Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 04 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Loi El Khomri : Manuel Valls veut "convaincre les Français que cette réforme est utile"

Invité de la radio RTL ce mardi matin, le Premier ministre a défendu un texte "républicain" et "progressiste".

Au créneau

Publié le
Loi El Khomri : Manuel Valls veut "convaincre les Français que cette réforme est utile"

Face à la grogne montante contre le projet de loi sur le Code du travail, dite "loi El Khomri", Manuel Valls s’est voulu à la fois offensif et apaisant lors de son interview sur RTL ce mardi matin. Le chef du gouvernement a défendu une loi nécessaire "pour lutter contre le chômage" et un "texte républicain qui ne renie en rien nos valeurs".

Le Premier ministre a insisté sur sa volonté de convaincre les parlementaires, mais aussi "les Français", "que cette réforme est utile". Il a plaidé pour l’instauration "d’un débat serein et intelligent qui permette de dépasser les clivages entre les partenaires sociaux mais aussi entre les formations politiques de ce pays".

Interrogé sur les critiques de son aile gauche concernant ce projet du gouvernement, Manuel Valls a répondu que "le progressisme, c'est faire en sorte que les salariés qui aient des droits aient des droits effectifs et réels", souligne-t-il. "Je crois qu'il n'y a pas de sacrifices" pour les salariés dans ce texte, juge le Premier ministre. Et si le locataire de Matignon estime que le 49.3 n’est pas aujourd'hui "la question essentielle pour les Français", il n’a pas exclu d’y avoir recours.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 23/02/2016 - 11:52 - Signaler un abus Cette réforme fera exploser le chômage et le communautarisme!

    Il fallait réagir, dès le début du quinquennat, et différemment...Ce ne seront plus 25 milliards de dette de l'UNEDIC, mais 50 milliards qui devront être solutionnés par les suivants...les banquiers Macron-Rotschild se frottent les mains...vivement le Front National pour reprendre le contrôle de cette gabegie, sur le dos des générations futures!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€