Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Mai 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Législatives : Marine Le Pen candidate à Hénin-Beaumont

La présidente du Front national a annoncé sa candidature sur le plateau de TF1.

Présente

Publié le
Législatives : Marine Le Pen candidate à Hénin-Beaumont

Après avoir longuement hésité, ce jeudi 18 mai, Marine Le Pen a annoncé sa candidature aux législatives à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais). "Cette bataille des législatives est fondamentale", a déclaré la présidente du Front national au JT de 20h de TF, ajoutant avoir "une relation affective très forte avec les habitants du bassin minier du Pas-de-Calais." En outre, elle a expliqué son projet après les législatives : "Nous allons nous engager, après les législatives, dans la modernisation du mouvement, c'est le chantier que nous ouvrirons".

Suite à cette déclaration, Jean-Marie Le Pen, président d'honneur exclu du FN mais rétabli par décision de justice, a retiré une candidature aux législatives dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais où se présentera sa fille, selon l'AFP. "A la demande personnelle de Jean-Marie Le Pen et dans le cadre du respect du partenariat politique entre le Parti de la France et les comités Jeanne [présidés par Jean-Marie Le Pen, NDLR] pour ces élections législatives, le Parti de la France annonce qu'il retire sa candidature dans la 11eme circonscription du Pas-de-Calais", a annoncé Carl Lang, président du Parti de la France.
 

>>> À lire aussi : Jean-Marie Le Pen et le FN à la papa, Florian Philippot et la ligne souverainiste sociale ou Marion Maréchal Le Pen et la ligne libérale conservatrice : qui rapprochera désormais le plus le FN du pouvoir ? 

Marine Le Pen reconnaît avoir "raté" le débat d'entre-deux-tours avec Emmanuel Macron

Marine Le Pen est également revenue sur le départ de la vie politique de sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen. "Je comprends Marion. C'est un gros sacrifice de faire de la politique dans l'opposition, surtout quand on voit la façon dont la majorité l'a traité", a-t-elle déclaré. Concernant la volonté de Florian Philippot de créer une association souverainiste au sein du FN, elle a affirmé : "Florian a monté un think thank, c'est très bien, plus il y a d'idées et mieux c'est." In fine, un autre sujet proche du FN a été évoqué : le "divorce" avec Debout la France. "Avec Nicolas Dupont-Aignan, nous nous entendons très bien. Je trouve que c'est bien, c'est positif, que chacun de nos mouvements puisse conserver notre indépendance. Chacun nous avons nos personnalités, nos spécificités, et je souhaite qu'au cas par cas, nous puissions trouver des solutions".

L'ex-candidate à la présidentielle est finalement revenue sur son débat d'entre-deux-tours avec Emmanuel Macron : "Ce débat a été raté, il faut le dire. [J'ai défendu mes idées] peut-être avec trop de fougue, avec trop de passion".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 19/05/2017 - 01:50 - Signaler un abus Bravo Marine, tu es une battante!

    À l'Assemblee nationale, tu deviendras la voix du peuple, contre les voix des technocrates LRPS aux basques de l'Allemagne. Il faut reconquérir la France à ces collabos, colline par colline, bosquet par bosquet, pierre à pierre...Et ne t'en fais pas pour le débat du second tour que tu as raté (tu aurais dû le jouer calme, rassurante, rassembleuse, sereine, plutôt qu'offensive...) Qui n'a jamais raté un débat? Eux ont raté la France, c'est pire!...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€