Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 30 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jungle de Calais : La Belgique rétablit les contrôles à la frontière avec la France

Alors que la "Jungle" pourrait être démantelée, la Belgique informe que les migrants interpellés à la frontière seront reconduits en France.

Mort de Schengen

Publié le
Jungle de Calais : La Belgique rétablit les contrôles à la frontière avec la France

Sur fond de crise des migrants, le détricotage de l'espace Schengen continue : c'est au tour de la Belgique. Alors que la question du démantèlement d'une partie de la "jungle" de Calais continue, la Belgique rétablit les contrôles à la frontière avec la France. "On a informé la Commission européenne qu'on va temporairement déroger à Schengen", a déclaré le ministre belge de l'Intérieur, Jan Jambon. Les migrants interpellés en Belgique seront reconduits à la frontière avec la France, et environ 290 agents seront déployés à la frontière. 

"Nous constatons déjà un déplacement des réfugiés vers la Belgique," a-t-il déclaré.

Ce serait "plusieurs milliers" de migrants qui voudraient se rendre en Belgique, à la suite du démantèlement. Pendant ce temps-là, la question de la "Jungle" reste dans les limbes ; l'évacuation devait commencer ce soir, mais l'Etat doit attendre une décision de justice. Pour les associations humanitaires, qui s'y opposent, ce démantèlement a été décidé sans prévoir de solutions efficaces. Et l'avenir de l'espace Schengen semble de plus en plus compromis.

A LIRE AUSSI : Bombe à retardement ? L’Europe face au défi de la sociologie disproportionnellement masculine des migrants

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Liberte5 - 23/02/2016 - 22:24 - Signaler un abus Le démantelement ce n'est pas pour demain!!

    La France va devoir garder ces clandestins qui seront régularisés et répartis sur le territoire avant de faire venir leurs familles.

  • Par vangog - 23/02/2016 - 23:47 - Signaler un abus Les technocrates menacent les européens de 14000 milliards

    d'euros en coût supplémentaires pour rétablir les frontières aux portes de l'UE...et pour rétablir chacune des frontières entre les Nations de cette UE irresponsable et décliniste, c'est combien?...sans compter que le seul intérêt de l'UE, soit le marché libre, sera fortement pénalisé par ce rétablissement des frontières intérieures...rappelons que les échanges commerciaux de l'UE sont majoritairement intra-européens. Par la folie de ses dirigeants, Merkel, Flamby, Tusk, Schultz, Junker...incapables d'exiger de la Grèce et de l'Italie gauchistes ce que l'Espagne de Rajoy a réalisé à peu de frais, et responsables de la menace sur le marché unique, le seul intérêt de cette UE crétinisée par Mitterrand, Delors, Lamy, Giscard...

  • Par tubixray - 24/02/2016 - 09:01 - Signaler un abus Nos amis belges

    Ne veulent plus de Schengen eux ... ils ont un gouvernement prêt à les défendre eux ...... pas comme nous pauvres français ..... En fait, la Belgique ne veut pas être le dépotoir de la France surtout ..... à méditer.

  • Par REVERJOVIAL - 24/02/2016 - 10:13 - Signaler un abus Vérité à Bruxelles, erreur en Belgique

    Quel ironie, le gouvernement belge ferme les frontiére aux migrants alors que la commission Européenne à Bruxelles demande la non fermeture des frontiéres à ces mêmes migrants ???

  • Par langue de pivert - 24/02/2016 - 13:13 - Signaler un abus Brexit...et ouverture des vannes ! ☺

    Espérons que la GB vote contre son maintien dans l'UE et qu'on soit débarrassé de ce problème ! Les migrants veulent aller en GB ? Il y a sûrement une bonne raison pour que les dirigeants de ce pays ne leur disent pas clairement qu'ils ne sont les bienvenues, qu'il n'y a pour eux ni travail, ni logement, ni avenir ! Ils ne se gênent pas pour dire que les européens ne sont plus les bienvenues (combien de citoyens GB dans l'union y vivent plutôt bien ? Pas mal je pense)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€