Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 30 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Libération : les ventes du journal ont baissé de plus de 30% en seulement un mois

Le directeur de Libération Nicolas Demorand a par ailleurs annoncé une refonte en profondeur de Libération pour 2013.

La mort du papier

Publié le
Libération : les ventes du journal ont baissé de plus de 30% en seulement un mois

Les ventes du quotidien Libération se sont effondrées de 31,79% en un mois. Crédit Reuters

La presse écrite ne se porte pas bien en cette fin d'année. Les chiffres d'octobre OJD, l'association pour le contrôle de la diffusion des médias, fait en effet état d'une baisse très importante des ventes des journaux d'information dans les kiosques des journaux, à commencer par le quotidien Libération qui accuse une baisse de 31,79% plus qu'alarmante. Les ventes sur Paris en novembre ont quant à elle connu une chute de 17,2%. Est-ce parce que la gauche a battu la droite aux dernières élections présidentielles et que le journal ne peut plus autant miser sur le dégoût des Français pour Nicolas Sarkozy ?

Rien n'est moins sûr. En effet, selon le site Internet Electron Libre, les raisons de cette chute ne sont pas que conjoncturelles et s'expliquent aussi par la stratégie éditoriale de Nicolas Demorand et de son équipe. A tel point que le directeur du quotidien a annoncé une refonte en profondeur de Libération pour 2013, quand le titre célébrera son quarantième anniversaire.

Nicolas Demorand a ainsi déclaré devant le personnel du quotidien jeudi : "En 2013, c'est les 40 ans de Libé qui inaugure une nouvelle ère, celle du 'tri-médias', papier, numérique et 'live', et Libération organisera en 2013 pas moins de 23 événements et conférences contre quatre en 2011". L'idée est ainsi de renforcer la présence numérique du journal mais également développer une activité de conférences et d'événements.  "Cette dernière activité est un relais de croissance important du chiffre d'affaires pour compenser les pertes sur l'édition papier", a-t-il expliqué annonçant  "une refonte de son site web pour le mois de juin prochain, ce qui permettra aussi une nouvelle monétisation des contenus".

Si les ventes de Libération ont été particulièrement mauvaises dernièrement, Nicolas Demorand assure que "les ventes sur 2012 seront soit à l'équilibre, soit en légère hausse, on projette 1% de mieux qu'en 2011", ajoutant que "pour 2012, on se bat encore pour parvenir à l'équilibre, pour 2013 on prépare un budget à l'équilibre, peut-être même mieux".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pandore - 15/12/2012 - 14:03 - Signaler un abus Casse toi journaleux !!!!

    Perso je suis pas fâché ...Zélateur, moralisateur, gaucho-bobo ; ce Demorand me ressort par les yeux.

  • Par Grwfsywash - 15/12/2012 - 14:05 - Signaler un abus On connait le refrain!

    C'est encore la faute au petit Nicolas! Impossible de penser que la qualité rédactionnelle et encore moins que la rigueur journalistique ait quoi que ce soit à voir avec cette situation! Personnellement, je considère que la seule différence entre un tract politique de gauche et Libération est le prix...

  • Par deudeu - 15/12/2012 - 14:34 - Signaler un abus 48,5% aux élections, vous

    48,5% aux élections, vous appelez ça un dégoût de Sarkozy? Vous allez voir que ça va être encore de sa faute si libération ne va pas bien

  • Par Dominique_Z - 15/12/2012 - 14:43 - Signaler un abus Casse-toi pauvre torche-pétard

    Bon, désolé pour le titre, mais ce petit journal récolte ce qu'il a semé et son gros titre aussi célèbre que consternant devait bien, un jour, recevoir sa récompense. Mais, dans le fond, la baisse de la diffusion ne refléterait-elle pas celle de la crédibilité des clowns de l'exécutif ? Ce qui est frappant en ce moment est que, en l'absence d'opposition (merci M. Copé) les Français construisent leur opinion tout seuls. Seraient-ils devenu sages ?

  • Par isimax - 15/12/2012 - 14:57 - Signaler un abus tant va la cruche à l'eau ...

    Moi je trouve que c'est une bonne nouvelle: il y a beaucoup trop de médias de gauche dans notre pays. Un équilibre dans ce domaine, aussi, ne serait pas pour me déplaire .

  • Par ACL - 15/12/2012 - 15:04 - Signaler un abus NMPP/Prestalis

    N'y aurait-il pas eu aussi de nombreuses interdiction de paraître par les racketteurs du gentil syndicat du livre (ou autre appellation) en novembre ?

  • Par rudi11 - 15/12/2012 - 15:04 - Signaler un abus les journalistes recoltent

    ce qu ils ont semé j ai navigue tout à l heure sur les chaines info toutes les 3 passent la journée dans le connecticut comment peut on ainsi gommer la vie politique française, pour se regaler d un fait divers ? eh bien le papier, c est pareil les semaines perdues avec DSK qui n interessait personne, les heures passées sur depardieu, vous degoutent d acheter un journal

  • Par gabbrielle - 15/12/2012 - 15:12 - Signaler un abus Le règne de l'oligarchie médiatique

    Le règne de l'oligarchie médiatique dénoncé par Dominique Wolton chez Marianne "Si les journalistes sont de moins en moins crédibles, c'est parce qu'il existe une oligarchie médiatique qui ne représente ni l'opinion, ni la société, mais elle-même, et qui vit en symbiose avec l'élite politique" http://www.marianne.net/Le-regne-de-l-oligarchie-mediatique_a224981.html?preaction=nl&id=5916201&idnl=26889&

  • Par azerty57930 - 15/12/2012 - 15:37 - Signaler un abus excellent nouvelle

    excellente nouvelle!! s'il y avait des journalistes à libération, cela se saurait. Libération est l'organe de propagande du part socialiste. Il ne reste plus qu'à mettre au chômage les pseudos journalistes qui y"travaillaient"...

  • Par Atlante13 - 15/12/2012 - 15:47 - Signaler un abus Casse-toi con de riche !

    Avec des convictions aussi fortes, cet organe de propagande socialiste va tomber au niveau de ses partisans. Maintenant quand on sait qu'ils ne font pas ça pour l'argent... ils pourront toujours continuer à publier leurs fumées.

  • Par newworld666 - 15/12/2012 - 15:56 - Signaler un abus Pourquoi vous appelez ça journal ?

    pour moi c'est plutôt un tract du type "Rouge" des révolutionnaires distribué à la sortie du Lycée non ?

  • Par cbrunet - 15/12/2012 - 16:12 - Signaler un abus Double peine !

    Nous subissons ce torchon et les pauvres types le lisant . Soit , c'est déjà beaucoup . Et si ce canard boite ou coule c'est nos impôts qui renflouent et règlent les pensions de ces "intermittents du spectacle" ! Y'a plus de justice !

  • Par Ravidelacreche - 15/12/2012 - 16:16 - Signaler un abus stratégie éditoriale de Nicolas Demorand

    Ouarfffffffff !

  • Par g de bouillon - 15/12/2012 - 16:35 - Signaler un abus le journal de propagande bientôt nationalisé

    le journal de propagande bientôt nationalisé, il faut l'arrivée de zayrault montebourg pour remettre de l'ordre dans l'industrie française de la désinformation.

  • Par troiscentsalheure - 15/12/2012 - 16:38 - Signaler un abus Analyse nulle et parti pris

    Il faut savoir écrire en français pour prétendre être journaliste. La version en ligne est à la peine également. On leur souhaite de ne plus polluer les consciences en 2014.

  • Par sbgf43 - 15/12/2012 - 16:49 - Signaler un abus Normal maintenant le bateau coule...

    Rien de surprenant... vu la médiocrité orientée de son contenu... tant va la cruche a l'eau quelle se casse...sans regrets pour moi....les journalistes de ce journal n'ont qu'a faire cadeau de leurs "niches fiscales " a leur "salaud de riche patron." Ils n'ont plus de "boucs émissaires" a droite...alors les colonnes se vident...bravo..!!! Un conseil partez en Belgique...

  • Par Skagerrak - 15/12/2012 - 17:00 - Signaler un abus Sans subventions

    Ce petit journal gaucho-bobo germanopratin aurait disparu depuis longtemps .

  • Par deudeu - 15/12/2012 - 17:27 - Signaler un abus Il faudrait que Sarkozy

    Il faudrait que Sarkozy revienne pour sauver libération, puisqu'il n y a que l antisarkosysme qui les fait vivre

  • Par gminterroge - 15/12/2012 - 17:42 - Signaler un abus Journalistes ou Petits télégraphistes

    Celui qui lit un journal y cherche de l'information, qu'il analysera. Depuis que les Journalistes se sont piqués d'orienter la pensée des lecteurs vers la leur, il n'y a plus de presse, juste des Pravda. Lecteur de presse assidu, je veux de l'information et je tolère une proportion raisonnable d'éditoriaux (c'est à dire que j'accepte de lire des avis) Mais surtout je veux des Infos que je me ferai le plaisir d'analyser. Pas du prêt à penser type camp de rééducation comme le fait ce Demorand, qui est au journalisme ce que Staline était à la démocratie.

  • Par robert - 15/12/2012 - 17:53 - Signaler un abus C'est bien normal

    J'ai été un grand lecteur de journaux Français, puis j'ai arreté j'avais l'impression qu'en lisant libé, le monde ou le figaro je lisais la même chose. Les journalistes donnent leurs avis ou celui du gouvernement, et ne donnent plus les faits donc pas envie de lire ce genre de chose immonde !! Je suis assez intelligent pour me faire mon avis et lire du pré-mâché non merci !! La meilleur chose qui pourrait arriver aux journaux Français c'est la faillite pour qu'ils se remettent en cause........

  • Par aghiol - 15/12/2012 - 18:26 - Signaler un abus tact politique

    Pourquoi ne pas supposer l'alignement à gauche toute du journal qui a fait fuir beaucoup de lecteurs ? Libe est devenu un journal d'opinion et d'idéologues ,il s'apparente de plus en plus à un tract du parti socialiste ...

  • Par pandore - 15/12/2012 - 18:29 - Signaler un abus Comme disait Voltaire ...

    Monsieur je vous lis d'un derrière distrait...

  • Par Thierry5635 - 15/12/2012 - 18:52 - Signaler un abus Ils payent leur soumission au PS

    Valet du PS, Libé ne peut que relayer les idées des apparatchiks rouges, verts et roses dont la population commence enfin à réaliser l'hypocompétence et la dangerosité. Ils n'ont plus de raison d'être quand la gauche gouverne. A moins de faire comme Mediapart, de devenir une sorte de France Dimanche de la vie politique. Mais les journalistes de Libération, bien que déjà asservis à la gauche et plus lobbysites que reporters, oseront-ils faire la même chose que Mediapart, mordre la main qui les a nourris ? Auront-ils un reste de déontologie qui les empêchera d'inventer l'info qui fait vendre et de manipuler la matière première ? Ce qui me fait rire, c'est qu'au moins les socialistes comprennent aujourd'hui ce que sont vraiment Mediapart et ses animateurs, des imposteurs sans foi ni loi, des menteurs sans scrupules, et que Libé va ^traverser une sacrée crise de conscience s'il veut repartir. D'autant qu'avec les copains syndicalistes qui bousillent systématiquement une journée de distribution par semaine, ça va être dur de tenir le coup.

  • Par slavkov - 15/12/2012 - 18:54 - Signaler un abus collabos

    ... c'est connu - ce lui qui s'endort avec le cul qui gratte se réveille avec le doigt qui pue ..

  • Par Vincennes - 15/12/2012 - 19:09 - Signaler un abus France TV n'avait elle pas essayé de l'imposer sur la 5

    dans "c'politique" où, heureusement, il n'a pas fait "long feu" car il était mauvais au sens propre/ figuré et ça continue........aussi mauvais que celui qu'il a soutenu, durant la campagne présidentielle et c'est peu dire

  • Par ciceron - 15/12/2012 - 19:21 - Signaler un abus La Pravda alias Libération

    Ce n'est pas un journal et ceux qui écrivent de la propagande ne sont pas des journalistes Ce torchon mérite ce qui lui arrive Mais heureusement, la Mitte avait sauvé les propagandistes en leur octroyant des réductions d'impots Le petit gros alias Normal 1er va faire de même et le soleil brillera encore longtemps à st germain......

  • Par henir33 - 15/12/2012 - 20:22 - Signaler un abus ils l'ont cherché

    à vivre de subventionxs on perd son indépendance ..... Le seul Journal référence encore à peu près digne de ce nom pour : Les Echos. le Monde a perdu cette qualification en vendant son âme à la gauche et depuis qu'il a été rachjeté par BNP 'Bergé Niel Pigasse c'est foutu ... Libé n'en parlons plus. Lisez "Ils ont acheté la presse" c'est instructif En plus Libé a un gros défaut il est sale (on s'en prend plein les doigts ...)

  • Par Salvatore Migondis - 15/12/2012 - 22:07 - Signaler un abus Tout ça..

    C'est la faute à Atlantico..

  • Par ialou - 15/12/2012 - 23:16 - Signaler un abus demorand !

    Demorand Nicolas !! Serais cet odieux personnage qui monopolisait la télé, qui coupait la parole a toute personne n'étant pas de son avis ? S'il s'agit du même homme, rien n'est étonnant que Libération s'écroule

  • Par Gégé Foufou - 16/12/2012 - 07:58 - Signaler un abus J'hésitai

    Entre acheter un caramba ou un journal avec l'Euro qui me restait dans la poche (après impôt) J'ai choisi, j'ai acheté un caramba et je ne le regrette pas (à part mon dentier qui en a un peu souffert)

  • Par Gégé Foufou - 16/12/2012 - 08:06 - Signaler un abus J'étais abonné

    Au Point dégouté par leur directeur FOG et ce c... de BHL terminé A l'Express, canard vide et sans intéret (à part les 30 pages de pub) Au Nouvel Obs : dito que l'Express Et en plus je vais arrêter Canal + et Canal Sat, j'ai arrêté mon abonnement SFR (hors de prix) je suis chez Free Mine de rien j'ai économisé plus de 350 € par mois De toute façon obligé, plus un rond. Tout celà pour dire l'autre raison: ON N A PLUS DE POGNON POUR LE SUPERFLUX ET CA NE FAIT QUE COMMENCER LE PIRE ARRIVE......

  • Par Salvatore Migondis - 16/12/2012 - 08:21 - Signaler un abus Evidemment..

    qu'on n'a plus de sous pour le superflu.. C'est que ça finit par coûter cher la politique du super flou..

  • Par sbgf43 - 16/12/2012 - 08:34 - Signaler un abus A avant vers le tribunal de commerce...

    La faillite est en vue surtout si ce" salaud de riche actionnaire majoritaire" se retire et décide de s'installer en Belgique

  • Par igligli - 16/12/2012 - 09:21 - Signaler un abus mériter

    de tout coeur je souhaite la disparition de libération de marianne et l'humanité si libé veut continuer a vivre y'a qu'a faire appelle a audrey bul..vard

  • Par Benvoyons - 16/12/2012 - 10:01 - Signaler un abus Robert 15/12/2012 -17:53 Erreur rien ni fera, car le formatage

    a lieu pendant la formation des journalistes. La caste des intouchables idéologues. CII

  • Par lavande - 16/12/2012 - 10:11 - Signaler un abus Encore un coups de griffe au pouvoir d'achat

    Baisse de niveau de vie pour ceux qui vont devoir acheter du papier toilettes !

  • Par HerCé - 16/12/2012 - 10:43 - Signaler un abus Le journal des vieux ringards donneurs de leçons

    Si on enlève les abonnements payés par les bibliothèques et médiathèques, les acheteurs quotidiens de Libération ne sont plus que quelques milliers chaque jour. Rien d'étonnant quand on voit le contenu de ce journal qui diffuse chaque jour l'idéologie de l'obscurantisme.

  • Par moerl16 - 16/12/2012 - 11:05 - Signaler un abus c'est collabos et compagnie

    ce journal est une vraie poubelle il peut crever demain cela ne me fera n chaud ni froid ,il ne connait que les blablas dignes d'une cour de récréation,aucune objectivité a en attendre

  • Par l'agitateur - 16/12/2012 - 11:09 - Signaler un abus liberation

    comment ca liberation va mal ..est ce une mauvaise gestion ou bien ils n'ont pas su anticiper l'avenir???? que faire? la seule solution est de restrurer le journal cad licencier des pauvres travailleurs qui vont se retrouver au chomage leur famille peut etre a la rue......sale con de patron n'est ce pas m. demonrand je suis desole pour les salaries mais je me marre un patron gaucho qui risque de licencier c'est merveilleux

  • Par walküre - 16/12/2012 - 11:14 - Signaler un abus Le gauchisme attardé

    de Libé ne porte pas les gens à s'abonner. Et puis, quand on fait dans le godillisme, il ne faut pas s'étonner outre mesure des résultats.

  • Par isimax - 16/12/2012 - 11:46 - Signaler un abus Subventions perverses

    Ces journaleux subventionnés attendent peut-être maintenant la nationalisation pour continuer à cracher dans la soupe ! Je suis contre les subventions aux médias. Quand ces gens de presse auront des vrais clients, peut-être, les respecteront-ils. Comme d'autres, je m'apprête à me désabonner du Point. L'Express, le nouvel obs et le Figaro c'est déjà fait. Heureusement qu'il reste le net pour tenter d'être informé et non déformé par les médias "libres"

  • Par Equilibre - 16/12/2012 - 11:48 - Signaler un abus L'aberration a des problèmes?

    Pas grave. Cette pravda du pauvre est subventionné par nos impôts. Il suffira de remonter les subventions pour le "pluralisme" de la presse.

  • Par rasbora - 16/12/2012 - 12:01 - Signaler un abus si les journaux etaient attractiff

    un peu honnete debouchan sur de vrai sondages et avec une participation possible ils auraient peu etre des clients . moi l'express ma censure et virer . j'ai virer mes abonements . et si ils vont dans le trou c'est de leurs faute .

  • Par eheime - 16/12/2012 - 12:22 - Signaler un abus L'aberration vaut pas le papier sur lequel il est imprimé

    ce qui explique sans doute un peu la baisse des ventes. Mais la véritable raison, c'est internet. C'est difficile à comprendre pour certains mais le monde evolue, et ceci depuis toujours. Les moines copistes n'existent plus, les machines à écrire ne servent plus à rien, maintenant ce sont le medium papier disparait. C'est ainsi. On peut d'ailleurs remercier les syndicats des presses pour accelerer le mouvement avec une vitesse inegalée partout ailleurs dans le monde !

  • Par eheime - 16/12/2012 - 12:24 - Signaler un abus Pas de soucis pour les journaleux de libération

    on va les subventionner avec nos impots pour compenser. Ils peuvent dormir tranquilles.

  • Par himling - 16/12/2012 - 12:45 - Signaler un abus Une chute prévisible.

    Étudiant (début des années 90) je lisais le monde et le figaro. Quand j'avais trouvé un article intéressant, je pouvais dire un an après d'où il venait. Aujourd'hui, 48h après, je ne sais déjà plus ! Que les journaux assument leurs opinions (rien de pire que la pseudo objectivité) mais qu'ils fassent de l'analyse et de la réflexion. Plus personne ne souhaite payer pour des propos de comptoir (france soir...) du dogmatisme (fig mag ; libé ; huma...) ou pour ce qui est gratuit sur internet (citations de l'afp sans analyse : partout !)

  • Par YannickUk - 16/12/2012 - 13:17 - Signaler un abus Conseil financier par rétrospective

    je ne peux que leur conseiller un investisseur bien intentionné ayant des disponibilités financières pour un plan de développement sur le long terme... Ah oui c'est vrai.... ils ont déjà utiliser cette voie avec LVMH ...... "Casse toi riche con" Faisons payer les français moutons au travers de subventions supplémentaires... et pourquoi ne pas donner le statut de fonctionnaire à leurs employés? Que du bonheur!

  • Par rudi11 - 16/12/2012 - 13:38 - Signaler un abus rire une fois

    je lisais ce matin un entrefilet disant que demorand regrettait la non legalisation du canabis si liberation est fait sous cette influence, ma foi, plus rien ne m etonne!

  • Par FIGAROCB - 16/12/2012 - 17:52 - Signaler un abus LE SYNDICAT DU LIVRE CGT !

    Personne n'en parle, mais tous les journaux papiers ont un "boulet" commun : PRESTALIS ! A titre d'exemple, sur un quotidien vendu 1,50€, 75 centimes partent directement dans la poche de PRESTALIS ! En plus, les grèves à répétition ne peuvent qu' envenimer un peu plus la situation des journaux. Pour être rentables, les prix de vente ne sont pas compétitifs si on les coparent avec d'autres pays; Exemple : Alors que la fourchette de prix de vente moyen d'un quotidien national français est de 1,30 € il n'est que de 0,55en Italie, 0,52 en Allemagne, 0,44 au japon et 0,36 aux USA ! Merci la CGT ! Ce syndicat qui s'enrichit sur le dos des contribuables a encore le culot de faire perdre des emplois partout il dispose encore d'un monopole. Exemple : Savoir comment la CGT a coulé le port de MARSEILLE, à quasiment brisé les dockers du HAVRE, etc... Bien entendu, motus et bouche cousue, ce syndicat d'ultra gauche est intouchable ! BIZARRE NON ???????

  • Par zezetteatoto - 16/12/2012 - 20:19 - Signaler un abus Casse toi riche demeuré

    casse toi riche demeuré. Toi et des copains de la gauche Hermes qui vous êtes délectés de situations similaires dans un passé pas si lointain, à vous de vous de vous casser. Mais je ne me fais pas de soucis.... le monde journalistique surtout parisien, est un monde de requins, et les requins ne se mangent jamais entre-eux.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€