Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 02 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Libye : le consul de France échappe à une tentative d'assassinat

Jean Dufriche, le consul honoraire de France à Benghazi, dans l'est de la Libye, est sorti sain et sauf d'une fusillade contre sa voiture, ont déclaré vendredi des responsables libyens.

La situation est tendue

Publié le

C'est un véritable miracle. Le consul de France à Benghazi en Libye est sorti indemne d'une tentative d'assassinat. Jean Dufriche s'en est sorti alors même que son véhicule officiel a été la cible d'une attaque à la mitraillette ce jeudi soir. Ainsi, selon Mohamed Hijazi, un porte-parole des services de sécurité à Benghazi, "au moins dix balles ont atteint le véhicule. Mais personne n’a été blessé".  La voiture du Dr Dufriche a essuyé des tirs provenant d’un autre véhicule, alors qu’il rentrait chez lui en compagnie de son épouse. Pour des raisons de sécurité évidentes, le couple a quitté le pays pour se rendre à Tunis en Tunisie.

"Le consul rentrait chez lui au volant de sa voiture lorsqu'une voiture s'est présentée et que ses passagers ont ouvert le feu", a assuré Mohamed al Hidjazi.

"Ils se trouvaient près du centre médical de Benghazi lorsque l'incident s'est produit. Ils s'y sont rendus et y sont restés jusqu'à l'arrivée d'une équipe de protection envoyée par nos soins. Depuis, ils ont gagné la Tunisie", a-t-il ajouté.

Ce samedi, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a condamné cette attaque "avec la plus grande fermeté". "Le rétablissement de la sécurité est la priorité pour permettre le développement du pays et l'édification d'un Etat de droit", précise le chef de la diplomatie française dans un communiqué. Ce n'est pas la première fois que les intérêts occidentaux sont pris pour cible en Libye. Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, en 2011, il y a en effet eu plusieurs attaques. Par exemple, le 11 septembre dernier, des islamistes avaient lancé une attaque contre le consulat américain à Benghazi au cours de laquelle l’ambassadeur des Etats-Unis en Libye, Chris Stevens, et trois autres Américains avaient été tués.

Plus récemment, un attentat à la voiture piégée contre l’ambassade de France à Tripoli a fait deux blessés parmi les gendarmes français le 23 avril.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Rollonrolloff - 06/07/2013 - 15:18 - Signaler un abus Khadafi

    Voilà une des conséquences de la politique désastreuse de la France qui a participé au meurtre de Khadafi pour couvrir une fois de plus cet ignoble petit nain Sarkösy qui a touché du fric pour sa campagne de 2007...

  • Par Pourquoi-pas31 - 06/07/2013 - 17:54 - Signaler un abus Si on refaisait l'histoire ...

    Il est vrai que si le petit nain n'avait pas participé au meurtre du grand Khadafi, il aurait eu en douce plus de fric pour sa campagne électorale et aurait pu battre le Grand socialiste.

  • Par Jean-Pierre - 07/07/2013 - 07:43 - Signaler un abus " le couple a quitté le pays pour se rendre à Tunis en Tunisie".

    . Merci à Atlantico de nous informer de la suite de cette belle aventure : ils vont à la plage de Tunis en Tunisie, ils mangent du couscous de Tunis en Tunisie, ils boivent du thé à la menthe du souk de Tunis en Tunisie, etc etc. . Oups... moi qui croyais que Tunis c'est une ville française à qui le Président Français venait de donner 500 millions d'euros pour se refaire une santé ! .

  • Par walküre - 07/07/2013 - 09:54 - Signaler un abus Incroyable...

    que fait donc BHL ...?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€