Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jeux olympiques 2024 : Paris dévoile son logo sur l'Arc de Triomphe

"L'identité visuelle de Paris 2024 reflète magnifiquement les valeurs et l'ambition de la candidature, Elle se distingue par sa pertinence, sa modernité, son audace et son élégance", commente Bernard Lapasset, coprésident du Comité Paris 2024.

À vos marques, prêts, partez !

Publié le
Jeux olympiques 2024 : Paris dévoile son logo sur l'Arc de Triomphe

La candidature parisienne sera envoyée au CIO le 17 février prochain.  Crédit Capture d'écran twitter

La ville de Paris a présenté ce mardi soir à 20h24 le logo de sa candidature pour les Jeux olympiques de 2024. Cette image a été projetée sur l'Arc de Triomphe, alors que plusieurs informations doivent être communiquées cette semaine sur le dossier parisien, en vue de l'envoi officiel de la candidature au CIO le 17 février prochain. 

"L'identité visuelle de Paris 2024 reflète magnifiquement les valeurs et l'ambition de la candidature, Elle se distingue par sa pertinence, sa modernité, son audace et son élégance.

Et puis, réunir comme ce soir l'Arc-de-Triomphe et la Tour Eiffel sur un même site est une belle symbolique...", observe Bernard Lapasset, coprésident du Comité Paris 2024.

"L'enjeu était important, car ce logo devait à la fois porter des valeurs fortes, tout en restant très accessible. Tout le monde peut se l'approprier et le reproduire facilement. En même temps, il évoque fidèlement notre projet et met en évidence ce qui rend unique la candidature de Paris". Commente le sportif français Tony Estanguet.

Le créateur de ce logo s'appelle Dragon rouge, note le quotidien L'Equipe. Cette agence a déjà travaillé avec le PSG et le Comité international olympique. Le communiqué indique que ce logo se veut "très impactant par son potentiel d'appropriation".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Le gorille - 10/02/2016 - 09:09 - Signaler un abus Une ambition pour une mort subite ?

    Dragon rouge ? Cette société serait-elle chinoise ? Bon, l'emblème n'est pas déplaisant, du tout même, mais le lyrisme, lui, est un tantinet déplacé. Ce n'est qu'un emblème tout ce qu'il y a d'éphémère, qui sera mort en 2024. Alors évoquer "valeurs et l'ambition de la candidature" avant une mort subite ! Et ce n'est qu'une candidature...

  • Par tubixray - 10/02/2016 - 09:09 - Signaler un abus L'addition garçon SVP

    Rien que la candidature à ce machin sans intérêt = 70 millions d'€ annoncés dans les médias, comprendre au moins 100 voire plus.......Si par malheur la France est retenue ce seront des milliards de dépenses en construction et aménagements urbains avec des retombées faibles pour l'emploi de nos concitoyens (ben oui = l'Europe) et avec une conversion ultérieure utopique ..... Marre de payer pour ces folies des grandeurs, marre d'être assommé d’impôts et de taxes pour que cet argent soit dilapidé...

  • Par tubixray - 10/02/2016 - 09:10 - Signaler un abus A vos marques .... prêts ...... casquez

    Nouveau titre plus adapté :-)

  • Par odelaf - 10/02/2016 - 12:57 - Signaler un abus Coût

    Si cela ne coûtait qu'aux parisiens qui ont élu Mme Hidalgo !!!!!!!

  • Par Alain Proviste - 10/02/2016 - 15:14 - Signaler un abus ARC-EN-CIEL ?

    Mine de rien, ça fait le second logo, après celui des 5 cercles interpénétrés, avec les couleurs de l'arc-en-ciel. C'est un peu cheulou non ? Connaissant l'entrisme gay à Paris, c'est au moins ambigu.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€