Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 18 Février 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jihadistes français : Florence Parly déclare n'avoir "aucun état d'âme"

Florence Parly lors de ses voeux aux armées a déclaré concernant les jihadistes français parti combattre au sein de l'Etat islamique n'éprouver "aucun état d'âme" quant à leur sort.

Aucun angélisme

Publié le
Jihadistes français : Florence Parly déclare n'avoir "aucun état d'âme"

Ce lundi 22 janvier, Florence Parly, ministre des Armées a réaffirmé n'éprouver "aucun état d'âme" quant au sort des jihadistes français ayant rejoint les rangs de l'Etat islamique et dont certains aspirent à rentrer en France.

Lors de ses vœux aux armées lundi soir, elle déclare : "J'ai eu des mots pour les jihadistes qui ont fait couler pas mal d'encre, je le redis ici devant vous, je les assume. Car les jihadistes n'ont jamais, eux, d'état d'âme et je ne vois pas pourquoi nous en aurions pour eux". Des propos forts alors qu'une quarantaine de jjihadistes (autant d'hommes que de femmes) ont été arrêtés en zone irako-syrienne principalement par les forces kurdes. Dimanche, sur France 3 Florence Parly avait déclaré se refuser à tout "angélisme" à leur égard.

Pas une première

Déjà avant la chute de Rakka en Syrie la ministre des Armées avait estimé que le sort des combattants étrangers dans les rangs de l'Etat islamique incombait aux forces syriennes. Des propos qu'elle avait réaffirmé au Grand Rendez-Vous Europe 1, les Echos et CNEWS : "Si des jihadistes périssent dans ces combats, je dirais que c'est tant mieux, et s'ils tombent entre les mains des forces syriennes, ils dépendront de la juridiction syrienne".

Personne ne pourra donc faire un procès en cohérence à la ministre.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Fleurs2jasmin - 23/01/2018 - 00:10 - Signaler un abus L'humaniste mal placé

    Quand j'entends certain invoquer les droits de l'homme pour ce genre de dechets de l'humanité que sont les djihadistes, j'ai des envies de meurtres !

  • Par vangog - 23/01/2018 - 00:51 - Signaler un abus Bravo, Mme Florence Parly!

    Comme elle, j’ai plus confiance en la juridiction syrienne qu’en la juridiction gauchiste française!...d’ailleurs, il n’y a plus de place dans les prisons françaises pour étrangers...alors, pour les français et françaises coupeurs de têtes...

  • Par kelenborn - 23/01/2018 - 07:52 - Signaler un abus Ouais

    Florence parly comme ci mais Nicole parly comme ça ...a voir !

  • Par MIMINE 95 - 23/01/2018 - 08:53 - Signaler un abus ON VERRA DANS LES FAITS, si elle tient parole.

    Même si je compatis à la douleur et au désespoir des parents (notamment quand ils ne sont pas de culture islamique) qui ont vu leurs enfants aspiraient par un système pseudo religieux, parce que dans ce domaine là, l'état est lourdement responsable de ses prise de décision et de son inaction, ce n'est pas d'hier que des lanceurs d'alerte ont fa

  • Par MIMINE 95 - 23/01/2018 - 09:05 - Signaler un abus SUITE

    Ce n'est pas d'hier que des lancers d'alerte ont tenté d'ouvrir les yeux des angéliques scouts qui peuplent la république et pour le moment, malgré les moulinets de bras et les grandes "z'é graves" déclarations, le problème, n'est non seulement toujours pas résolu mais il s'aggrave en quasi toute impunité. Au lieu de s'attaquer à "la bête", on la flatte dans le but , plus qu' improbable qu'elle s'apaisera ....

  • Par 28furka - 23/01/2018 - 09:56 - Signaler un abus on en reparlera

    paroles ,paroles , paroles !!!! vous verrez que l on va aller les recuperer .

  • Par Atlante13 - 23/01/2018 - 10:07 - Signaler un abus J'y crois pas,

    les français ont toujours collaboré avec l'ennemi, reprenez vos livres d'histoire.

  • Par BABOUCHENOIRE - 23/01/2018 - 16:10 - Signaler un abus Bravo pour les déclarations de Florence mais Il faut

    espérer que dans les faits elle ne soit pas contredite par Emmanuel ou Edouard voir Notre Dame des Landes et l'Exposition Universelle malgré les brillantes déclarations sur leurs fermes engagements.

  • Par Alain Proviste - 23/01/2018 - 18:22 - Signaler un abus Elle en a une vraie paire, elle au moins

    Espérons que les actes suivront les paroles. N'empêche que ça change des nunucheries droits-de-l'hommistes. On ne va récupérer et se coltiner à grands frais ces traîtres civilisationnels.

  • Par conrad - 23/01/2018 - 19:58 - Signaler un abus Un discours rempli de bon

    Un discours rempli de bon sens! Mais je crains que le système médiatico-judiciaire de la gauche morale ne s'empare du sujet. Affaire à suivre...

  • Par inazuma12 - 24/01/2018 - 00:05 - Signaler un abus Enfin une ministre sans langue de bois

    Pour une fois qu'un membre d'un gouvernement ne manie pas la langue de bois et parle vrai, pas question de faire la fine bouche. Pourvu que ces belles déclarations soient suivies d'effet, ou plutôt qu'il n'y ait aucun effet et qu'on laisse ces racailles rendre compte de leurs actes.

  • Par jcl13 - 24/01/2018 - 08:36 - Signaler un abus faut le faire

    il va lui falloir du courage et de la force,fasse à la meute de pas d'amalgamme

  • Par essentimo - 24/01/2018 - 08:40 - Signaler un abus Bravo Madame

    Ils n'ont pas demandé l'autorisation d'y aller ! Qu'ils y restent !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€