Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 09 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Kazakhstan : un vaisseau censé ravitailler l'ISS s'est consumé dans l'atmosphère

"Selon des informations préliminaires, en raison d'une situation anormale, le vaisseau-cargo a été perdu à quelque 190 kilomètres au-dessus de la région isolée et montagneuse de Tuva", a déclaré l'agence spatiale russe.

Incident

Publié le
Kazakhstan : un vaisseau censé ravitailler l'ISS s'est consumé dans l'atmosphère

L'agence spatiale russe a annoncé jeudi 1er décembre en fin de journée que le vaisseau-cargo (non habité) censé ravitailler la Station spatiale internationale ISS s'est consumé dans l'atmosphère peu de temps après son décollage de Baïkonour, au Kazakhstan. 

"Selon des informations préliminaires, en raison d'une situation anormale, le vaisseau-cargo a été perdu à quelque 190 kilomètres au-dessus de la région isolée et montagneuse de Tuva, et la plupart des fragments ont brûlé dans les couches denses de l'atmosphère", a précisé Roskosmos, l'agence spatiale russe. 

Une perte de contact avec le vaisseau-cargo avait été constatée plus tôt dans la journée, peu après son décollage du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan jeudi à 15h51 (heure de Paris).

"Le contact a été perdu 383 secondes après le décollage du lanceur Soyouz avec le vaisseau-cargo Progress MS-04", a déclaré l'agence spatiale russe, dont les spécialistes tentent encore de déterminer les causes de l'incident. 

>>>> À lire aussi : Les fusées c’est fini : la conquête de l’espace se fera désormais sans elles

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€