Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 23 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Laurent Wauquiez plonge dans les sondages après le renvoi de Virginie Calmels

Une nouvelle étude Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info permet de constater l’impact de la décision de Laurent Wauquiez envers Virginie Calmels.

Mal-aimé, je suis le mal-aimé

Publié le
Laurent Wauquiez plonge dans les sondages après le renvoi de Virginie Calmels

 Crédit GUILLAUME SOUVANT / AFP

Un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info vient de dévoiler l’impact du limogeage de Virgine Calmels chez les Républicains. 57% des Français estiment que Laurent Wauquiez a eu tort de se séparer de sa vice-présidente. La crise était pourtant profonde après les propos de Virginie Calmels dans un entretien au Parisien et après avoir critiqué un tract des Républicains. Une majorité de Français (54%) pense qu'elle a eu raison de critiquer frontalement le document "car ce tract est effectivement déséquilibré et anxiogène". Les reproches de Virginie Calmels à Laurent Wauquiez sont également très largement partagés par les sympathisants du Parti socialiste, de la France Insoumise et de La République en marche.

67% des sympathisants des Républicains et 54% des sympathisants du Rassemblement national approuvent en revanche la décision prise par Laurent Wauquiez contre Virginie Calmels. Près des trois quarts des sympathisants des Républicains (76%) condamnent effectivement les critiques publiques de l'ancienne numéro 2. Près de 60% des sympathisants du Rassemblement national désapprouvent également les propos de l'ancienne proche d'Alain Juppé à l'encontre de Laurent Wauquiez.
 
Ce sondage soulève néanmoins des paradoxes si l’on étudie la question à l’échelle nationale. Une grande majorité de Français (72%) et des sympathisants LR (66%) sont en effet pourtant d'accord avec Virginie Calmels pour dire que Laurent Wauquiez est "insuffisamment rassembleur" et qu'il "devrait davantage écouter l'avis des autres responsables LR". 60% des Français comme 37% des sympathisants LR estiment, comme Virginie Calmels, que le président des Républicains "a tort de proposer une ligne politique trop à droite" et qu'il "devrait prendre davantage en compte les idées du centre". 
 
Laurent Wauquiez est considéré par les Français comme imitant le Rassemblement national (59%, +8 points en six mois), agressif (54%, +8 points en six mois), démagogue (44 %, +3 points en un mois). 
 
Une majorité de Français (78%), des sympathisants LR (61%) ou de sympathisants du Rassemblement national (75%) désapprouvent le bilan de Laurent Wauquiez à la tête des Républicains. Ils considèrent que l'état du parti s'est "plutôt détérioré" depuis six mois. 
 
Les Français, dans leur ensemble, ne pensent donc pas que Laurent Wauquiez serait meilleur qu'Emmanuel Macron s'il était au pouvoir. Seuls les sympathisants des Républicains estiment que Laurent Wauquiez serait meilleur sur l’immigration et la sécurité notamment. 
 
Le conseil national des Républicains doit se tenir le 30 juin prochain. Laurent Wauquiez va donc devoir continuer de tenter de convaincre les Français dans les mois et les années à venir. Un échec aux élections européennes de mai 2019 pourrait permettre à certains barons du parti (comme Nicolas Sarkozy, Valérie Pécresse ou François Baroin) de sortir du bois, au détriment de Laurent Wauquiez. Le président des Républicains souhaite aller de l'avant et ne pas s'arrêter sur les divisions et les querelles au sein du parti. La droite a encore notamment en mémoire la querelle fratricide et dévastatrice, Copé-Fillon.      
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Poussard Gérard - 20/06/2018 - 21:57 - Signaler un abus Logique, toute la presse

    Lui crache dessus...mais il doit garder le cap...cest le seul capable avec sa détermination de sauver notre civilisation gréco romaine et notre religion judéo chrétienne

  • Par assougoudrel - 20/06/2018 - 22:00 - Signaler un abus Calmels n'est rien

    C'est de la daube. Elle finira comme NKM qui a trouvé une belle gâche ou comme Rama Yade (chien au dépôt de munitions).

  • Par gerint - 20/06/2018 - 22:05 - Signaler un abus Les Français doivent comprendre

    à quel point la situation est grave et que seuls des chefs de caractère peuvent avoir au point de décomposition où nous sommes arrivés et que Calmels illustre si bien peuvent avoir une faible chance de redresser la situation pour éviter ou limiter des drames genre guerre civile et effondrement de la nation ruinée.

  • Par raslacoiffe - 20/06/2018 - 22:23 - Signaler un abus Odoxa ! Quelle crédibilité.

    L'Elysée a dû commander ce sondage radio trottoir en urgence. Le plus triste c'est de lire que c'est le Figaro qui publie ça. C'est leur carotte pour avoir leur subvention.

  • Par Lazydoc - 20/06/2018 - 22:40 - Signaler un abus Au fait

    C’est quoi son programme économique? C’est quoi son programme européen? C’est quoi la ligne LR?

  • Par cloette - 20/06/2018 - 22:48 - Signaler un abus d'accord avec raslacoiffe !!!

    De plus , ni Juppé ni Calmels ni cette tendance n'ont la côte, ( voir un sondage sur Juppé publié il y a quelques années,) la vérité c'est que les médias s'agitent dans leur bocal et n'en sont pas à une contradiction près . Les subventions aux journaux sont assez toxiques , le gv change les opinions changent ! Il faut vraiment lutter pour conserver un minimum de lucidité , c'est de pire en pire .

  • Par zen-gzr-28 - 21/06/2018 - 01:49 - Signaler un abus Mon commentaire a disparu !

    je prenais la défense de Wauquiez face au mépris des médias impartiaux qui manquent également de respect vis à vis des 75 % d'adhérents qui lui ont confié la reconstruction de la droite.

  • Par Marie-E - 21/06/2018 - 06:19 - Signaler un abus la majorite des Francais

    on s,en fout. C'est pa la gauche ni LREM qui votera Wauquiez. Par contre la majorite des LR et meme du RN est pour. C'est ce qui compte

  • Par vauban - 21/06/2018 - 07:53 - Signaler un abus Cet acharnement systématisé et Pavlovien d’une presse subvention

    Née Et’ de journaleux auto congratulés allant chercher un sondage d.une filiale de L.exPS rebaptisé LREM me rends Wauquiez sympathique On a pas entendu aboyer le grimaçant Roland CAYROL,mais cela ne saurait tarder

  • Par tubixray - 21/06/2018 - 08:55 - Signaler un abus Tout juste

    Après avoir été trompés pendant trois décennies par les centre droits gaucho compatibles tels que VGE, Chirac, Juppé et tant d'autres, il est temps que la droite cesse de se laisser tenir en laisse par les médias de la pensée unique et la gauche culturelle, militante et associative ....Wauquiez n'est pas Sarkozy ni Fillon mais il fait le job ....

  • Par zen-gzr-28 - 21/06/2018 - 09:25 - Signaler un abus ODOXA = chemin à suivre en grec

    Chemin à suivre en France aussi. Faiseur d'opinions à ne pas suivre

  • Par cloette - 21/06/2018 - 09:53 - Signaler un abus rectification

    d'orthographe " n'ont la cote " !, pardon !

  • Par philippe de commynes - 21/06/2018 - 10:38 - Signaler un abus Marrant ...

    "Une majorité de Français (54%) pense qu'elle a eu raison de critiquer frontalement le document "car ce tract est effectivement déséquilibré et anxiogène".Combien croyez vous ont effectivement lu ce tract parmi ces 54%, la plupart sont seulement des français moyens, pas plus intéressé par la politique que ça, dont tout ce qu'ils savent de ce tract ils le tiennent de journalistes ou d'experts pérorant sur son caractère affreux , il est probable qu'avant d'être interrogés ils s'en fichaient bien, et sondés sur ce qu'ils pensent du tract "déséquilibré et anxiogène" (remarquez comment dès le départ les termes de la question sont biaisés), pour avoir la paix une bonne partie aura laché "oui ce tract est critiquable"

  • Par kelenborn - 21/06/2018 - 10:46 - Signaler un abus Wauquiez

    n'ira pas à Sainte Helene ni même à l'île d'Elbe! Cela va se terminer à l'île de la Cité...Et c'est pas Gérard Poussard qui le sauvera de la noyade! Ah ils ont pas de chance! Sarko, au trou, Fillon au trou, Wauquiez bientôt au trou! Et pourquoi Bernadette ne reprendrait pas du service ? Ou Bouvard tiens...

  • Par goethe379 - 21/06/2018 - 11:30 - Signaler un abus Faux amis

    Il ne sert à rien d'avoir de faux amis. Mieux vaut être moins nombreux et ne compter que des fidèles, non pas à un homme mais à des idées. "On tue des homme, on ne tue pas des idées" Davy Crockett

  • Par Yves3531 - 21/06/2018 - 14:24 - Signaler un abus Avant on mettait des affaires au cul de ceux qui tentaient...

    de réduire le budget et le train de vie des planqués de l’etat (haute fonction publique et syndicats...), tels les Chirac et Juppé de 1995 (“chiraquisés” depuis), tels Woerth et Cahuzac ministres de budgets trop zélés, ... maintenant on élimine les empêcheurs de dépenser en rond avant qu’ils ne puissent nuire au système, c’est Fillon exécuté en catastrophe pour hérésie de programme de réduction excessive du nombre de fonctionnaires et ce pauvre Wauquiez encore plus préventivement avant même qu’il ne précise un quelconque programme ... !!! Décidément ce sont les tenants cachés et oligarques du système qu’il faut abattre (les inamovibles hauts fonctionnaires et hiérarques syndicaux...)...!!!

  • Par Anouman - 21/06/2018 - 18:52 - Signaler un abus Calmels

    Peut importe les sondages. Il n'arrivera à rien avec des gens qui lui mettent des bâtons dans les roues à l'intérieur de son parti. Donc autant s'en débarrasser tout de suite. Si à la fin il n'arrive à rien il aura au moins eu la satisfaction de faire ce qu'il avait prévu.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€