Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 16 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un jeune surdoué camerounais menacé d'expulsion

Christian, qui aura 15 ans en novembre, est en première année de médecine à Paris. L'adolescent risque à tout moment de devoir quitter la France car son père est menacé d'expulsion.

Comble

Publié le

Christian Etiti n'a plus "aucun souvenir du Cameroun". Il n'avait que 5 ans lorsque ses parents ont décidé de quitter son pays natal pour s'installer en France. Dès son arrivée, le jeune garçon se révèle surdoué et entre directement en CE2. Il n'a que 10 ans lorsqu'il rentre en classe de 3ème. Avec trois ans d'avance, il a passé son Bac en juin dernier, "sans travailler". Christian, qui rêve de devenir docteur, s'est inscrit en septembre à la faculté de médecine de Paris-Diderot.

Un parcours qui laisse rêveur mais qui pourrait bientôt s'arrêter brusquement. En novembre 2011, après avoir passé 10 ans en règle, son père, Jean, électricien, s'est vu signifier une obligation de quitter le territoire français. Il remplit pourtant tous les critères de régularisation promis par le candidat François Hollande. Problème : les lois en vigueur sont toujours celles du pouvoir précédent et les procédures gelées en préfecture. A tout moment, le père de Christian peut donc être reconduit à la frontière à tout moment.

Et sa famille avec lui.

Un recours contre cette obligation de quitter le territoire français (OQTF) a été engagé devant le tribunal administratif de Versailles, qui ne s'est pas encore prononcé. L'appel n'étant pas suspensif dans cette procédure, RESF craint que l'expulsion n'intervienne "d'un jour à l'autre". La mère de l'adolescent a, quant à elle, fait une demande de titre de séjour de vie privée et familiale "liée à la situation du père", auquel elle est pacsée. Sa demande de titre de séjour est donc conditionnée à la régularisation de celui-ci.

"Nous demandons l’annulation de cette mesure et une régularisation du père", explique Sylvette Thirionet, de RESF. Philippe Esnol (PS), le sénateur-maire de Conflans, a même saisi Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, la semaine dernière. Le parlementaire tient le même discours que le réseau : "Que le brillant élève puisse poursuivre ses grandes études d’une durée de sept ans à la faculté de Paris."

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par robert - 25/09/2012 - 09:28 - Signaler un abus L'Etat expulse les brillants

    L'Etat expulse les étrangés intelligents et garde les anes

  • Par carredas - 25/09/2012 - 09:47 - Signaler un abus Ahhhhhh.......

    quelle histoire bien faite pour provoquer l'indignation de tous les humanistes... Et pourtant... si je comprends bien, il serait plus acceptable d'expulser un cancre qu' un surdoué...! Le père du surdoué est en règle depuis 10 ans ?? il s'agit sûrement d'une figure de style car s'il était en règle, il ne serait pas menacé d'une reconduction aux frontières. Le père devrait pouvoir bénéficier des promesses de F.Hollande sur les critères de régularisation mais les lois n'ont semble-t-il toujours pas changé... ce qui doit vouloir signifier que cet homme est donc en infraction avec la loi en vigueur. La mère a fait une demande de titre de séjour liée à la situation du père. Cela fait donc 10ans que ces deux personnes vivent en France sans titre de séjour régulier. Heureusement RESF est là pour intervenir avec le soutien du sénateur maire PS pour établir un recours auprès du tribunal administratif. Personne ne doute du résultat de ce recours...

  • Par JUSTIN88 - 25/09/2012 - 09:57 - Signaler un abus la loi est la m^me

    pour tous brillant ou pas quant à ceux qui ecrivent que l Etat garde les naes qu'ils n oublient pas qu'ils font partie des anes qui restent

  • Par ccompagnon - 25/09/2012 - 10:15 - Signaler un abus Et alors ?

    En quoi le fait de faire des études nous met-il au-dessus des lois ?

  • Par Ravidelacreche - 25/09/2012 - 10:16 - Signaler un abus 15 ans en novembre, est en première année de médecine

    J'espère qu'il a pensé à valider son Certificat d'Etude Primaire ?! Vu la rapidité il pourrait être Président de la République à 16 ans 1/2.

  • Par troiscentsalheure - 25/09/2012 - 10:41 - Signaler un abus Le Cameroun n'a pas besoin d'électriciens ni de médecins ?

    Si la France était un pays riche elle pourrait lui payer ses études de médecine et l'expulser ensuite. N'en déplaise aux néocolonialistes UMPS ce serait la meilleure façon d'aider le Cameroun. La Faculté de médecine de Yaoundé n'est pas assez bien pour lui ? C'est au contribuable français de payer ses études ? 61530 euros, c'est ce que ça va coûter au contribuable (un étudiant à l'université coûte 8790 euros par an à l'Etat). La dette par habitant est de 30000 euros alors qu'ils rentrent dans leur pays.

  • Par Karamba - 25/09/2012 - 10:46 - Signaler un abus L'enfant est trop brillant...

    ... pour retourner au Cameroun (pays de crétins condamné à le rester et à voir la fuite de ses meilleurs éléments si on suit le raisonnement des bien pensants)

  • Par jordanak - 25/09/2012 - 10:49 - Signaler un abus Il y en a qui parlent sans rien savoir ici

    A carredas: Vous dites n'importe quoi. Les lois concernant les titres de séjour en France ont changé au début de cette année. Sachant que les titres de séjour sont valables 1 an, ces gens pouvait très bien être en situation régulière jusqu'à maintenant. Leurs titres de séjour ont dû expirer il y a peu de temps et à cause du changement de loi, n'ont pas pu renouveler celui-ci. Arrêtez vos fausses accusations. Ces gens n'étaient pas en situation illégale depuis 10 ans mais depuis l'expiration de leur titre de séjour: au plus quelques mois. Essayez un peu de comprendre ses parents. Quel avenir aura cet enfant au Cameroun? Il ne connait rien de ce pays, de son système scolaire ou autre. C'est mieux qu'il reste ici pour finir ses études, même s'il doit le faire tout seul. Sinon, je remarque que notre cher président a promis tout un tas de choses, mais que pas grand chose n'a été fait. Il s'est employé à détruire tout ce que son prédécesseur avait tenté de faire, sans proposer de solution aux problèmes à la place. C'est compréhensible de vouloir défaire les solutions des autres, mais il ne faut le faire que lorsqu'on a une soi-même une solution a proposer. Même ce garçon comprend cela.

  • Par jordanak - 25/09/2012 - 10:56 - Signaler un abus Et pour les autres

    Après mon premier commentaire, je constate une sorte de déferlement xénophobe. Avez vous tous bien lu cet article? L'enfant en question est en France depuis l'age de cinq ans ! Il se sent probablement bien plus français que camerounais. Sérieusement si dans 3 ans il fait une demande de naturalisation personne ne lui refusera. Tout le monde serait alors très content de l'avoir ici en France comme médecin. A Karamba: Ce n'est pas cet enfant que le Cameroun a fait fuir mais ses parents. Et autant qu'on sache, ses parents ne font pas partie des "cerveaux" du Cameroun...

  • Par bonne nouvelle - 25/09/2012 - 11:03 - Signaler un abus pourquoi les lois ne sont elles pas appliquées ?

    trop de gens s'installent en France sans papiers valables. Croyez vous que c'est la méme chose au Cameroun ? non. Honte à ceux qui pratiquent le déni de justice. Reste que tout étudiant étranger peut déposer un dossier pour résider en France durant ses années d'université et obtenir une bourse le cas échéant.

  • Par troiscentsalheure - 25/09/2012 - 11:07 - Signaler un abus A jordanak

    Vous pensez qu'il n'est pas assez intelligent pour s'adapter au système universitaire camerounais ? Il y a une Faculté de médecine à Yaoundé. Faites un chèque de 61530 euros au Trésor public si vous voulez l'aider.

  • Par Teor - 25/09/2012 - 11:10 - Signaler un abus Article bien mal informé

    J'ignorais que Chloé LEPRINCE est passée de RUE 89 à Atlantico parce que franchement, voilà un bel article mensonger: 1- le recours contre une OQTF est suspensif. C'est d'ailleurs pour cela que le référé suspension de droit commun n'est pas possible contre une OQTF. 2- L'expulsion et l'OQTF sont deux mesures différentes: l'expulsion est la conséquence d'un délit alors que l'OQTF ne sanctionne que l'irrégularité du séjour. Donc, si vraiment le recours contre la mesure n'est pas suspensif, c'est bien que le papa de notre surdoué fait l'objet d'une vraie expulsion et donc a commis un délit!!!! 3- Le fils n'est pas menacé "d'expulsion" parce que son père l'ait. Le titre démontre à lui tout seul que les journalistes sont des imbéciles qui ne comprennent rien aux règles juridiques.

  • Par jordanak - 25/09/2012 - 11:28 - Signaler un abus A troiscentsalheure: Je le

    A troiscentsalheure: Je le fais déjà. Je travaille et je paie des impôts. Je l'aide lui (qui travaille) ainsi que des milliers de cancres eux bien français. Loin de moi l'idée qu'il ne pourrait pas s'y adapter (au Cameroun). Je veux juste signaler qu'il n'a probablement rien a y faire car il vit en France depuis l'age de 5 ans. Qu'il a été élevé avec des français, qu'il a suivit toutes ses études en France et que probablement pour lui, le seul pays qui l'a nourrit est la France et que de ce fait, il est bien plus français dans l'âme que camerounais. A Teor: Je n'ai compris tout ce que vous avez dit. S'il subit une OQTF alors il n'a pas commis de délit mais est en irrégularité de séjour. S'il a commis un délit alors il est raccompagné à la frontière (expulsé). Est-ce bien cela? Dans ce cas d'après l'article, le père subit une OQTF car il ne satisfait plus les conditions de renouvellement de visa?

  • Par troiscentsalheure - 25/09/2012 - 11:39 - Signaler un abus A jordanak

    Vous ne le faites pas. Chaque Français doit 30000 euros à l'Etat. 55 % des Français étant exonérés de l'impôt sur le revenu il n'est pas impossible que vous deviez un jour donner plus de 30000 euros à l4Etat pour rembourser la dette, en plus de vos impôts qui servent au fonctionnement normal de l'Etat. Soit on a les moyens d'accueillir toute la misère du monde, soit on n'a pas les moyens d'accepter toute la misère du monde. Il n'est pas né en France et ses parents ne sont pas Français donc il n'est pas Français. On va continuer d'envoyer aux Africains des french doctor pendant combien d'années ? Votre analyse n'est pas celle d'une personne généreuse, elle est paternaliste, c'est du néocolonialisme.

  • Par Irishman56 - 25/09/2012 - 11:43 - Signaler un abus Et s'il avait été ...

    Et s'il avait été complètement con, on en aurait parlé ? Bande de faux culs!

  • Par marie - 25/09/2012 - 11:44 - Signaler un abus la faculte a dementi cette information

    la rumeur pour la compassion

  • Par JUSTIN88 - 25/09/2012 - 12:13 - Signaler un abus Une fois pour toute

    moi je suis pour que toutes les personnes qui prennent cause pour tous ces gens, venus d'ailleurs et qui sont renvoyés , prennent à leur charge integrale leur frais d hebergement , nourriture et soins

  • Par Carcajou - 25/09/2012 - 13:13 - Signaler un abus Voleur de cerveau!

    @ordanak - 25/09/2012 - 10:56 Pas moi! Il a 15 ans et quoiqu'on on en dise, il a reçu 2 cultures. Pour les savoirs , ils sont occidentaux - putain, je vais me faire assassiner... verbalement - mais la culture sociale? Surdoué, il a la capacité de s'adapter dans son pays d'origine auquel il sera d'une grande utilité. Faire fuir les cerveaux de ces pays indépendants mais en "voie de développement" n'est-ce pas une forme de néo-colonialisme? Le candidats au concours pour intégrer la fac de médecine sont-ils juste le nombre voulu par le numerus clausus à obtenir des résultats suffisants pour intégrer le cursus?

  • Par chacal - 25/09/2012 - 13:38 - Signaler un abus @tous

    Il me semble que la France paye de toutes façons des études à des étudiants étrangers qui repartent chez eux a l'issue, un de plus, un de moins. Après la situation du père n'est pas claire. Mais la encore je suis ignorant des lois mais il me semblait qu'on était "inexpulsable" avec un enfant mineur ? Qu'en est il réellement ?

  • Par luciole64 - 25/09/2012 - 13:50 - Signaler un abus les surdoués existent ?

    Ravie d'apprendre que les "surdoués" existent, n'oubliez pas d'en parler aux autres enseignants et à leur Ministre !

  • Par carredas - 25/09/2012 - 14:13 - Signaler un abus @jordanak

    " Vous dites n'importe quoi." Je commets des erreurs comme tout le monde, vous non ? Contrairement à ce que vous sous entendez, ma réaction n'a rien de xénophobe et ne vise pas un jeune homme doué pour les études. Elle concerne comme toujours les médias qui balancent la même information sur tous leurs sites avec quasiment les mêmes phrases sans aller au bout de leurs recherches et sans donner toutes les infos au public. Vous dites que son père a sans doute été en séjour régulier pendant 10ans et que le non renouvellement de sa carte de séjour doit tenir à un changement récent des lois. Mais alors dans ce cas le vrai scandale est là, pourquoi la presse ne le dit-elle pas ? Par ailleurs, est-il question d'expulsion ou de d'une OQTF ? comme le dit Teor, ce sont deux procédures différentes qui recouvrent des situations différentes. S'il s'agit d'une OQTF, le recours déposé est suspensif donc il n'y a pas d'expulsion à craindre, pourquoi RESF association militante qui paie les études du jeune homme et organise la défense des parents dit-elle craindre une expulsion ? Que la presse fasse son travail plutôt que de donner dans l'indignation compassionnelle bien dans l'air du temps...

  • Par ncm - 25/09/2012 - 14:44 - Signaler un abus @Chacal

    Inexpulsable, seulement si l'enfant est né en France dans mes souvenirs.

  • Par Salvatore Migondis - 25/09/2012 - 14:47 - Signaler un abus Heureux Cameroun..

    Pays qui contrairement à la France n'a pas besoin de surdoués.. Heureusement que ce jeune prodige n'est pas footballeur.. Parce que là, le Cameroun pourrait toujours se brosser..!

  • Par ISABLEUE - 25/09/2012 - 15:54 - Signaler un abus Cancre ou pas cancre

    la loi est la loi. Les clandestins : et depuis 10 ans en France... que fait la police ?? La Loi française est comme cela. point barre.

  • Par bobocleaner - 25/09/2012 - 16:01 - Signaler un abus une question con

    en quoi le fait d'etre "suroue" a t il quoi ce soit a voir avec la mesure administrative en cause ? ils sont tellement fascinés par l'excellence scolaire nos gauchos ? ben qu'ils aillent prendre des cours de droit pour commencer; ( je n'ai peut etre pas compris parceque je suis pas surdoue ).

  • Par texarkana - 25/09/2012 - 16:04 - Signaler un abus Que fait il ici au lieu d'enrichir son pays?

    La fuite des cerveaux africains n'est elle pas du néo colonialisme ?

  • Par Grwfsywash - 25/09/2012 - 16:06 - Signaler un abus @ ccompagnon - 25/09/2012 - 10:15

    "En quoi le fait de faire des études nous met-il au-dessus des lois ?" Ben, vous avez pas vu tous ces gens qui ont "fait des études", l'ENA et tout ça? Ils vivent pour la plupart au dessus des lois, puisqu'ils s'assoient dessus.

  • Par ccompagnon - 25/09/2012 - 16:28 - Signaler un abus @Grwfsywash

    Je n'ai pas dit le contraire, et je suis d'accord. Les politiciens sont des parasites pour la plupart. Cependant, cela ne signifie pas qu'ils soient les seuls. Et si nous commencions par expulser tous les politiciens, tiens ! Chiche ?

  • Par freddy - 25/09/2012 - 17:04 - Signaler un abus Etonnant quand même!

    surement que cet acharnement est orchestré par un ou des individus cherchant à discréditer les expulsions pour mieux les combattre.Souvenez-vous des petits noirs sous Sarko que la police allait chercher dans les salles de classe avec nos bons journalistes de gauche de France3 qui filmaient la scène.C'était pas bien préparé tout ça?

  • Par freddy - 25/09/2012 - 17:13 - Signaler un abus A part ça, je propose de le garder car

    le Cameroun, comme tout le monde le sait, est très en avance sur la France et n'a par conséquent pas besoin de surdoués.

  • Par Le Mboa - 25/09/2012 - 17:20 - Signaler un abus La loi c'est la loi

    On ne choisi pas d'expluser quelqu'un parcequ'il a un QI de 5 et de ne pas expulser celui qui a un QI de 400!!! Le Cameroun a besoin de tous ses enfants pour l'emergence du pays!! On est fatigué de l'immigration choisie, du néocolonialisme!!!!!

  • Par Skagerrak - 25/09/2012 - 17:23 - Signaler un abus Un surdoué !

    Une chance pour son pays ! L'Afrique a besoin de bras et de cerveaux. Et si on faisait le compte de tous les étudiants venus se former en France et qui ne sont jamais repartis appliquer leur savoir dans leur pays natal et participer à l'essor de l'Afrique ? En général la presse ne donne pas tous les détails d'une histoire comme celle-ci .

  • Par vigil - 25/09/2012 - 17:30 - Signaler un abus les médias fourmillent

    de de genre d'infos. Ou on s'amputerait un bras à laisser partir un petit génie (c'est l'épisode du jour), soit on fait pleurer dans les chaumières avec la veuve et l'orphelin, soit les méthodes d'explusion (toujours très brutales) nous rendent indigne au yeux de l'humaniré toute entière, sans parler de la postérité. Et toujours ces informations sont reprises en choeurs par tous les médias. Ca ne prend plus, désolé .....

  • Par kettle - 25/09/2012 - 17:46 - Signaler un abus Gratuit

    "Cela fait donc 10ans que ces deux personnes vivent en France sans titre de séjour régulier." - RMI, APL, CMU & tutti quanti. Maintenant ca sera 7 ans de medecine offerts.

  • Par Gégé Foufou - 25/09/2012 - 17:49 - Signaler un abus OK

    On lui donne la nationalité française, il termine ses études de toubib, et en contrepati il s'engage à être mécdecin en France dans une zone médicalement déserte pendant 25 ans à défaut il rembourse tous ses frais de scolarité (80000 €) Ca vous va comme ça? s'il aime tant la France, qu'il le prouve bon sang

  • Par Gégé Foufou - 25/09/2012 - 17:51 - Signaler un abus BEN VOYONS

    L'immigration on connait : on privatise le boni (docteur aux frais de la République) et on mutualise les coûts (les impôts des français payent les études.

  • Par brice - 25/09/2012 - 17:52 - Signaler un abus J'espère qu'on...

    ne va pas l'obliger à rester en France, ce pays raciste et qu'il va pouvoir rentrer dans son pays. Le Cameroun a trop besoin de lui :)

  • Par jmpbea - 25/09/2012 - 19:24 - Signaler un abus mais respirez oh socialistes de tous bords!

    les sous-doués vont rester pour voter hollande aux prochaines élections!!!

  • Par kevin2009 - 25/09/2012 - 20:17 - Signaler un abus La filière JOYANDET à Vesoul une piste à explorer...

    Une piste... Alain Joyandet, à l'époque où il sévissait comme Secrétaire d'Etat à la Francophonie et à la Coopération pratiquait régulièrement l'interventionisme à Yaoundé by-passant les décisions des fonctionnaires du service des visas de la chancellerie. Dans le cas que j'évoque , cette camerounaise avaient d'autres compétences que ses capacités intellectuelles. Après trois escroqueries sentimentales à des fins migratoires, elle vit tranquillement aux frais des contribuables français à Besancon depuis un an, après avoir été hébergée par le SAFED de Vesoul, toujours aux frais des contribuables évidemment. Merci Alain !!!

  • Par Jean - 25/09/2012 - 20:40 - Signaler un abus Jean

    Le communiqué n'est pas clair et n'explique pas pourquoi les parents sont en situation irrégulière. Manifestement ils ont fait venir leur fils sans autorisation. Comme souvent pour ce type de situation, il y a beaucoup d'inconnues.

  • Par gargamel - 25/09/2012 - 21:16 - Signaler un abus fausse pub

    ;

  • Par Satan - 25/09/2012 - 22:18 - Signaler un abus On expulse les surdoués mais pendant ce temps

    les sous doué de l'ump sont encore sur le territoire Français. Allez comprendre.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€