportée, sous la pression populaire et de beaucoup d’élus de gauche. ‘’Les uns disent rouge, les autres disent blanc, le président ne dit rien et commande rapport sur rapport pour accompagner le report. A l'arrivée, la montagne accouchera, comme toujours, d'une souris,’’ juge Nicolas Sarkozy.

Quand à savoir s’il votera ce texte, à l’instar de plusieurs élus de droite, l’ex-chef d’Etat préfère botter en touche. "Attendons le texte définitif avant de prendre position", affirme-t-il. "En regardant Manuel Valls et Emmanuel Macron, combien de temps ils vont tenir en faisant le contraire de ce qu'ils annoncent !’’ Et de conclure, serein : "Heureusement, l'alternance aura lieu dans un an !"
 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tubixray - 02/03/2016 - 09:23 - Signaler un abus Montagne devient souris

    Une pratique très répandue chez nos présidents de la république n'est ce pas M. Sarkozy ?........Certes vous avez du faire face à la crise de 2008 ce qui n'est pas le cas de votre lamentable successeur .....L'alternance nous sommes nombreux à la vouloir mais que nous propose votre parti LR avec son cortège de centristes prêt à vous piétiner - A. Juppé en tête - dans le rôle du prince félon.....

  • Par Fran6 - 02/03/2016 - 10:19 - Signaler un abus sarko?

    là Ferme!!!

  • Par vangog - 02/03/2016 - 10:40 - Signaler un abus Les "souris accouchées"...

    il connaît Sarko-le-tricheur!

  • Par raslacoiffe - 02/03/2016 - 11:21 - Signaler un abus a Vangog

    il vous arrive d'avoir qq commentaires structurés et intelligents, mais arrêtez avec vos slogans dignes de votre idole Philippot...

  • Par EUROPE - 02/03/2016 - 16:01 - Signaler un abus Sarko bobo tête!!!

    Sarko, il a toujours eu peur, même de son ombre; sa grande crainte que le peuple hisse sa tête sur une pique

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€