Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 22 Janvier 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Laïcité à l'école : la CEDH déboute une famille musulmane qui demandait que les fillettes soient exemptées de cours de natation mixtes

La justice européenne estime que les pouvoirs publics doivent assurer la "protection des élèves étrangers contre tout phénomène d'exclusion sociale".

Décision de justice

Publié le
Laïcité à l'école : la CEDH déboute une famille musulmane qui demandait que les fillettes soient exemptées de cours de natation mixtes

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a jugé ce mardi que les parents musulmans n'étaient pas en droit de demander que leurs filles soient exemptées de cours de natation mixtes à l'école pour des raisons religieuses. La CEDH avait été saisie par une famille musulmane habitant à Bâle (nord-ouest de la Suisse) et possédant la double nationalité turque et suisse.

Si la CEDH concède que la fermeté des pouvoirs publics pour contraindre les filles à prendre part aux cours de natation est une "ingérence dans la liberté de religion" des familles, elle estime que cette décision se justifie au nom de "l'intérêt des enfants à une scolarisation complète, permettant une intégration sociale réussie selon les mœurs et coutumes locales", ce qui "prime" sur le souhait des parents.

Ce couple turco-suisse avait écopé d'une amende d'environ 1 300 euros pour ne pas avoir autorisé ses deux filles alors âgées de 7 et 9 ans à se rendre au cours de natation de leur école. La justice européenne estime également que les pouvoirs publics suisses doivent assurer la "protection des élèves étrangers contre tout phénomène d'exclusion sociale". 

"L'intérêt de l'enseignement de la natation ne se limite pas à apprendre à nager, mais réside surtout dans le fait de pratiquer cette activité en commun avec tous les autres élèves, en dehors de toute exception tirée de l'origine des enfants ou des convictions religieuses ou philosophiques de leurs parents", juge la CEDH. 

>>>> À lire aussi : Première journée de la laïcité à l’école : le piège des impasses intellectuelles françaises

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 10/01/2017 - 13:42 - Signaler un abus Quant on pense que c'est la CEDH qui doit statuer sur

    ce type de délire communautariste!!!! (et on paie des juges pour ça...). On devrait faire payer à cette famille turco-suisse les salaires des juges europeistes, pendant un an, ou lui proposer de retourner en Turquie, pays des droits du musulman intégral...

  • Par ISABLEUE - 10/01/2017 - 13:46 - Signaler un abus La Turquie n'est pas loin de la Suisse

    au lieu d'emmerder les tribunaux, retournez dans vos pays d'origine, pas de problème !! Erdogan vous attend !

  • Par ikaris - 10/01/2017 - 14:47 - Signaler un abus Sortie de la CEDH .... vite !

    Le jugement va dans le sens commun (c'est rare !) et apparemment ça concerne la Suisse (nous on aurait cédé!) mais ça montre bien à quel point la CEDH (qui ne dépend même pas de Bruxelles !) est un organisme nuisible vu qu'il prétend statuer sur des choix qui sont purement du ressort des états. Avec la CEDH c'est les drotis de l'homme contre la démocratie. Je suis à contre-emploi sur cette affaire car je ne vois pas pourquoi on forcerait une gamine à aller à la piscine scolaire.

  • Par J'accuse - 10/01/2017 - 16:11 - Signaler un abus Nageons et mangeons ensemble

    Il faudrait aussi condamner les parents qui interdisent à leurs enfants de manger le menu de la cantine scolaire quand il y a du porc, pour "assurer la protection des élèves étrangers contre tout phénomène d'exclusion sociale". Le vivre-ensemble, c'est ça.

  • Par bercha - 10/01/2017 - 18:50 - Signaler un abus candidat Bayrou 2012

    lors d'un forum à Science Po il répondait, suite à la non-mixité appliquée par Martine Aubry «Si des femmes, pas seulement musulmanes, veulent un créneau pour aller à la piscine sans être vue par des hommes, cela ne me gêne pas.» La France devrait aussi être condamnée par le CEDH

  • Par Texas - 10/01/2017 - 19:25 - Signaler un abus Le genre d' affaire...

    ...qui va nous pourrir la vie pendant un siècle dans le meilleur des cas !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€