Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 23 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les jeunes Français se droguent de plus en plus

L'expérimentation du cannabis est en hausse de 25%.

Cocktail morbide

Publié le

Selon une enquête signée European school survey project on alcohol and other drugs (Espad) publiée jeudi 31 mai, la consommation de tabac, d'alcool et de cannabis des jeunes Français scolarisés de 16 ans montre une nette hausse entre 2007 et 2011. La France reste une mauvaise élève en Europe, et son classement empire par rapport aux autres pays européens, qui sont souvent en progrès.  Ces résultats constituent un échec pour les politiques de prévention, et une immense déception pour les spécialistes.

Le plan 2008-2011 de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt) fixait pour objectif de faire reculer les consommations de drogues illicites et celles excessives d'alcool. L'enquête réalisée par le Conseil suédois pour l'information sur l'alcool et les autres drogues, compare 36 pays. Selon les chiffres du Monde, l'évolution sur le cannabis est particulièrement problématique: l'expérimentation est en hausse de 25 %, le nombre de jeunes ayant consommé au moins une fois le produit passant de 31 % à 39 % en quatre ans. L'augmentation est même de 60 % pour la consommation au moins une fois par mois (de 15 % à 24 %).

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par walküre - 31/05/2012 - 18:06 - Signaler un abus Il y a plein...

    ... de verdo-socialos qui sont pour la vente libre du cannabis. Comment voulez-vous qu'ils soient exemplaires envers les jeunes ?

  • Par fabien74 - 31/05/2012 - 18:27 - Signaler un abus la droite

    a été au pouvoir pendant 10 ans.... Voila le resultat. C'est un peu facile de dire que c'est a cause des socialos. Si la france légalise, la consommation serait certainement en baisse. (c'est ce qu'il s'est passé au pays-bas) Et les flics aurais vraiment le temps de s'occuper des gros traficants et cesser de faire du chiffre avec les p'tits revendeur. J'espere que ce gouvernement va tout de suite cesser cette politique du chiffre installé par sarko qui n'as fait que du mal pendant 10 ans.

  • Par léonard simon - 31/05/2012 - 18:59 - Signaler un abus "Sarkozy n'a fait que du mal

    "Sarkozy n'a fait que du mal pendant 10 ans". Soyez plus précis monsieur Fabien 74. Egrénez-nous les" tares" de ce président de telle manière que votre vision du mal(ou Mal satanique, peut-être )soit plus précise. Savez-vous quel est le Président de la Véme République le plus détesté à l'époque? De Gaulle, car comme Sarkozy tout individu qui tente ou fait bouger la torpeur française est considéré comme un fascite, un dictateur. Du reste Axel Kahn( pourtant peu coutumier d'outrances, je l'ai plusieurs fois rencontré et donc le connaîs un peu) a osé prononcé des mots terribles quant au meeting du Trocadéro. Cela dénote la bêtise, la haine, l'irrationnalité . Pour le dire simple votre vision est la même que la sienne : le Mal absolu c'est monsieur Sarkozy. Et vous, êtes-vous porteur du message moi manichéen ? Tout bien à gauche tout mal à droite même si cette dernière mérite des critiques fondées.

  • Par ZOEDUBATO - 31/05/2012 - 19:15 - Signaler un abus Avec le Chef de clan leur avenir est foutu

    Alors, Hélas!!!!!!!

  • Par Ganesha - 01/06/2012 - 02:03 - Signaler un abus Vérité

    La seule et unique raison pour laquelle on retarde la légalisation du cannabis est que cette économie souterraine maintient le calme dans nos banlieues...

  • Par clbm - 01/06/2012 - 04:44 - Signaler un abus Avant d'enseigner quelque

    Avant d'enseigner quelque matière scolaire que ce soit ,dès la maternelle ,chaque enseignant devrait tous les jours courageusement informer les enfants contre les dangers des voitures ,du vin ,du tabac et surtout des substances que vendent d'autres garçons plus grands.Ils ne faut pas dire :vous avez le choix mais simplifier le discours pour l'adapter au jeune âge en disant que si on touche à ces produits ,on devient fou , en ce qui concerne le vin et les substances toxiques dites drogues. La télévision aurait tout loisir de ridiculiser dans les émissions pour enfants le fait d'essayer ces poisons.C'est si facile à faire . Faut-il que les forces de mort soient puissantes pour que cela ne se fasse pas encore.Il faut le crier partout .Mais il faut aussi savoir sortir du discours lénifiant :"tout le monde il est beau ,tout le monde il est gentil!".Pour parler aux enfants il faut un discours cohérent ,pas ambigu . Si pour parler de drogue vous dites que ceux qui en font gôuter aux autres ne sont pas des méchants ,vous empêchez l'enfant d'assimiler votre discours et donc vous prêcher pour les drogues. Il faut montrer en détail comment les dealers procèdent et leur apparente gentillesse

  • Par Cap2006 - 01/06/2012 - 09:01 - Signaler un abus Le plus incroyable dans cet article...

    ce n'est pas une enième reconnaissance de inefficacité de l'approche répressive face aux drogues.... C'est qu'un organisme public de lutte contre les addictions fonctionne pour faire plaisir au pouvoir en place.... Je ne doute pas qu'il en soit de même sous le pouvoir socialiste... Notre démocratie est vraiment malade... Pas étonnant que la population se réfugie dans les anxiolytiques remboursés par la secu, l'alcool ou le cannabis... Ce sera encore davantage nécessaire si on suit les recommandations de CLBM...

  • Par Touffe-Tong - 01/06/2012 - 12:50 - Signaler un abus Lui aussi

    "Les jeunes Français se droguent de plus en plus" : Touffgong également.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€