Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 02 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

JO 2012 : l'athlète handisport Pistorius courra avec les valides

Le Sud-africain sera le premier athlète paralympique à disputer des Jeux Olympiques.

Dans la course

Publié le

L'athlète Oscar Pistorius va participer à ses premiers Jeux Olympiques. C'est la première fois qu'un athlète handisport va participer à la compétition. L'athlète paralympique a été sélectionné par l'Afrique du Sud pour participer au 400m et au relais 4x400m à Londres cet été. "Aujourd'hui est vraiment l'un des plus beaux jours de ma vie ! Je serai à Londres-2012 pour les jeux Olympiques et les Paralympiques !", a déclaré sur son compte Twitter l'athlète de 25 ans, amputé des deux jambes à l'âge de 11 mois en raison d'une malformation congénitale.

Surnommé "Blade Runner" en référence à ses prothèses en carbone, Pistorius va aussi disputer les jeux paralympiques durant lesquels il défendra ses trois titres, sur 100m, 200m et 400m.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Arcturus - 04/07/2012 - 21:28 - Signaler un abus N'importe quoi!

    Faire les jeux paralympiques: bien sur c'est normal. Faire les jeux olympiques: c'est absurde. Il ne joue pas dans la même catégorie. D'autant que son équipement procure un avantage par rapport aux valides. Mais faire les deux, là c'est vraiment n'importe quoi. Il faut faire un choix. Bientôt les jeux cyborglympiques??

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€