Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 31 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Liban : des milliers de manifestants accusent la Syrie d'avoir assassiné le chef de la police

Le général Wissam al Hassan, mort dans un attentat vendredi, était un ennemi du régime de Bachar al-Assad.

Colère

Publié le

 Les funérailles du général Wissam al-Hassan à Beyrouth ce dimanche se sont muées en manifestation géante contre le régime syrien.

Des milliers de personnes étaient massées dans le centre de Beyrouth pour les obsèques du chef de la police tué vendredi dans un attentat en plein Beyrouth. Chef des services de renseignements de la police libanaise, le général était un ennemi juré du régime du président Bachar Al-Assad.

Sur la place des Martyrs des affiches géantes du général Wissam al-Hassan ont été placardées, associées à ces mots: «Le martyr de la justice et de la vérité».

En milieu de journée, des centaines de jeunes étaient déjà rassemblés avec des drapeaux libanais et des étendards bleus du Courant du futur du chef de l'opposition Saad Hariri ou brandissaient le portrait du défunt.

Les manifestants demandent la démission du Premier ministre libanais Nadjib Mikati.

Le chef des services de renseignements des forces de sécurité intérieure, avait découvert en août un complot impliquant un ancien ministre libanais et deux responsables militaires syriens pour déstabiliser le Liban. Il est décédé dans l'explosion d'une voiture piégée qui a tué huit persones et fait 80 blessés dans le quartier d'Achrafieh.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vigil - 21/10/2012 - 17:29 - Signaler un abus la Syrie ?

    Très probablement. On note quand même qu'ils ont frappé dans le quartier chrétien et pas chez les musulmans du hezbollah ! Un pur hasard sans doute ....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€